Faire l’amour plus longtemps, oui c’est possible ! (5 positions expliquées)

Plus c’est long, plus c’est bon ?

Qui dit plaisir dit forcément endurance, on ne peut pas se le cacher car si messieurs vous éjaculez au bout de 30 secondes de la relation sexuelle, c’est forcément plus compliqué pour enchaîner les positions et pour donner un voir plusieurs orgasmes (fontaines ou non) à votre partenaire. C’est donc la raison pour laquelle je vous en parle.

Pas de panique, on est tous passés par là et on s’est tous au moins une fois dans notre vie posé la question suivante : est-ce que je suis assez endurant au lit voir est-ce que je ne suis pas un éjaculateur précoce ou prématuré ? On a tous une image tronquée de la réalité car la vie n’est pas un film pornographique où les acteurs semblent durer des heures sans broncher. Non, nous on est dans la vraie vie j’ai envie de dire.

Ici on ne va parler que des positions à privilégier pour ne pas jouir trop vite car sachez-le je vous offre dans ma méthode un module bonus cadeau où je réponds à la question suivante : « comment durer plus longtemps au lit ? ».

Il faut tout de même le préciser, pour faire simple (car il y a en effet plusieurs degrés dans l’éjaculation précoce) l’éjaculation précoce est définie médicalement comme une éjaculation qui survient moins de 2 minutes après la première pénétration.

Dès lors comment faire en sorte que la relation sexuelle dure plus longtemps ?

Évitez toutes tensions inutiles pour durer plus longtemps

Jouez sur l’impact sexuel

Ceci étant dit, comprenez-le bien, le but des positions dont je vais vous parler est justement de diminuer ce que j’appelle votre « impact sexuel passif » ou « impact sexuel actif », c’est à dire toute la cascade d’évènements physiques ou non (une excitation mentale face au corps nu de votre partenaire (impact sexuel passif), une pénétration plus ou moins rapide (impact sexuel actif)…) qui vont déclencher le réflexe éjaculatoire.

Qu’est-ce que ce réflexe éjaculatoire ? Dans le jargon médical, c’est la contraction des muscles périnéaux qui permettent la libération du sperme, un réflexe qui est par définition incontrôlable une fois qu’il est initié. Rien ne peut arrêter ce réflexe, c’est l’expulsion du sperme et la survenance de l’orgasme, vous n’y pourrez rien. Que faire me direz-vous ? Et bien si vous ne pouvez pas contrer l’expulsion du sperme, vous pouvez par contre travailler toute la phase antérieure afin justement de ne plus perdre ce contrôle qui fait que vous éjaculez trop vite.

Et dans cet impact sexuel, il y a aussi une question de tension musculaire et pas seulement sur les muscles du plancher pelvien masculin qui sont je vous le rappelle un ensemble de muscles soutenant l’anus et la vessie chez l’homme, des muscles ayant pour fonction principale chez l’homme de contrôler l’ouverture et la fermeture de l’anus et de l’urètre notamment lorsque vous allez aux toilettes.

Moins d’efforts pour plus de plaisir

Dès lors, et on n’en a pas forcément conscience, certaines positions demandent plus d’efforts que d’autres et il faut justement éliminer ces efforts afin d’éjaculer moins vite car ce sont autant de tensions en moins sur ces fameux muscles pelviens. Avec les positions que je vais mettre en exergue, vous allez comprendre qu’il va falloir privilégier des positions où l’impact sexuel est le plus faible et ce ne sont pas en général les positions que vous avez en plus l’habitude d’utiliser.

Sans le savoir, on se tourne vers des positions qui exacerbent l’effort en question, qu’il soit physique encore une fois à travers des positions qui vous demande des prises d’appui fatigantes donc qui tendent votre corps dans son entièreté ou au travers d’efforts plus psychologiques notamment à travers des positions si compliquées que votre esprit ne peut plus se concentrer sur le contrôle que vous devez avoir sur votre éjaculation donc vous vous laissez surmener et surprendre par vos émotions. C’est parfaitement logique d’autant plus que les tensions appellent d’autres tensions très mentales cette fois-ci et l’esprit a des répercutions sur le physique, c’est connu et reconnu, votre corps se tendant alors encore plus et en tendant votre corps, vous tendez votre esprit et inversement donc c’est le cercle infernal.

Gardez le contrôle !

Le but est de rester maître de soi et de son corps et de contrôler toute la phase de montée du désir mais aussi toutes ces tensions sexuelles et là je ne vous parle pas de médicaments qui engendreraient une libération plus importante de sérotonine, un neurotransmetteur responsable d’une inhibition de l’éjaculation donc de son retard.

Ici je vous parle bien de mettre en pratique des positions où :

  • d’une, la profondeur de pénétration est limitée ce qui est un avantage pour ne pas éjaculer trop vite
  • de deux, ce n’est pas vous mais bien votre partenaire qui est aux manettes (contrairement à ce qu’on pourrait penser) afin de vous laisser le temps de vous concentrer sur l’essentiel (votre excitation, votre respiration) afin justement de pouvoir contrôler et de ne pas laisser vos émotions vous contrôler

Allez commençons, je vous en donne 5 dont certaines originales et que vous n’avez pas l’habitude d’utiliser.

Les 5 bonnes positions pour retarder l’éjaculation

1- La position de la cuillère

L’intérêt de cette position est double comme vous le voyez sur cette illustration :

Image de la position sexuelle de la cuillère

La position de la cuillère

  • d’une, c’est une position où la profondeur de pénétration est plus faible et où l’intensité de la pénétration est plus lente (du fait même de votre positionnement messieurs, une pénétration sur le côté entre guillemets) ce qui est parfait justement pour éviter une éjaculation trop rapide
  • de deux en étant derrière votre petite amie, vous avez tout le loisir de vous occuper de son corps car vous aurez les mains libres et vous aurez donc accès à de nombreuses zones érogène primaires (clitoris…) et secondaires (cou, seins…) Votre petite amie sera aux anges de sentir votre souffle chaud sur sa nuque, vos baisers, votre corps collé au sien. L’intimité entre l’homme et la femme est à son paroxysme dans cette position.

