La durée parfaite d’un rapport sexuel : 10 minutes ? 20 minutes ? Beaucoup plus ?

C’est une question très masculine selon moi. En effet, beaucoup d’hommes se demandent combien de temps un rapport sexuel doit-il durer pour satisfaire une femme. C’est un peu comme se demander quelle est la bonne taille d’un sexe masculin pour faire jouir une femme ! Résonner ainsi, c’est vouloir à tout prix rentrer dans un moule et ça, c’est contreproductif. Pourquoi vouloir toujours faire rimer sexe et performance ?!

C’est dingue de donner systématiquement une dimension mathématique à un acte d’amour, charnel, de partage entre deux individus !

Quelle est la durée normale ou idéale d’un rapport sexuel ? Suis-je dans la moyenne ? Si ce genre de question m’horripile, je vais tout de même vous répondre en me basant sur des chiffres et des études sur le sujet (des données scientifiques ainsi que les miennes). Vous le verrez, on ira beaucoup plus loin que cette question très élémentaire afin justement de dépasser cette simple interrogation vide de sens selon moi. 😉

Quelle est la durée normale d'un rapport sexuel ?

Êtes-vous dans la moyenne ?

Une étude réalisée sur 500 couples (juillet 2005)

Je vais me référer à une étude de juillet 2005 publiée dans la revue The journal of sexual medicine (c’est donc du sérieux). 500 couples ont été recrutés dans 5 pays différents (Turquie, Espagne, Grande-Bretagne, Pays-Bas et USA) et ce afin de calculer la durée moyenne d’un rapport sexuel dans cet échantillon représentatif d’individus. On parle bien ici d’une étude de 4 semaines réalisée sur la seule pénétration vaginale par le pénis. Dès lors, il est important de comprendre que les préliminaires ne sont pas inclus dans ces stats.

Quand on se penche sur ces résultats, dans un premier temps, on se rend compte que l’écart entre la relation sexuelle la plus courte et celle la plus longue est vraiment grand. En effet, 55 secondes, c’est la durée du rapport le plus court contre 44 minutes pour le plus long. Il y a donc un gouffre !

Dès lors, on en vient au point qui nous intéresse ici : quelle est la durée moyenne d’un rapport sexuel ? Elle est de 5,4 minutes exactement. On est bien loin des 15, 25 ou encore 30 minutes relayées par les films x ! C’est bon, vous pouvez souffler. 😉

Une étude d’octobre 2009

Une autre étude d’octobre 2009, publiée elle aussi dans la même revue, a été réalisée pendant 4 semaines sur 474 hommes (issus des mêmes pays que dans  l’étude de 2005 (ci-dessus)). On note que le rapport sexuel le plus court est de 10 secondes contre 52 minutes pour le plus long. La moyenne a légèrement augmenté : 5,7 minutes contre 5,4 min en 2005.

Ce ne sont que des chiffres, on est bien d’accord. Il faut maintenant faire un focus sur le ressenti, la satisfaction VS la durée du rapport. C’est selon moi le plus important.

La durée idéale d’un rapport sexuel : plus c’est long, plus c’est bon ?

Une étude de 2008 qui ne se concentre pas que sur la durée brute mais bien sur le ressenti

Cette étude de 2008 a voulu analyser s’il y avait réellement un lien entre durée du coït et plaisir. Dès lors, le « plus c’est long, plus c’est bon » est-il un mythe ou une réalité ? Vous allez certainement être surpris.

Cette étude se base avant tout sur les impressions de ces dames concernant la durée des va-et-vient VS ce qu’elles ont au final réellement pensé de ce moment intime passé avec leur partenaire. Grâce à cette étude, on peut enfin répondre à la question suivante : « si je fais l’amour à ma copine avec mon pénis pendant des heures, sera-t-elle forcément plus comblée ? ».

Voici les conclusions qu’on peut tirer de cette étude de 2008 :

  • de 1 à 2 minutes de rapport sexuel, c’est beaucoup trop court, sauf à avoir un orgasme quasi immédiat.
  • de 3 à 7 minutes, c’est satisfaisant. Il n’y a pas de quoi sauter au plafond, peu mieux faire entre guillemets.
  • de 7 à 13 minutes, c’est juste le timing parfait.
  • au delà, de 13 minutes à 30 minutes (voir plus), c’est trop long voir ennuyeux pour la gent féminine qui n’est plus dedans si je puis dire.

