Ne faites pas une fixation uniquement sur le point G pour faire jouir une femme

Le point G, oui mais pas que…

Le point G c’est génial et c’est la clé pour faire jouir une femme le plus facilement du Monde. Je l’ai moi-même expérimenté dans ma vie sexuelle, je ne peux pas dire l’inverse et c’est bien pour cette raison que je vous répète tout le temps qu’il faut absolument que vous trouviez cette zone du vagin pour mettre des étoiles dans les yeux de votre partenaire!

Trouver le point G, c'est très facile

Où trouver le point G? La réponse en image

Il faut cependant que vous compreniez qu’il ne faut pas pour autant oublier « le reste » car il existe des zones aussi puissantes que le point G et qui en plus peuvent faire éjaculer une femme aussi facilement! C’est dingue mais pourtant c’est vrai!

Dès lors pourquoi c’est si important de ne pas tout miser sur le point G? Il faut toujours vous diversifier car c’est un peu comme manger des pâtes tous les jours: les pâtes c’est super bon mais si vous vous farcissez midi et soir des coquillettes, je peux vous dire que vous allez en avoir marre à un moment ou un autre et vous n’allez plus pouvoir entendre parler des « pastas » italiennes et vous allez juste avoir envie d’autres saveurs!

Soyez imaginatif pour ne pas être ennuyeux sexuellement

Les pâtes, c’est bon mais pas tous les jours

Il ne faut en effet pas que vous soyez aveuglé et obnubilé uniquement par ce point G sinon vous faites une grosse erreur selon moi, l’erreur de ne pas étendre le champ de vos aptitudes sexuelles!

Certains vont peut-être se dire qu’il suffit de changer la sauce des pâtes pour ne pas en être dégouté? Ce n’est pas faux, c’est aussi pour cette raison que dans ma méthode, je vous donnerai plusieurs techniques pour stimuler une même zone afin de ne jamais rendre les choses ennuyantes pour votre partenaire mais aussi pour vous. Il n’en reste pas moins vrai que ne pas vous renouveler sexuellement vous rendra fade. C’est triste mais c’est la réalité!

Je ne dis pas pour autant qu’il y a mieux que l’orgasme du point G et qu’il faut le mettre de coté, pas du tout. Je vous dis simplement que si vous pensiez qu’il y avait un Saint-Graal niveau sexe et bien moi je veux vous faire comprendre qu’il y en a en fait beaucoup plus et qu’il serait vraiment bête de ne pas jouer avec toutes les palettes de l’anatomie féminine!

Qu’est-ce qui fait jouir une femme à part le point G?

Il faut sortir de votre zone de confort!

Prenez des risques sexuellement!

Trop de confort tue le confort

Alors vous l’apprenez peut-être en lisant mon article mais le point G n’est pas la seule zone de l’anatomie féminine qui peut faire hurler de plaisir votre partenaire et la faire devenir une grosse femme fontaine. C’est surprenant mais pas tant que ça, pourquoi? Essayez-vous réellement de parcourir tout le corps de votre partenaire quand vous lui faites l’amour? Sortez-vous réellement de votre zone de confort à chacune de vos galipettes sous la couette? En fait on a tendance à reproduire ce qu’on sait faire le mieux et donc à force et bien on n’ose plus changer, innover car on a peur que notre partenaire ne retire pas suffisamment de plaisir de la relation sexuelle. C’est une grosse maladresse mais elle est parfaitement compréhensible! Le souci c’est qu’en agissant comme ça et bien on va vite rendre la relation coquine sans surprise et sans surprise justement, on a tendance à rentrer dans la monotonie et c’est alors souvent le début de la fin niveau sexe.

Posez-vous la question suivante: ne vaut-il pas mieux prendre des risques pour garder une vie sexuelle plus épanouie plutôt que d’épuiser sa relation de couple en se reposant sur ses acquis? Vous avez la réponse à cette question je pense. 😉

La raison de l’existence de plusieurs zones orgasmiques?