2- La position de l’équerre

Comme vous le voyez sur cette illustration, c’est une position à laquelle on n’a pas l’habitude de penser vu le positionnement des deux partenaires. Notez bien l’orientation de votre corps et du sien mais aussi de vos et des ses jambes. Là encore votre positionnement ne vous permet pas un rythme de pénétration effréné et c’est ce que l’on recherche je vous le rappelle.

Illustration de la position de l'équerre

Position coquine de l’équerre

Avec cette position, vous avez encore la possibilité de caresser le corps de votre femme et surtout son clitoris en l’espèce. Gardez toujours le contact physique avec votre partenaire, c’est très important et cela ne se résume pas au contact de votre pénis dans son vagin. Soyez sensuel, abusez des caresses…

3- La position de la cuillère 2.0

Avec ce que j’appelle la position de la cuillère 2.0, c’est à dire vous et votre partenaire cette fois-ci face à face (ce qui diffère de la classique position de la cuillère citée ci-dessus), l’intimité est amplifiée par la proximité de vos deux corps certes mais surtout par vos regards qui vont plonger l’un dans l’autre et ça je peux vous dire que niveau sensualité et excitation, il n’y a rien de plus efficace. Là encore, ne gardez pas vos mains dans vos poches j’ai envie de dire, utilisez les pour honorer tout le corps de votre partenaire.

Ici encore il est compliqué d’aller trop vite et cela nous arrange ! C’est une position basée sur la délicatesse dans votre pénétration et rien que le fait justement de penser à ce que vous devez faire, aux mouvements de bassin que vous devez donner, cela vous permet de vous concentrer sur ce que vous faites et donc de contrôler car encore une fois la position n’est pas habituelle pour 90% des gens.

4- La position du lotus

Cette position est une position très confortable pour les deux partenaires et c’est votre petite amie qui est aux manettes de la profondeur de pénétration. En effet, en tailleur vous êtes à sa merci j’ai envie de dire mais là où c’est intéressant, c’est qu’en laissant votre partenaire gérer (vitesse et profondeur de pénétration), c’est comme ça que vous pouvez vous concentrer sur vos ressentis, vos émotions et ne pas laisser vous submerger justement car vous êtes plus passif qu’actif entre guillemets. Là encore, servez-vous de votre bouche et de vos mains !

Ce genre de position est aussi parfaite car messieurs vous n’avez pas une vue sur le postérieur de madame comme en levrette par exemple, l’impact sexuel visuel est donc beaucoup plus réduit quand vous vous occupez de ses seins, de sa bouche (le buste dans sa globalité) mais aussi de son dos et même de ses fesses avec des caresses sensuelles (sans les voir) et sachez-le, madame appréciera !

La position sexuelle du lotus

Illustration de la position du Lotus dans le Kamasutra

5- La position d’Andromaque

L’intérêt de cette position est de ne créer aucune tension musculaire chez l’homme. En effet, allongé sur le dos, vous pouvez vivre pleinement la relation sexuelle. A califourchon sur vous, c’est madame (face à vous et pas de dos) qui fait tous les efforts j’ai envie de dire. C’est elle qui contrôle ce qui vous permet de vous contrôler de votre côté. Focalisez votre regard sur son regard. Elle peut venir s’allonger sur vous pour vous embrasser tout en continuant les mouvements de va-et-vient afin que vous ne soyez pas déconcentré par la vue de votre sexe dans le votre.

Démonstration de la position d'Andromaque

Un couple en position d’Andromaque

Rappelez-vous que…

Vous devez éviter toutes les positions où l’impact sexuel (mental) est trop fort

Dès lors réservez les positions de la levrette (et toutes ses variantes comme votre nanas sur une chaise de dos…) mais aussi tout ce qui vous donne une vue imprenable sur son sexe et/ou sur votre pénis pénétrant le sien surtout si vous être très sensible à ce genre d’images entre guillemets !

Vous devez éviter toutes les positions où l’effort physique est trop important

En effet comme je vous disais, toutes les positions où vous devez (à l’excès) vous concentrer sur ce que vous faites sont à mettre de côté tout du moins au début de vos coquineries car vous avez déjà pas mal à faire à contrôler vos émotions donc il ne faut pas vous éparpiller. Dès lors toutes les positions alambiquées sorties de la page 150 du Kamasutra mais aussi celles où vous êtes aux commandes (le missionnaire est alors aussi à éviter par exemple) sont trop dangereuses j’ai envie de dire.

Installez-vous confortablement (et le missionnaire est encore un exemple de position pas super confortable quand on y pense car on doit tout faire pour ne pas faire supporter à sa petite amie le poids de son propre corps), choisissez une ou plusieurs des positions décrites au début de mon article et surtout, laissez gérer votre petite amie pour ne pas créer des tensions corporelles inutiles. Oui, votre petite amie doit aussi vous donner un coup de main, le sexe, c’est un boulot qui se gère à deux !

Et j’ai envie de vous dire, alternez les positions anti-éjaculation précoce que je préconise dans cet article, cela vous permettra de durer encore plus longtemps !

Et vous messieurs, quels sont les positions que vous privilégiez pour ne pas venir trop vite ?

Amicalement,

Nicolas

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Ma méthode en détails 💦

Les conseils essentiels 😍

Un 2nd extrait gratuit! 🎁