Les aliments peuvent faire un très bon préliminaire

Pourquoi c’est si bon d’introduire des aliments durant le sexe?

Le sexe et les aliments font bon ménage

C’est avant tout une question de gourmandise car ajouter au sexe (qui est déjà un plaisir en soi) une note sucrée ou salée (qui fait partie de vos péchés mignons), cela ne peut que vous donner le sourire car prendre du plaisir à donner du plaisir tout en prenant en plus du plaisir parce-qu’on a ajouté une friandise sur la peau de sa chérie, ce n’est que du positif pour les deux partenaires.

Le plaisir avant tout, il faut bien l’imprimer car si cela vous titille, si cela vous fait du bien, il faut le faire sans se poser de questions. Le pire qui puisse arriver? Que cela ne vous et/ou ne lui plaise pas ce qui vous poussera à ne plus recommencer. Regretter c’est bien le plus triste dans l’histoire donc foncez!

En effet, si l’on prend un peu de recul, comment pourrait-on être rebuté par un pénis enduit de Nutella pour une fellation du tonnerre?! (donneur et receveur compris) Cela sent bon, c’est loin d’être inesthétique, c’est donc un peu la cerise sur le gâteau et quel gâteau j’ai envie de dire. Il y a pire quand même comme traitement, pas vrai?

Au final, pourquoi s’en priver car il n’y a pas de mal à se faire du bien… mais il y a un mais. En effet, on ne peut pas faire n’importe quoi avec la nourriture pendant la relation sexuelle car on peut vite passer du moment hyper sensuel et sexuel au gros bordel qui peut vite la et vous dégouter par la même occasion. On va y revenir dans quelques instants.

Cela permet d’oser…

Inclure des aliments dans la sexualité peut aussi avoir un intérêt bénéfique dans le sens que cela favorise certaines pratiques que vous ou votre partenaire auriez du mal à effectuer dans des conditions normales entre guillemets. Je pense notamment à la fellation ou au cunnilingus. S’approcher des parties génitales peut parfois rebuter certains et certaines, c’est comme ça. Pour palier à ce soucis, on peut notamment utiliser des préservatifs parfumés mais l’odeur tout sauf naturelle n’est pas forcément la bonne réponse à ce problème. Dès lors, il est bon de passer un palier et d’utiliser des aliments que vous aimez pour justement avaler la pilule plus facilement. Le but n’est pas de vous forcer mais de tester!

Succombez à la tentation

L’interdit entre guillemets et le côté hors du commun met forcément du piment dans la relation sexuelle car on n’a pas l’habitude d’inclure des aliments lors de nos galipettes. On peut le voir dans les films, on se dit que cela serait super mais on ne le fait pas car on n’ose pas en général. Il va falloir vous sortir les doigts du cul pour vous mettre un coup de pieds aux fesses car c’est une très bonne façon de casser la routine très facilement sans besoin d’une grosse préparation. Et non, vous n’êtes pas obligé de penser à des pratiques extrêmes pour mettre du peps dans votre relation de couple.

« Bon à savoir » avant de débuter la dégustation

#1 Il faut en parler!

Et oui, la nouveauté dans le sexe demande un minimum de préparation donc de dialogue. Cela peut paraitre contraignant et on aimerait mieux arriver avec son pot de beurre de cacahuètes pour enduire les tétons de sa nana mais c’est rarement la bonne façon de faire. Si vous voulez un succès total, parlez-en même 5 min afin de savoir si cela lui tente mais surtout pour savoir ce qui lui plaira comme aliments car c’est du donnant-donnant. C’est quand même plus sympa de se dire que si vous léchez la chantilly que vous venez de lui mettre sur les seins, elle pourra faire de même sur votre gland. Cela serait plus en effet plus compliqué si elle n’aimait pas la chantilly (et que cela lui donnait des haut-le-cœur) donc en en parlant vous aurez des plans B. De plus cela vous évitera d’utiliser des aliments auxquels elle est peut-être allergique!

#2 N’importe où?