Visez les bonnes zones du vagin

Visez juste sexuellement!

Dans ma méthode, je vais vous parler d’un grand nombre de zones du sexe féminin qui peuvent entrainer de forts orgasmes mais aussi des éjaculations féminines. On y reviendra en détails dans ma méthode mais pour faire simple, la plupart de ces « points » sont connectés au point G d’une manière ou d’une autre d’où le potentiel orgasmique de ces derniers.

S’ils sont connectés au point G, les sensations de ces points que vous ne connaissez certainement pas encore sont pour autant très différentes de celles du point G et les orgasmes peuvent même dépasser la force de l’orgasme vaginal donc du point G d’où l’importance d’être incollable sur ces zones dont personne ne vous a jamais parlé. Connaitre tous ces points et savoir les stimuler, c’est donc avoir plusieurs cordes à son arc.

Le pire dans l’histoire c’est que vous êtes très certainement passé tout près de ces zones sans y faire attention ou encore « plus grave », vous avez déjà fait jouir votre partenaire avec ces zones mais comme vous étiez tombé dessus complètement par hasard, vous n’avez plus jamais eu l’occasion de stimuler à nouveau ces mêmes zones et ce par manque de connaissance.

Vous savez, c’est le genre de situation où vous avez pu la faire jouir comme une dingue puis la fois suivante, impossible de réitérer la même expérience… Dans ces cas là, soit on se dit que notre partenaire est un peu trop compliquée et que c’est certainement de sa faute soit que c’est vraiment difficile de faire jouir une femme, que c’est très aléatoire et qu’au final, on n’est pas super doué. En fait c’est ni l’un ni l’autre, c’est juste qu’on ne sait pas faire et il n’y a pas de honte à avoir besoin de conseils. C’est justement mon rôle, je vais vous dire comment faire justement!

Dès lors, vous vous dites certainement, « bon tu es bien gentil Nicolas mais quels sont ces fameux points aussi voir plus orgasmiques que le point G? » J’y viens…

Voici une liste non exhaustive des zones érogènes que je détaille dans ma méthode:

  • le clitoris mais pas que car le clitoris n’est pas juste limité au gland du clitoris d’où l’intérêt de revenir sur cette zone que beaucoup ne connaissent pas si bien que ça au final
  • le point K et F, deux points liés au clitoris justement
  • le point U, une zone particulière du méat urinaire
  • le point Q, un prolongement de la queue du point G
  • les points P ou deep spot en anglais
  • le point R atteignable par l’anus
  • le raphé du périnée comme zone érogène à part entière
  • et tout un tas d’autres points érogènes qu’on stimulera avec des techniques bien particulières…

Dès lors je veux créer un déclic en vous et vous prouver que vous ne devez pas penser que vous savez tout faire, l’anatomie féminine regorgeant de zones très érogènes souvent bien cachées. Vous n’avez pas la science infuse donc il est bon de vous abreuver de connaissances que d’autres peuvent vous apporter car quand on croit tout connaitre sur le sexe féminin et dès l’instant où l’on prend un peu de recul, en fait on comprend qu’il y a encore beaucoup à apprendre…

La question qui vous brûle les lèvres maintenant, c’est où se situent toutes ces zones totalement inconnues et surtout comment bien les stimuler pour atteindre l’orgasme. Vous avez de la chance, je vous en parle en détails dans ma méthode. Et oui, il va falloir localiser ces zones et surtout utiliser des techniques très particulières que je vous enseignerai en vidéo.

Pour ce faire, je dois revenir point par point sur chaque zone, les spécificités de ces dernières et vous montrer concrètement comment faire jouir avec ces différents « points ». Direction ma méthode pour en savoir plus! 😉

Amicalement
Nicolas

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Ma méthode en détails 💦

Les conseils essentiels 😍

Un 2nd extrait gratuit! 🎁