7 zones érogènes inconnues à découvrir sans plus attendre

Le but ici n’est pas de vous reparler une énième fois de zones que vous connaissez déjà. On va plutôt faire un focus sur des zones érogènes qui sortent de l’ordinaire et qu’on laisse bien trop souvent de côté pour diverses raisons qui à elles seules ne sont pas des arguments pour ne pas venir les titiller justement ! Elles sont au nombre de 7. Voyons-les en détails ensemble !

Jouez avec le raphé du périnée

Hein ? Qu’est-ce que c’est que cette bête là ? Effectivement, ce nom ne vous dira peut-être rien et ce n’est pas étonnant. Peu d’hommes connaissent cette partie de l’anatomie féminine et j’ai même envie de dire que si je posais la question de la localisation de cette zone à ces dames, je ne suis pas certain qu’elles auraient la bonne réponse. Quelle erreur de le laisser de côté pendant la relation sexuelle, vous allez savoir pourquoi dans quelques instants.

Tout d’abord, on peut facilement repérer cette petite bande de tissu au niveau du périnée car il a l’apparence d’une couture ou une suture. On le voit bien sur l’illustration ci-dessous :

Illustration du raphé du périnée

Et sur la photo ci-dessous sur une vraie demoiselle afin de vous rendre compte de la réalité des faits :

Photo du raphé du périnée

Mais alors pourquoi ce tissu est-il une zone érogène en soi ?

En fait sa stimulation est synonyme de plaisir garanti pour votre partenaire car cette zone est un carrefour où se rejoignent muscles génitaux majeurs et fibres musculaires du rectum et de l’anus. Dès lors, que ce soit avec votre doigt, votre langue ou même votre pénis, vous pouvez le caresser de bas en haut et de haut en bas de façon plus ou moins prononcée ! Allez-y crescendo dans la pression que vous allez exercer mais là encore, c’est votre partenaire qui vous fera comprendre si vous pouvez accentuer ou non la stimulation.

Stimulez ses pieds de A à Z

Certains les trouvent moches et d’autres en sont fan au point d’avoir un véritable fétichisme sexuel pour les pieds. Dans tous les cas, sachez que les pieds dans leur globalité sont une véritable zone érogène, et pas que pour les femmes d’ailleurs. Les titiller peut donc donner de véritables sensations sexuelles à votre partenaire. Pourquoi ?

Premièrement, sachez qu’en réflexologie, la zone du pied liée aux organes génitaux féminins (et masculins) est la suivante :

Réflexologie sexuelle du pied

J’ai fait un focus sur le pied droit sur cette photo. Vous retrouverez la même zone sur le pied gauche.

Dès lors, un petit massage fait de pressions à cet endroit est donc une excellente idée ! 😉

Deuxièmement, la sensibilité des pieds, et notamment au niveau de la voute plantaire mais aussi des orteils, est propre à chacun certes mais dans 90% des cas stimuler le pied est une bonne idée car, comme les chatouilles à cet endroit qui déclenchent des fous rires quand on ne s’y attend pas, stimuler doucement le pied en massant par exemple les orteils ou la plante du pied (où se concentre une grande quantité de nerfs) avec vos mains ou en suçant même ses doigts de pied, c’est un geste peu commun donc inattendu donc bon pour votre partenaire qui peut passer d’un moment de relaxation à un moment orgasmique si cette dernière possède une connexion accrue entre pieds et organes génitaux.

Pendant les préliminaires, passez du temps sur ces pieds, c’est une très bonne entrée en la matière.

Les aisselles, une zone mal aimée !

Si certains connaissent l’axilisme ou la pratique sexuelle qui consiste à se masturber contre l’aisselle de sa partenaire, il n’en est rien ici. En effet le but est bien de vous occuper de ses aisselles à coups de baisers et de stimulation à l’aide de votre langue et de vos mains. La finesse de la peau à cet endroit est un bon argument pour ne pas passer à côté de ses aisselles.

Je sais que ce n’est pas forcément la zone la mieux placée du monde mais faites un effort, vous verrez, vous en serez grassement remercié ! Il va de soi (sauf pour les amateurs d’odeurs corporelles) que vous retrouver nez à nez avec une aisselle qui a macéré toute une journée (désolé pour l’image), ce n’est pas super agréable donc le moment de la douche ou de l’après douche est à privilégier pour les plus sensibles niveau odorat.