Dès lors, on peut retenir un point important : vous n’avez pas besoin de faire l’amour à votre partenaire (avec votre pénis) pendant 2 heures pour la satisfaire sexuellement. Pourquoi ? Tout simplement parce-que le plaisir, c’est en fait une question de perception. On va le voir dans quelques instants.

Le timing parfait : de 7 à 13 minutes ! Oui mais il y a un mais…

Quand on annonce ce timing considéré comme jouissif par ces dames, nous ne sommes pas beaucoup plus avancés. Et oui, je vous le rappelle, l’étude de 2005 avait conclu que la durée moyenne d’un rapport sexuel était de 5 minutes. Or, ces dames auraient besoin de plus de temps pour être satisfaites sexuellement. Est-ce à dire que les hommes ne peuvent pas combler ces dames par la simple pénétration vaginale, l’endurance sexuelle faisant défaut à la grande majorité des hommes (qui ne réussissent pas à faire durer le rapport au-delà de 5 minutes) ?

Faites jouir votre femme avec mes astuces

Messieurs, je vous vois déjà soupirer derrière votre ordinateur en vous disant que durer aussi longtemps, c’est impossible. Même en pensant à mamie ou à la famine dans le tiers-monde, c’est mal barré. En fait, il faut quand même que vous ayez à l’esprit une chose essentielle.

Et oui, personne n’a un chronomètre à côté de lui quand il fait l’amour. Dès lors, 4 minutes, 5 ou 10 minutes de pénétration pure et dure, peu importe. Aucune femme censée ne vous demandera de durer des heures. En effet, ce n’est pas la durée de la pénétration vaginale qui fait que votre femme aura ou non un orgasme.

Orgasme ne rime pas avec des heures de pénétration vaginale mais avec de bons préliminaires

Ne vous prenez pas la tête avec ces chiffres

En effet, tous ces chiffres ne sont que des moyennes. Cela reste des statistiques qui ne veulent pas dire grand chose au final. Et oui, quid de tous ces hommes qui ne durent que 2 ou 3 minutes et qui n’arriveront jamais à faire plus ? Sont-ils de mauvais amants pour autant ? Bien sûr que non ! Pourquoi ? Car le sexe, c’est aussi et avant tout une question de préparation donc de préliminaires.

Les femmes ont besoin de plus de temps pour se chauffer, s’exciter, se préparer. Dès lors, tout cet « avant coït » donnera une autre saveur au rapport sexuel. Et oui, il ne faut pas hésiter à passer 2/3 du temps de la relation sexuelle à :

  • parcourir l’entièreté du corps de votre partenaire et les nombreuses zones érogènes (connues et moins connues) qui le composent. En effet, arrêtez de faire une fixation sur le vagin comme cavité qui nécessite l’insertion d’un élément extérieur. Il y a tant d’autres choses à caresser, titiller, stimuler avant de vous ruer sur son vagin.
  • vous amuser à travers des jeux érotiques qui mettent dans l’ambiance.
  • abuser du massage, des caresses, de la stimulation bucco-génitale (cunnilingus, fellation…), du french kiss, du corps à corps etc.

Bref, en un seul mot, un bon rapport sexuel, c’est aussi et surtout une question de préliminaires.

Stop à la fixette sur l’acte de pénétration (rapport sexuel VS relation sexuelle)

Le sexe, ce n’est pas juste du sexe. C’est ça qu’il faut que vous gardiez en tête. En effet, je me répète mais c’est aussi beaucoup de préliminaires (l’avant sexe en quelque sorte). Et je peux vous assurer que si vous faites 20 minutes de préliminaires et « seulement » 3 minutes de va-et-vient, ces 3 minutes de pénétration seront bien plus intenses que 30 minutes (voir bien plus) de coït pur et dur (qui risque d’être plat voir très plat). Grâce aux préliminaires, vous allez en effet magnifier cette pénétration.

