• Le périnée, ce muscle méconnu qui permet de jouir (plus) fort et de prendre plus de plaisir

    Essayez de parler du périnée à vos amis femmes ou hommes, vous allez voir la tête qu’ils vont faire. Faites le test, c’est édifiant ! D’ailleurs, vous faites peut-être partie de ces personnes qui ne connaissent rien à ce muscle. Or, le périnée n’est pas à mettre de côté, oh que non ! Il faut vous y intéresser sans plus attendre car le connaitre, et surtout le maîtriser, c’est juste essentiel pour avoir des orgasmes féminins, facilement et rapidement. Vous ne le saviez pas ? Et bien c’est chose faite !

    Je peux vous assurer qu’elles sont nombreuses à avoir vu un sacré changement dans l’avant/après découverte et travail de ce périnée (une véritable musculation du plancher pelvien, oui oui). Maude, Clara, Coralie etc., des membres de ma méthode, savent de quoi je parle. Un petit coucou à elles si elles passent par là. 😉

    Mesdames, il va donc falloir vous pencher sur la question, très sérieusement.

    Messieurs, de votre côté, il va falloir convaincre votre moitié. Avec ces infos, vous allez y arriver les doigts dans le nez. Il en va de son plaisir et du vôtre !

    La muscu du périnée, c'est la clé pour jouir plus fort mesdames !

    Le périnée : un muscle clé du plaisir féminin

    Quand on parle de sexe, qui pense au périnée, franchement ? Souvent négligé voir complètement oublié, il s’avère pourtant crucial dans la santé et le plaisir féminin. Explorons ensemble en profondeur ce muscle souvent méconnu voir inconnu. Mon but ici ? Dévoiler ses fonctions multiples et mettre en lumière son impact sur la sexualité féminine.

    Et mon dieu que l’impact est grand, vous allez très vite vous en rendre compte ! Comprendre le périnée vous ouvre donc les portes d’une vie sexuelle plus épanouissante et d’une meilleure santé d’une manière plus globale.

    Il faut comprendre votre périnée, c’est impératif !

    Situé entre l’anus et les organes génitaux externes, composé de muscles, de ligaments et de tissus conjonctifs, le périnée est malheureusement snobé chez la plupart des femmes. Et c’est bien triste ! En effet, pour comprendre pleinement son rôle, il est essentiel d’explorer en détails sa structure. Avoir une pleine connaissance de l’anatomie du périnée permet alors d’appréhender les interactions complexes de ce muscle avec d’autres parties du système reproducteur féminin. Comprendre c’est important pour mettre ensuite en pratique. Pour ne pas me répéter ici, je vous laisse jeter un œil à cet article où je vous en dis plus en images (illustrations) sur ce périnée. C’est beaucoup plus parlant vous allez voir !

    De plus, se préoccuper de son périnée n’a pas qu’un intérêt sexuel comme on va le voir ensemble, c’est aussi un acteur central dans le soutien des organes pelviens. Dès lors, en prendre soin participe activement au contrôle musculaire influençant la continence urinaire et fécale. Je sais, ce n’est pas super glamour mais c’est pourtant une réalité. Mon but ici est aussi de vous faire comprendre que ce muscle (trop) souvent sous-estimé aura un impact sur votre vie quotidienne à court, moyen et long terme (et pas juste au niveau de vos relations sexuelles) si et seulement si vous le chouchoutez comme il se doit.

    Le périnée, le muscle numéro 1 du plaisir (pourtant oublié) !

    Vous ne le savez peut-être pas mais le périnée joue un rôle crucial dans le plaisir féminin. Il faut alors intégrer sans plus tarder l’idée que le périnée est un muscle (le muscle PC ou muscle pubo-coccygien). Qui dit muscle du plancher pelvien dit capacité à le contracter (comme un biceps) notamment durant la pénétration vaginale (avec un pénis, un godemichet etc.). Maitriser cette contraction n’est pas anodine car on en vient justement à cette notion de muscle du plaisir.

    Il faut en effet toujours garder à l’esprit que ce muscle est un muscle qui s’étend du pubis au coccyx. Dès lors, le vagin est enserré par cet ensemble de muscles. Vous voyez donc où je veux en venir : savoir comment s’en servir, au bon moment, c’est le gage d’intensifier les sensations et de participer à la survenue d’orgasmes plus riches. Pourquoi ? En contractant ces muscles, vous allez accroitre la surface de contact entre la verge, le vibro etc. et votre vagin. Les parois du vagin, et par extension le point G, sont donc en contact plus étroit avec ce qui se trouve à l’intérieur de votre vagin. Les sensations sont alors démultipliées en créant une pression plus forte sur ce pénis, ce sex-toy etc.