Le nombril, une zone érogène oubliée

Qui passe du temps sur le nombril de sa partenaire, honnêtement ? Personne je crois car ce n’est pas la zone du buste de notre chérie qui nous attire le plus, il faut être honnête. C’est vraiment dommage car, et je vous parle de mon expérience personnelle, un grand nombre de mes ex petites amies sentaient une véritable connexion entre leur sexe (et plus particulièrement leur clitoris) et leur nombril.

On ne le sait pas mais il y a beaucoup de zones du corps humain qu’on laisse de côté et le nombril en fait partie… soit disant qu’il  n’aurait plus aucun intérêt après la naissance et la section du cordon ombilical… Au final toutes ces zones se révèlent être des zones très sensibles sexuellement parlant, il faut juste le savoir.

La connexion est-elle réelle entre nombril et sexe ? Ce sont les ressentis de votre partenaire qui comptent et pas l’aspect purement anatomique au final.

Si vous avez besoin de « preuves » de l’intérêt de vous en occuper, sachez simplement que la peau qui le compose est très fine et semblable à celle qui constitue les organes génitaux. Cela expliquerait donc pourquoi certaines femmes aiment une stimulation de leur nombril.

J’avais vraiment envie de vous en faire part et passer le bout de votre langue, le couvrir de bisous, cela ne coute rien et cela vous permettra de voir si cela lui procure des sensations ou non. Par contre évitez d’y rentrer un doigt, ce n’est pas forcément le plus agréable du monde. Et je vais vous dire une chose, rien ne vous empêche de tester plusieurs types de stimulation sur votre propre nombril afin de vous entrainer ! Vous serez alors votre propre cobaye !

Le losange de Michaelis, une zone inconnue

Encore un nom qui ne vous dit rien ? C’est parfaitement normal et pour le coup je dois dire qu’on n’entend pas ce terme tous les jours mais le losange de Michaelis est pourtant une zone érogène en plus d’être une partie du corps très esthétique à tel point que certaines personnes n’hésitent pas à se faire tatouer à cet endroit. Sa localisation se situe dans le bas du dos, cette zone en losange étant plus ou moins marquée selon les gens.

Le voilà en photo :

Le losange de Michaelis en photo

Caressez-le, sa proximité avec les fesses de votre partenaire en fait un endroit très sensible qui prépare car en vous approchant tout doucement de ses fesses sans vous ruer dessus, vous faites glisser dans son esprit donc dans son mental que la prochaine étape se passera effectivement entre ses cuisses mais qu’avant ça il y a tellement d’autres choses à faire à savoir des préliminaires qui excitent avant de passer au sexe pur et dur. C’est cela qu’on cherche avant tout !

Occupez-vous aussi de tout son visage

Dans le visage de votre femme, il n’y a pas que la bouche ou le lobe de ses oreilles qui doivent retenir votre attention. Et oui, avez-vous déjà pensé à stimuler ses paupières ?

Je sais que c’est étonnant dit comme ça mais il faut bien comprendre que la peau à cet endroit là est très fine donc sensible à vos caresses notamment lorsqu’elles sont faites avec de doux baisers par exemple. Vous savez, je vais vous dire une chose, peu importe ce que vous ferez, si c’est fait avec amour, douceur, tendresse et délicatesse, cela ne peut qu’être bien pris par votre partenaire !

Des parties de corps bien trop souvent oubliées

Si je vous parle du pli des genoux et des chevilles mais aussi du pli du coude et du poignet, vous allez me dire « oui et alors ? ». Et bien vous ne le savez peut-être pas mais ce sont aussi des zones érogènes à part entière que vous allez pouvoir caresser et embrasser. Pourquoi ? Tout simplement car l’absence de poils dans ces zones en font des zones de peau particulièrement sensibles à toutes vos papouilles.

Et vous, quelles sont les zones érogènes originales que vous avez déjà testé et qui font vriller votre partenaire hommes et femmes confondus ?

Amicalement,

Nicolas

P.S. : Vous êtes intéressé(e) par le sujet ? Je vous en dis plus dans les modules Essentiels de ma méthode.

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les conseils essentiels 😍

Ma méthode en détails 💦