Il faut donc faire une différence entre la relation sexuelle (préliminaires et pénétration vaginale inclus) et le rapport sexuel (l’acte seul de pénétration de votre pénis dans le sexe féminin). Votre partenaire vous « jugera » sur la relation sexuelle, pas uniquement sur le rapport, acte mécanique. Une bonne relation sexuelle ne se résume pas à la façon dont vous pénétrez votre partenaire. C’est plus global, c’est un tout.

Et oui, retenez que la pénétration vaginale devient orgasmique quand vous avez mis l’accent sur les préliminaires, la voie royale vers un coït juste exceptionnel. Et là, on peut passer énormément de temps sur les préliminaires, il faut même en abuser ! Cela m’arrive de faire 30 minutes de préliminaires qui passent d’ailleurs à toute vitesse. Le coït, c’est alors la cerise sur le gâteau, ce qui vient conclure la relation sexuelle. Ce n’est plus l’élément majeur, central de vos ébats amoureux (même s’il reste important).

Je le répète dans ma formation mais de bons préliminaires = de bons (gros) orgasmes, l’un ne va pas sans l’autre. Le chrono n’a alors plus de sens tout simplement parce-que le plus important pour votre partenaire, c’est ce moment magique que vous passez à deux, peu importe le temps qu’il dure !

Savoir comment faire vous fera gagner un temps précieux

La qualité prime sur la quantité !

Bien faire l’amour, ce n’est donc pas une question de chrono mais bien une question de qualité de la relation sexuelle. On donne, on reçoit, on partage. C’est cette somme de petits détails qui fait toute la différence et qui fait que la perception du plaisir n’est plus connecté à une question de temps. Et oui, entre les bras de celui qu’elle aime et qui sait comment s’occuper de son corps, plus rien d’autre ne compte. Elle est dans une bulle où les secondes et les minutes durent des heures. La perception est donc un élément clé.

Pour y arriver, c’est donc aussi une question de technique et de savoir-faire car plus vous êtes efficace, plus vous donnez des orgasmes rapidement grâce à la pénétration vaginale notamment. Dès lors, quand vous avez les bonnes techniques, que la pénétration avec le pénis (ou les doigts) dure 2 minutes, 5, 10 ou 13 min, on s’en fiche car seul le plaisir prime (à travers des orgasmes qui peuvent même s’enchainer). Votre partenaire retient ce moment magique passé à deux, pas le temps (à la seconde près) que vous avez mis pour la faire jouir.

Faut-il encore savoir comment la faire jouir ! Au final, cette course à la performance se comprend. Et oui, pourquoi les hommes cherchent-ils le moyen de pénétrer leur partenaire durant des heures ? Tout simplement parce-qu’ils ne connaissent rien à l’anatomie féminine. Quand on ne sait pas comment pénétrer un vagin avec sa verge, c’est normal qu’on ait besoin de toujours plus de temps. En effet, plus on dure longtemps, plus on a de chance de tomber par hasard sur le point G par exemple. Or raisonner de cette manière ne vous permettra pas de donner des orgasmes, croyez-moi. En effet, c’est quand on Sait (avec un grand s) qu’on va droit au but (cf ma méthode) donc qu’on prend conscience qu’on n’a pas besoin de pénétrer sa partenaire pendant 45 minutes pour la faire jouir !

Concentrez-vous sur le comment faire !

Et oui, vous pouvez être certain que si vous savez comment trouver le bon angle pour stimuler son point G avec votre pénis, la durée de pénétration passera au second plan. Vous pourrez alors durer 2 minutes, ce n’est pas grave dès lors que ces 2 minutes seront ultra intenses et ce tout simplement parce-que vous viserez la bonne zone érogène de son sexe (de la bonne manière).

Elle préfèrera mille fois un homme qui sait comment la faire jouir (sur 3 minutes de pénétration vaginale) plutôt qu’un mâle endurant qui dure 2 heures mais qui n’arrive pas à lui donner du plaisir tout ça parce-qu’il va et vient entre ses jambes sans trop savoir ce qu’il fait. Et pour ça, encore une fois de plus, il faut avoir les bonnes techniques. Dès lors, 4 minutes de pénétration avec un ou plusieurs orgasmes bien maîtrisés (fontaines ou non) valent 10000 fois un orgasme hasardeux voir pas d’orgasme du tout sur 40 minutes de pénétration, croyez-moi !

