Faire l’amour dans la salle de bain, c’est bon pour votre couple !

Pourquoi la salle de bain ?

Un lieu sous-exploité !

Quand on parle de lieu insolite pour faire l’amour, beaucoup de personnes pensent à des endroits complètement dingues voir un peu risqués comme le parc public ou le cinéma mais pourquoi aller si loin alors que certaines pièces de la maison ne sont pas suffisamment exploitées ?! Que ce soit pour éjaculer ou non d’ailleurs, la salle de bain est un endroit qui appelle au fantasme. L’atmosphère est particulière, la moiteur de la pièce est propice aux rapprochements et la nudité inhérente au lieu fait le reste…

Bref c’est le bon moment pour se sauter dessus… et pourtant la douche ou le bain moussant d’ailleurs finissent en général en « queue de poisson » pour plusieurs raisons. On est alors bien loin des scènes torrides des films pour adultes où tout à l’air si beau et si facile… On va voir pourquoi ensemble.

Cette question, vous allez forcément vous la poser…

Avant de continuer, vous allez peut-être vous dire « mais c’est quoi l’intérêt d’avoir des informations sur comment bien faire l’amour à sa copine dans la salle de bain surtout si on veut lui faire connaitre l’orgasme, le vrai de vrai, avec cerise sur le gâteau l’éjaculation féminine ? C’est quoi l’intérêt justement d’avoir des infos sur la pièce en elle-même alors que le plus important (enfin ça c’est ce que vous croyez pour le moment), c’est de savoir comment utiliser ses doigts ou son pénis ? »

Je vais vous dire la chose suivante : faire l’amour ailleurs que dans le lit c’est déjà casser la routine, c’est s’évader mais c’est surtout un bon moyen pour enlever une première barrière mentale (que les femmes ont) à la crainte d’éjaculer dans le lit par exemple ou sur le canapé donc d’en mettre partout ce qui explique que votre partenaire n’ait pas d’orgasme dans des conditions normales j’ai envie de dire car elle a des craintes toutes bêtes comme « qui va nettoyer après l’amour ? », ce qui parait très con mais elle n’y peut rien, c’est inconscient et cela ne lui permet pas de se lâcher complètement.

L’impact sur son bien-être intérieur

Dès lors l’esprit de votre partenaire doit être libéré de toutes interférences extérieures (bruits dans la rue…) mais aussi intérieures donc mentales (ces petites voix qui peuvent tout gâcher) pour justement recevoir entièrement le plaisir que vous lui donnez, ne l’oubliez jamais !

Et oui, vous allez vite le comprendre, notamment à travers ma méthode, que se poser la question du bon endroit où faire l’amour, c’est réfléchir dans quel endroit votre partenaire ne se posera plus de questions car elle sera parfaitement détendue pour faire l’amour avec vous et donc c’est aussi par extension savoir où elle peut avoir son orgasme qu’il soit accompagné d’une libération d’éjaculat ou non et ce en recherchant une atmosphère, une ambiance amenant à un état de pure tranquillité… et ce n’est pas toujours évident de réunir tous les bons paramètres, cela se travaille.

Parler de l’éjaculation et de la jouissance en général permet d’aborder plein de sujets, vous le verrez encore plus dans mon programme.

Donc on se penche sur l’éjaculation certes mais surtout sur le sexe dans sa globalité et les lieux pour faire l’amour en font partie comme le seront les positions, les préliminaires etc.

Savoir bien faire l’amour dans tel ou tel endroit, c’est savoir comment mettre à l’aise sa partenaire et ça c’est 60% du boulot que vous faites en amont pour la mener à l’orgasme ! Rien n’est innocent, tout a son importance j’ai envie de dire !