    Pour ce faire, il va falloir renforcer ce périnée en le tonifiant, en le musclant. Et oui mesdames, il va falloir muscler ce muscle, c’est le cas de le dire ! 😉

    Il va falloir muscler votre périnée

    Quels exercices de renforcement effectuer ?

    Pour optimiser la santé du périnée et avoir un impact réel sur votre sexualité en solo et/ou avec votre partenaire, des exercices spécifiques de renforcement sont recommandés. Ce sont les fameux exercices de Kegel, peu connus au final. Et oui, comme je vous disais un peu plus tôt dans cet article, pour emmitoufler ce pénis, ce sextoy etc. dans votre vagin, il va falloir comprendre comment activer ce muscle. Pour sentir ce « mouvement interne » à effectuer, il faut pratiquer des exercices très spécifiques qui vont d’une, muscler votre périnée et de deux, vous faire intégrer la bonne façon de procéder au moment de la pénétration.

    Pour vous y mettre sans plus attendre, cliquez ici, je vous offre gratuitement un exercice de Kegel. Vous en voulez plus ? Direction mon module dédié ici.

    De toute façon, il n’y a pas de miracle, il faut pratiquer encore et encore ! C’est la clé pour ensuite que cela devienne naturel lors de vos rapports sexuels.

    Un outil précieux, les boules de geisha

    Vous avez besoin d’un coup de main supplémentaire pour réaliser cette gymnastique ? Les boules de geisha (ou boules Ben Wa) sont vos amies ! Ce sont des sex-toys spécialement conçus pour muscler votre plancher pelvien. Vous pouvez d’ailleurs en trouver sur ma boutique objectifsextoys.com dans la catégorie Santé/Bien-être !

    D’autres thérapies sont-elles bénéfiques ?

    En plus des exercices de Kegel ciblant le muscle PC, diverses thérapies et soins peuvent contribuer à la santé du périnée. Et oui, parfois les exercices à la maison ne suffisent pas. Il faut alors en parler à un professionnel de santé. On parle alors de rééducation périnéale (physiothérapie périnéale) donc une rééducation des muscles du périnée ou du plancher pelvien.

    Le but ici est de réhabiliter ces muscles après des traumatismes (on en parlera un peu plus tard dans cet article) mais aussi de favoriser une meilleure tonicité musculaire. Au moindre doute, n’hésitez pas à vous rapprocher d’une sage-femme ou d’un masseur-kinésithérapeute spécialisé en la matière.

    Taille du pénis et muscle PC

    Parler de muscle PC me permet aussi de rassurer ces messieurs qui ont peur d’avoir un pénis pas assez long, pas assez large etc. L’intérêt pour une femme de savoir se servir de ses muscles PC, c’est aussi de pouvoir adapter son vagin au pénis de son partenaire. Et oui, la peur de la petite bite disparait alors comme par magie. Pourquoi ?

    Tout simplement parce-que les exercices de Kegel vous permettent mesdames « d’aspirer » le pénis de votre partenaire (pour vous donner une image parlante). En contractant, vous épousez alors la forme du sexe de votre partenaire durant la pénétration. Mais pour ce faire, faut-il encore connaitre ce muscle et savoir comment bien le contrôler ! 😉 Vous trouverez plus de détails ici pour celles et ceux qui veulent en savoir plus !

    Petit aparté messieurs, les muscles PC et les exercices qui vont avec ne sont pas réservés qu’aux femmes. Non non, vous aussi vous pouvez travailler votre muscle pour être plus endurant et éviter l’éjaculation précoce. Je vous en parle dans cet article.

    Un périnée à chouchouter tout au long de sa vie

    Les impacts de la grossesse sur le périnée

    On ne va pas se mentir, pendant la grossesse, le périnée prend cher. Dès lors, si vous voulez continuer à avoir des orgasmes vaginaux et à devenir/rester une femme fontaine (en poussant sur ce périnée, vous contrôlez vos éjaculations féminines), il va falloir en prendre soin, avant, pendant et après l’accouchement.

    En effet, la grossesse exerce une pression significative sur le périnée. Quant à l’accouchement, il peut entraîner des étirements voir des déchirures, surtout lors de la phase de poussée, nécessitant alors des soins post-partum.

    C’est pourquoi il est essentiel de prendre des mesures préventives et de se préparer physiquement à l’accouchement afin de favoriser une récupération beaucoup plus douce (n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de santé plus à même de vous fournir des conseils personnalisés selon votre situation) :

    • on en revient (encore et toujours) aux exercices de Kegel particulièrement bénéfiques car renforçant les muscles du plancher pelvien, ce qui peut contribuer à maintenir l’élasticité et la résistance du périnée. Contracter, relâcher, contracter etc., c’est super efficace ! Vous allez en manger de ces exercices, vous pouvez en être certaine surtout quand vous allez voir que c’est juste génial !
    • les massages périnéaux effectués de manière régulière peuvent également aider à assouplir les tissus et à prévenir les déchirures pendant l’accouchement et ce sous la supervision d’un professionnel de santé.