Peu importe le lieu, il faut juste que vous soyez dans une zone que vous pouvez protéger soit avec des serviettes soit avec une protection spécialement conçue pour ce genre de jeux coquins. Et oui, je ne vous raconte pas la galère si vous commencez à mettre de la sauce chocolat partout sur les draps ou le canapé. Cela ne pose évidemment pas de soucis si vous croquez des fruits secs que vous déposez sur le corps de votre partenaire mais dans 3/4 des cas, les aliments qu’on utilise et qu’on aime sont assez ou très salissants donc il faut prendre vos précautions.

#3 N’importe comment?

On sort le miel et on se badigeonne le pubis et c’est parti pour une partie de léchage dans les moindres recoins? Non car selon moi, il y a deux impératifs et là je vous parle de mon expérience personnelle:

  • prenez une bonne douche avant car il n’y a rien de pire que le mélange des odeurs si vous voyez ce que je veux dire
  • si vous utilisez des aliments qui s’étalent comme de la pâte à tartiner, pensez à raser les parties du corps en question car poils et nourriture, cela ne va pas vraiment ensemble

#4 Attention, danger!

Deux remarques essentielles:

  • ce petit jeu ne doit se pratiquer que lors des préliminaires. Cela reste une pratique érotique au même titre que la soumission avec les menottes par exemple et ce pour une raison très pratique…
  • en effet, vous ne pouvez pas jouer avec des aliments durant la pénétration car si cela pose moins de problèmes pour ces messieurs dont le sexe est externe, il en est autrement concernant ces dames car la flore vaginale est une zone délicate à prendre avec des pincettes donc d’une on ne pénètre pas sa copine avec un pénis encore recouvert de chocolat ou de tout autre ingrédient (ou alors on enfile un préservatif ou on profite du passage sensuel à deux à la douche) et de deux, on n’insère pas d’aliments dans le vagin de sa copine (sauf cas exceptionnel de fruits ou de légumes qui ressemblent à un pénis et que vous recouvrez d’une capote)

#5 Ne faites pas de festin

Gardez toujours à l’esprit que vous faites l’amour. Vous n’êtes pas dans un restaurant 3 étoiles avec l’entrée, le plat et le dessert donc allez-y mollo sur les quantités et sur le nombre d’aliments que vous allez utiliser. N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre car la simplicité est toujours à privilégier: un ou deux aliments sans aller dans le côté gargantuesque surtout au début. Vous aurez le temps de tester d’avantage de combinaisons par la suite. Pour le moment, découvrez et évitez de transformer le corps de votre partenaire en table de brunch! On est dans le cadre d’une dégustation et surtout pas d’un banquet pantagruélique!

Pour ne pas faire n’importe quoi, préparez vos aliments à l’avance (découpe…), cela vous permet de ne pas vous précipiter et d’effectuer cette préparation avec un recul et une certaine réflexion.

Le b.a.-ba du sexe avec la nourriture

#1 Tous les sens doivent être en éveil

Pour rendre le moment encore plus fun, n’hésitez pas à priver votre partenaire d’un sens essentiel: la vue. Pourquoi? Elle va alors sentir votre langue sur sa peau, elle va sentir la texture de l’aliment, son côté chaud ou froid, l’odeur de ce dernier… bref, tous ses autres sens seront en éveil pour faire de ce moment un instant encore plus magique. C’est aussi pour ça qu’il est bon de discuter avant des mets qu’elle ne supporte pas car si elle a horreur du roquefort et que vous commencez à jouer avec sur son corps, je peux vous assurer que les coquineries vont s’arrêter aussi vite qu’elles ont pu commencer!

#2 La simplicité, fausse bonne idée?

Se pose alors la question du type d’aliments que vous allez pouvoir utiliser. Un seul mot d’ordre: plus c’est simple, mieux c’est!

Dès lors:

  • déjà évitez comme je vous disais les extrêmes à savoir des aliments trop généreux. Tout ce qui peut être d’origine animal n’a rien à faire sur un corps selon moi donc ceux qui pensaient à la choucroute ou au cassoulet vont être déçus! Cela peut faire sourire mais c’est bien de le préciser quand même, ce qui m’amène à vous parler de la pratique du Nyotaimori qui consiste en la consommation de sashimis ou de sushis sur le corps nu d’une femme. C’est à éviter pour ne pas rebuter votre partenaire. Je ne dis pas que vous ne devez pas mais pas tout de suite en tout cas car l’odeur du poisson, c’est quand même très particulier!
  • évitez tout aliment trop odorants: fromage….
  • pensez au chocolat dans tous ses états: la petite sauce chocolat maison juste tiède (c’est rapide à préparer) comme il faut, le carré de chocolat au lait, blanc ou noir, les pépites de chocolat… tout est possible. C’est une valeur sûre car qui n’aime pas le chocolat! Un conseil tout de même: évitez le chocolat liquide de grande surface ou alors privilégiez le bio (Biocoop…) Je vous laisse une petite recette facile en vidéo:

  • les pâtes à tartiner, forcément on y pense et on a raison d’y penser. Préférez les produits bio pour éviter l’huile de palme ou alors préparez votre pâte à tartiner maison:

  • tous les coulis et sirops sont parfaits pour ce genre de cochonneries. Ma petite préférence pour le coulis de fraise maison:

  • on ne peut pas passer à côté de la crème chantilly. Les plus feignants l’achèteront toute faite et les autres mettront la main à la patte pour en faire une maison:

  • le côté glacé et frissonnant peut être facilement atteint par l’utilisation de crème glacée ou de sorbet. C’est un peu le même effet qu’un glaçon qu’on passerait sur la peau. Ne soyez pas trop généreux sur les doses car cela fond très vite donc ce n’est plus du tout agréable.
  • les fruits sont aussi très intéressant, fruits que vous pouvez combiner avec de la crème fouettée ou du chocolat d’ailleurs. On peut penser à des petits morceaux de pomme, de banane, de fraise, des mûres, des framboises, du raisin, de l’ananas, de la mangue, de la pastèque…
  • des légumes pour les plus téméraires? Sans aucun problème et je pense surtout au concombre par exemple, à une variété de carottes sucrés mais aussi à des tomates cerises… bio évidemment! (et bien lavées/épluchées)
  • le miel c’est aussi très sympa mais avec modération encore une fois
  • les fruits et légumes peuvent aussi s’utiliser non plus comme des aliments à croquer mais comme des sextoys. Je vous reporte à mon article sur les sextoys à faire soi-même pour plus d’informations.
  • on parle d’aliments mais il ne faut pas non plus passer à côté des boissons comme le champagne. On peut aussi parfaitement siroter un bon jus de fruit dans le nombril de sa partenaire.

N’hésitez pas à tester les mariages entre aliments, ne vous freinez pas!

#3 Visez les bonnes zones!

On en vient à un élément très important: où placer les aliments pour les lécher et les avaler en pensant bien à insister sur le contact de vos lèvres sur son corps? (et en la couvrant de baiser par la même occasion)

C’est simple, il faut viser avant tout les zones érogènes car le but est bien de titiller ces zones de peau qui sont des appels à beaucoup plus. Rien ne vous empêche d’ailleurs de placer un aliment sur deux ou trois zones moins érogènes par exemple le ventre puis de créer un chemin (de noisettes de chantilly) vers cette zone très érogènes comme les tétons. Au lieu d’aller droit au but, vous faites monter l’excitation tout doucement.

Une fois l’aliment dans votre ventre, n’hésitez pas à continuer la stimulation de la zone en question.

On pense donc:

  • aux seins: aréoles, mamelons notamment.
  • au nombril
  • aux fesses (notamment le sillon inter-fessier)
  • le pubis (mont de venus)
  • le clitoris
  • le cou
  • la nuque
  • l’intérieur des cuisses
  • les grandes lèvres
  • et l’anus? Déposer un aliment dessus ne pose pas de souci
  • on évitera les petites lèvres et l’orifice vaginal

Évidemment vous pouvez jouer avec tout son corps: pli des coudes, des jambes, cuisses, dos… c’est à vous de trouver les zones qui lui font le plus d’effets!

Le sexe c’est aussi une question de ressenti donc là encore il faut communiquer pour savoir ce qui lui plait le plus. C’est d’ailleurs comme ça que vous trouverez les meilleurs combos alimentaires j’ai envie de dire pour lui donner envie ensuite de passer au plat de résistance à savoir la pénétration pure et dure!

On reparlera de ces préliminaires qui prennent plusieurs formes dans le module 4 de ma méthode

Amicalement
Nicolas

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Ma méthode en détails 💦

Les conseils essentiels 😍

Un 2nd extrait gratuit! 🎁