Revenons à nos moutons…

Il y a un donc un endroit parfait pour libérer l’esprit et le corps de votre partenaire, c’est bien la salle de bain, un endroit où tout peut se passer sans aucune crainte et c’est psychologique car c’est bien l’endroit où il n’y a aucun risque. Je vais vous faire une réflexion rigolote : où est-ce que les hommes et les femmes urinent sans se poser de question en plus des WC bien évidemment ? Et bien c’est sous la douche ! La salle de bain va donc nous intéresser grandement mais ne vous ruez pas sur votre partenaire alors qu’elle est en train de se savonner, non non ! Je vais vous expliquer les petites précautions entre guillemets à prendre avant de passer à l’action…

Avoir du temps devant soi, c’est la clé d’un moment coquin partagé

Et oui, faire des galipettes alors que vous êtes en retard pour le boulot, c’est loin d’être la meilleure des situations pour se faire du bien. Je vous en parle d’ailleurs dans ma méthode car oui, toutes les situations stressantes sont à proscrire. Vous devez être zen, c’est une des bases pour avoir un orgasme surtout si vous voulez que cet orgasme engendre une fontaine. En même temps j’ai envie de vous dire que cela va de soi mais parfois, surtout quand on est un homme, on pense que tous les feux sont au vert mais dans la tête d’une femme, il en est autrement car il faut le temps justement de prendre son temps notamment au niveau des préliminaires.

Dès lors, le « petit coup vite fait » entre le brossage des dents et l’habillage, c’est bien dans les films mais dans la réalité, il faut vraiment que vous compreniez que plus vous aurez du temps devant vous et plus la relation sexuelle sera intense (car l’excitation aura le temps de s’installer). C’est aussi pour cette raison que profiter d’un moment sexe sous la douche le samedi ou le dimanche matin, cela vous facilitera la vie car d’une, vous n’êtes pas pressés, pas de métro ou d’embouteillage en vue et de deux, vous et votre partenaire êtes naturellement dans un état de calme un peu plus compliqué à atteindre en semaine donc profitez-en !

Évitez de prendre une douche durant votre douche, le paradoxe !

Et oui, c’est vrai que c’est excitant d’être à deux sous la douche, l’eau ruisselant sur vos corps entremêlés mais il faut parfois aussi penser à l’aspect pratique qui ne nous saute pas aux yeux comme ça de but en blanc. En effet l’eau peut éliminer l’aspect lubrification naturelle du vagin de la femme donc pensez à ne pas asperger d’eau le vagin de votre petite amie avant de passer à l’action. C’est un détail qui ne l’est pas vraiment quand on y pense bien donc mettez ça dans un coin de votre tête, c’est vraiment important.

En effet, une pénétration sans ou avec une mauvaise lubrification, c’est un moment sexy qui tourne au vinaigre, votre partenaire gênée par des mouvements de va-et-vient vraiment inconfortables pour elle et quand on bloque l’esprit de sa partenaire sur un point particulier (important ou non (pour vous mais pas pour elle)) et bien cela la bloque physiquement, le mental ayant un pouvoir sur le corps, on l’oublie trop souvent !

La préparation, il n’y a que ça de vrai !

Sentir bon c’est le b.a.-ba…

Je sais que dis comme ça c’est un peu la phrase bateau voir un peu conne mais faire l’amour sous la douche avec sa partenaire ne veut pas dire être crade avec une odeur qui laisse à désirer, rejoindre sa nana dans cet état et se jeter sur elle pour lui faire l’amour… Il y a une petite préparation j’ai envie de dire car être propre c’est la base : avoir une bonne haleine, des parties génitales clean (rasage…), c’est un tout. Je sais que c’est évident pour beaucoup mais parfois on fonce un peu tête baisée grisé par l’excitation et c’est la grosse erreur qui fait que vous vous prenez le mur !

Faut-il prendre une douche avant la douche ? Tout ne doit pas se faire forcément sur un coup de tête même si c’est aussi super bon de laisser place à l’improvisation, il faut bien l’avouer car rentrer dans la salle de bain sa copine toute nue appuyée contre le lavabo et sentir ce désir mutuel naître pour au final faire un gros câlin votre femme ses fesses posées sur le panier à linge, on peut dire que c’est le pied.