    Muscle PC et vieillissement : quels risques sur la tonicité de ces muscles selon l’âge ?

    On me demande très souvent si on peut jouir et éjaculer à tous les âges. Ma réponse est oui mais il y a un mais. Il faut en effet garder un périnée en forme à toutes les étapes de sa vie, c’est la base. Dès lors, oui, le vieillissement naturel peut également influencer la santé du périnée. Il faut donc agir en conséquences et ne surtout pas se laisser aller !

    Les changements hormonaux (ménopause) et la perte d’élasticité des tissus peuvent donc entraîner une diminution de la tonicité musculaire (augmentant le risque de problèmes tels que l’incontinence urinaire et les prolapsus pelviens). Dès lors, il va falloir maintenir la santé de votre périnée et ne pas attendre les bras croisés. Je me répète mais c’est pour votre bien !

    Il va donc falloir entretenir votre plancher pelvien tout au long de votre vie. J’en reviens encore et toujours aux exercices de Kegel. Je radote, je sais mais c’est pour la bonne cause. Ces exercices, ce sont donc des exercices à réaliser quotidiennement afin de garder un périnée tonique. Il faut que cela fasse partie de votre routine. Il en va de votre santé sexuelle, croyez-moi. C’est de cette façon que vous préviendrez la faiblesse musculaire associée au vieillissement.

    Un esprit sain dans un corps sain, c’est ce qu’on dit. Dès lors, on est ce qu’on mange et c’est aussi vrai concernant le périnée car un surpoids, c’est aussi plus de pression sur votre périnée. Être active et avoir une alimentation équilibrée (et une bonne hydratation), c’est donc la clé pour garder un IMC (indice de masse corporelle) normal et ne pas faire de yoyo niveau poids ! Ces conseils peuvent paraitre un peu bateau ou de bon sens mais ils font pourtant toute la différence !

    Et évidemment, tous symptômes (incontinence…) doivent vous alerter. Au moindre doute, prenez rendez-vous chez votre médecin afin d’éviter que cela ne s’aggrave ! Il vaut mieux prévenir que guérir comme on dit et c’est aussi l’intérêt de voir votre gynécologue régulièrement ! Cela évite de passer à côté d’un souci de santé plus ou moins embêtant.

    L’éducation, c’est la base (comme toujours) !

    Vous le voyez, sans ce Savoir avec un grand S, on ne peut pas avancer, évoluer, grandir. On passe à côté de beaucoup de choses qui nous permettent de nous maintenir en bonne santé notamment. Et les muscles PC en font partie.

    Votre éducation, vous l’avez entre vos mains et c’est en vous renseignant et en pratiquant (surtout) que vous pourrez sortir du lot. C’est d’ailleurs ce que vous faites, là, maintenant, en lisant cet article. Et pour ça, je vous dis un grand bravo car cet effort, peu de gens le font ! Renseignez-vous autour de vous, vous verrez, vous n’êtes pas si nombreuses !

    L’éducation, l’apprentissage, c’est le meilleur moyen d’avoir une vie sexuelle épanouie toute sa vie ! Et vous éduquer tout au long de votre vie, c’est important et cela va de paire avec le fait de sortir de votre zone de confort en passant à l’action ! Et il va falloir oser passer à l’action (avec ma méthode en ligne notamment) !

    Vous devez donc continuer d’apprendre des choses, peu importe votre âge. C’est comme ça que vous ne passerez pas à côté d’informations aussi essentielles que celles de la musculation du périnée. C’est de cette manière que vous pourrez avoir une bonne santé sexuelle toute votre vie ! Dès lors, ne soyez pas dans la team de celles qui constatent qu’elles sont dans l’incapacité d’avoir des orgasmes sans trop savoir pourquoi. Je peux vous assurer que la connaissance de ces muscles règlent beaucoup de blocages niveau orgasmes vaginaux notamment (sans parler du squirt).

    Et puis vous aussi, soyez un vecteur de la transmission de ces connaissances fondamentales (mais bien trop souvent ignorées) en en parlant à vos amies. Sensibilisez-les, c’est important ! Vous serez leur déclic pour qu’elles aussi s’intéressent à tous ces sujets. Et ça, cela n’a pas de prix, vraiment !

    Continue Reading
    Cliquez ici pour commenter

    Laissez un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    À lire aussi dans la catégorie : L’éjaculation Féminine

    Les Catégories 🔍

    Alicia témoigne (point G) 🎬

    L’avis d’Antoine (vidéo) 🎬

    Lola en Formation VIP 💬

    À Lire Absolument 🚨

    Ma méthode en détails 💦