Au final, se comparer à tous ces chiffres ne flattera que votre ego. Vous êtes dans la moyenne, en dessous, bien au dessus ? Peu importe ! Quand vous aurez compris que le sexe, c’est tout sauf une question de performance, vous aurez tout compris.

C’est là que vous vous démarquerez des autres !

70 femmes répondent à mon sondage perso

Pour finir, étant un peu comme Saint-Thomas, j’ai voulu faire mon propre sondage. Dès lors, j’ai demandé à 10 amies de participer à une petite enquête. Elles ont fait passer mes 2 questions à leurs propres amies (uniquement des femmes). En tout, j’ai eu un retour de 70 femmes. Alors, quels sont les résultats ?

Premièrement, à la question « combien de temps vous faut-il pour prendre votre pied (en moyenne) grâce à la pénétration d’un pénis ? », elles ont eu le choix entre 11 propositions :

  • entre 0 et 2 minutes,
  • 2 et 4 minutes,
  • 4 et 6 minutes et ainsi de suite (par tranche de 2 minutes),
  • entre 18 et 20 minutes,
  • ou plus de 20 minutes.

Les résultats :

  • 10% des femmes interrogées ont répondu entre 2 et 4 minutes,
  • 20% entre 6 et 8 minutes,
  • 25% entre 4 et 6 minutes,
  • 30% entre 8 et 10 minutes,
  • 15% entre 10 et 12 minutes.

Cela valide l’étude scientifique de 2008. À noter que 85% des femmes de mon sondage pensent que le rapport idéal dure moins de 10 minutes; 35% d’entre elles sont même sous la barre des 6 minutes. Où sont celles qui pensent que le rapport sexuel doit durer 20 minutes ou plus ? Pas dans mon sondage en tout cas. 😉

Deuxièmement, à la question « qu’est-ce qui est le plus important pour vous dans une relation sexuelle ? », elles ont eu le choix entre plusieurs propositions :

  • la durée du rapport,
  • les préliminaires,
  • ou la pénétration en tant que telle.

Les résultats :

  • 10% ont répondu la durée du rapport.
  • 20% ont répondu la pénétration vaginale.
  • 70% ont répondu les préliminaires.

Cela se passe de commentaires. Je pense que tout est dit. 😉

Peut-on réellement parler de durée normale d’un rapport sexuel ?

Avant de vous quitter, j’avais envie de revenir sur la question au centre de mon article à savoir la durée normale d’un rapport sexuel. Dès lors, ce qu’il faut que vous reteniez, c’est que cette question n’a pas lieu d’être. Et oui, il faut bien comprendre qu’il ne faut pas penser en terme de temps tout simplement parce-que ce n’est pas ça qui compte.

En effet, le plus important, c’est le plaisir pris par les deux partenaires. La question de l’endurance est donc bien trop subjective pour permettre à quiconque de donner une réponse chiffrée et définitive à la question qui nous intéresse ici. Certes, on peut faire des moyennes mais cela ne fera pas avancer le schmilblic. Il n’y a donc pas de « normalité ». J’irai même plus loin en vous disant que cette question est totalement stupide.

En effet, une femme retiendra avant tout le plaisir qu’elle a partagé avec son partenaire. Que cela dure 2 minutes ou 20 minutes, elle s’en fout royalement. L’objectif d’une relation sexuelle, c’est de se faire du bien, de donner et de recevoir, point barre.

Vous n’avez donc pas à vous mettre la pression pour tenir 7 min, 12 min ou encore 14 minutes tout simplement parce-que cela ne fera pas de vous un meilleur amant. Ce que vous devez faire par contre, c’est comprendre les mécanismes de l’orgasme féminin pour savoir comment donner des orgasmes. Ça, c’est juste essentiel et c’est même la question centrale qui doit vous animer. 😉

Travaillez mes techniques pour donner des orgasmes

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les Stages avec Moi 👑

Alicia témoigne (point G) 🎬

L’avis d’Antoine (vidéo) 🎬

À Lire Absolument 🚨

Ma méthode en détails 💦