Il faut juste prendre conscience que les femmes sont certainement un peu plus regardantes sur le côté hygiène donc mettez-vous à sa place avant de la rejoindre sous la douche alors que vous venez d’avoir passé 1h à transpirer à la salle de sport. A bon entendeur… 🙂

Trop de lubrifiant ne tue pas le lubrifiant !

Quand je parle de préparation, vous allez comprendre pourquoi je vous en parle justement. En effet si votre partenaire a en règle générale quelques soucis de lubrification vaginale et que votre/sa salive ne suffit pas, qui plus est dans un environnement chaud comme la salle de bain, n’hésitez pas à avoir sous la main un tube de gel lubrifiant à base de silicone. C’est le bon compromis car non absorbé par la peau, il dure plus longtemps surtout dans des conditions un peu particulières comme celle-ci. Cela vous évite alors d’en remettre toutes les cinq minutes donc c’est bien pratique.

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

J’ai envie de dire pourquoi se prendre la tête dans des positions abracadabrantes alors qu’il vaut mieux bien savoir faire jouir sa copine dans des positions basiques avant de devenir un contorsionniste de l’amour. Gardez à l’esprit qu’une gamelle est toujours possible donc ne prenez pas de risques surtout dans la salle de bain avec un sol parfois glissant. La levrette ou le missionnaire votre partenaire bien installée sur un meuble, par terre sur une serviette, vous deux assis dans la douche ou la baignoire, c’est juste parfait. Le but n’es pas de finir aux Urgences un pied dans le plâtre.

Le P de ma méthode CAP !

Je rabâcherai cette notion dans ma méthode, ce sera d’ailleurs le P de ma méthode CAP (P pour préliminaires). Les préliminaires et les jeux érotiques, c’est juste la base du Sexe avec un grand S. On ne fait rien sans préliminaires sauf cas exceptionnel. Profitez de ce moment pour caresser votre partenaire, massez-vous, savonnez-vous et surtout prenez votre temps. Utilisez le jet du pommeau de douche sur différentes zones érogènes secondaires et tertiaires de votre partenaire (cuisses, dos, intérieur des cuisses, seins…) avec une température différente. Soyez imaginatif !

Le bain moussant, un moment tout en douceur

Se rapprocher l’un de l’autre grâce au bain moussant, cela a toujours été dans ma vie un bon moyen de débuter la relation sexuelle. Il faut dire qu’il n’y a rien de tel que votre copine contre vous tous les deux allongés dans la baignoire, l’eau très chaude relaxante vous enveloppant tous les deux, quelques bougies parfumées sur le rebord, (même quelques pétales de rose dans l’eau, un bon verre de champagne à la main…), pas vrai ? C’est très romantique et mon dieu que c’est bon. C’est ce que j’appelle les pré-préliminaires, tout ce qui arrive avant le sexe en lui-même.

D’ailleurs gardez à l’esprit que si vous utilisez toujours des préservatifs dans votre couple (ne les abandonnez que si vous avez fait tous les tests MST : VIH, hépatites…), oui vous pouvez faire l’amour avec un préservatif dans l’eau mais pensez bien à le mettre et le retirer hors de l’eau, c’est essentiel afin qu’ils ne se casse pas.

Les sextoys, un plaisir pas seulement égoïste !

Je vous le rappelle et je vais ici parler surtout à ces dames : le sextoy n’est pas l’apanage du jeu en solitaire, oh que non. Et oui, c’est aussi un très bon préliminaire à lui tout seul (un peu plus poussé certes), votre partenaire pouvant alors s’amuser avec votre vibromasseur et votre fruit défendu, un petit apéritif avant de jouer avec l’engin qu’il a dans son caleçon j’ai envie de dire… Les utiliser sous la douche ou dans le bain peut alors être super excitant car si les sextoys classiques passent sans souci sous l’eau, certains vibromasseurs sont aussi waterproof.

Des idées d’utilisation à deux ?

Devant votre homme…

Mesdames, vous pouvez vous faire du bien devant votre homme qui assiste à ce moment très coquin assis face à la cabine de douche (porte fermée ou non pour un côté voyeur en plus) ou mieux encore, alors qu’il est assis dans la baignoire remplie d’eau et de mousse, vous face à lui dans le bain, votre homme est alors aux premières loges de vos coquineries, les expressions de votre visage en disant long sur le plaisir que vous prenez sans qu’il puisse voir pour autant ce qui se passe réellement sous l’eau.

Laissez-le faire…

Mesdames vous pouvez aussi lui laisser le privilège de vous faire du bien en le laissant jouer avec ce godemiché qu’il meurt d’envie de glisser entre vos cuisses. C’est alors lui qui contrôle dans tous les sens du terme. Le faire dans le bain c’est alors extrêmement intéressant pour plusieurs raisons : la première, c’est que vous serez tous les deux confortablement installés et de deux, c’est que sous l’eau vous ne pouvez pas savoir ce que vous réserve votre petit ami.

Certes au moment où il pose le vibro sur votre bouton de rose ou lorsqu’il vous pénètre avec le sextoy, vous le sentez mais avant ça, vous ne pouvez pas anticiper ses gestes car vous êtes privée du sens de la vue. Tout se base sur vos ressentis à l’instant T ce qui est super pour vous surprendre mais surtout pour surprendre votre mental, votre esprit et je peux vous assurer qu’exciter votre cerveau c’est aussi important qu’exciter vos organes génitaux.

Quelle est la finalité de mes conseils pour faire l’amour ?

Avec ces quelques conseils, je veux donc vous faire comprendre que si on aurait plutôt tendance à se dire (ou se convaincre) que tous les sujets que j’aborde dans cet article touchent uniquement aux préliminaires, en fait cela va bien au-delà car c’est aussi une manière de s’abandonner et l’abandon surtout chez ces dames, cela fait une sacrée partie du travail pour prendre un maximum de plaisir sans se poser de questions, croyez-moi !

Le sexe ce n’est pas que physique et si c’était le cas, toutes les femmes de la Terre auraient des orgasmes (ce qui n’est pas le cas malheureusement, vous ne pouvez pas me contredire) car au final la relation sexuelle pure et dure n’est pas un processus si compliqué : on rentre un pénis dans un vagin et ça tout le monde peut le faire, pas vrai ? Mais au final c’est bien plus compliqué que ça. Vous vous en êtes bien rendu compte.

Et quand on se dit « je fais pourtant les choses bien, je ne comprends pas ce qui cloche », c’est que dans 100% des cas vous donnez bien trop d’importance à la performance sexuelle qui ne fait qu’une petite partie du job pour amener la femme à l’orgasme et au squirt. Il faut donner du relief à cette  »simple pénétration » que vous ne devez plus voir comme un acte de pénétration justement mais bien comme un Tout avec un grand T et ce Tout, je veux vous apprendre comment le rendre délicieux et savoureux pour votre partenaire mais aussi pour vous car un couple c’est un échange et un partage, ne l’oubliez jamais !

Dites-moi, avez-vous des anecdotes personnelles qui vous ont marqué concernant un changement profond dans le comportement de votre femme durant la relation sexuelle lorsque vous êtes passés par exemple de la chambre à coucher au salon pour faire l’amour etc. ? Je veux bien que vous me racontiez, cela m’intéresse !

Amicalement,

Nicolas

PS : Vous êtes intéressé(e) par le sujet ? Je vous en dis plus dans le module 4 de ma méthode.

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Ma méthode en détails 💦

Les conseils essentiels 😍

Un 2nd extrait gratuit! 🎁