Connaître le muscle pubo-coccygien sur le bout des doigts = plus de plaisir !

Le muscle PC ou pubo-coccygien, un muscle essentiel au plaisir !

Tout le monde devrait connaître ce muscle !

Je m’adresse à ces dames mais aussi à ces messieurs qui feraient bien de faire lire cet article à leurs femmes. 😉 Le corps humain est en effet plein de mystères mais dans la sexualité, compter sur le petit bonheur la chance, c’est un peu comme pour les jeux de hasard, c’est très compliqué de décrocher le gros lot. Sous la couette c’est encore plus vrai si vous attendez bêtement les bras croisés.

Dès lors il faut donc mettre toutes les chances de son côté et connaitre l’anatomie féminine, je peux vous assurer que cela aide. C’est pourquoi j’en fais un module entier dans ma méthode, non pas pour vous remettre dans les cours de biologie du collège et du lycée (qui vous ont peut-être ennuyé à l’époque) mais bien pour savoir ce que vous devez stimuler. Et oui, c’est logique quand on y pense car c’est un peu comme essayer de mettre la clé dans la serrure de la porte de votre domicile les yeux fermés, c’est compliqué et cela devient beaucoup plus facile si on vous guide. C’est pareil dans le sexe, il faut savoir où aller et Savoir avec un grand S c’est essentiel, c’est la clé j’ai envie de dire.

Mesdames, c’est à vous de jouer !

Dès lors, pour éjaculer on ne fait pas n’importe quoi et n’importe comment. Si c’était aussi simple, toutes les femmes seraient comblées et elles éjaculeraient toutes facilement et sauf erreur de ma part, c’est loin d’être le cas.

Vu que c’est aussi une question de technique, le plaisir humide s’atteint en réalisant un véritable travail au niveau de ces dames certes mais c’est avant tout un boulot en duo si vous êtes en couple, un véritable partage, chacun mettant tout en œuvre pour atteindre l’orgasme. Et oui, on ne peut pas tout mettre sur les épaules des hommes et quand on en apprend un peu plus sur le corps humain, on comprend qu’il ne faut pas rester passive mesdames, oh que non ! Vous devez avoir un comportement actif pendant l’amour. Quand on ne le sait pas, effectivement on passe à côté de beaucoup de choses.

Le muscle pubo-coccygien, un muscle peu ou pas connu

Et oui, le sexe ce n’est pas juste de bons mouvements de bassin ou une masturbation bien réalisée, pas du tout. Si ce n’était que ça, cela se saurait et cela serait au final super facile, vous en conviendrez ! Mesdames, vous avez vous aussi votre rôle durant la pénétration qu’elle soit avec un pénis, des doigts, un gode… En effet, derrière ce mot barbare qu’est le muscle PC ou muscle pubo-coccygien, se cache en fait un fabuleux partenaire car ce muscle peut réellement augmenter votre plaisir mesdames.

Regardez, ce muscle PC est hachuré sur l’illustration ci-dessous :

Schéma du muscle PC

Le muscle PC

Savoir se servir de ce muscle, on verra comment dans ma méthode, c’est savoir envelopper le pénis de votre partenaire, c’est vous permettre d’augmenter les frottements… mais c’est aussi savoir achever l’éjaculation féminine et aller contre cette contraction involontaire qui fait que 90% des femmes retiennent (volontairement ou pas) leur éjaculation.

Il faut alors le travailler comme un muscle lambda de votre corps sauf que la musculation de ce muscle ne se fait pas à la salle de sport avec des altères mais partout et en toutes circonstances grâce aux exercices de Kegel. Avec ces exercices, d’une le plaisir est démultiplié et de deux vous pourrez pousser l’éjaculat vers l’extérieur !

Un exemple d’exercice de Kegel

C’est quoi exactement ?

Kegel ? Keguel ? Hein ? C’est quoi ce truc ? Pas de panique, je vous explique tout !

Les exercices de Kegel viennent du nom de leur inventeur, le docteur Arnold Kegel qui a mis en place une méthode pour renforcer les muscles du plancher pelvien. Les implications sont nombreuses : la femme enceinte par exemple peut très bien s’exercer avant son accouchement afin de bien sentir la poussée (du bébé) à effectuer afin de la réaliser efficacement le jour J. Si les bienfaits sont multiples (régler des problèmes d’incontinence urinaire par exemple), il a été très rapidement démontré les conséquences positives de la maîtrise de ce muscle sur la sexualité de la femme.

Pourquoi ? Tout simplement parce-que, comme je vous le disais dans le début de cet article, contrôler son muscle PC c’est faire un travail actif et conscient au moment de la pénétration vaginale mais pas que et c’est là qu’on en vient à l’éjaculation féminine. En effet, savoir « jouer » avec son muscle PC, c’est savoir éjaculer ou plutôt c’est savoir comment combattre le comportement inconscient (ou non) que vous avez mesdames quand vous faites l’amour et qui vous pousse justement à ne pas éjaculer.

Dès lors concrètement quel est l’exercice de Kegel le plus simple à réaliser ?

Testez cet exercice de Kegel niveau débutante

Si les boules de geisha sont un fabuleux outil, je vous en reparlerai, je vais vous livrer un exercices de Kegel très connu, c’est le « stop and go ». Ce contrôle du flot d’urine fait en effet travailler directement le muscle PC. Pour bien sentir ce muscle, quand vous êtes aux toilettes, écartez bien les jambes et quand vous commencez à uriner, et pas avant, contractez pour stopper le jet puis relâchez et ainsi de suite jusqu’à ce que votre vessie soit entièrement vide.

Un exercice de Kegel à faire aux toilettes

Un bon exercice de Kegel

Cet exercice ne doit pas être fait trop souvent sous peine d’infection urinaire comme la cystite. Faites-le une fois de temps en temps si vous avez besoin de ressentir le mouvement à réaliser. Logiquement en une ou deux fois, vous l’imprimerez. C’est vraiment juste pour sentir la contraction que vous devez effectuer.

De la même manière, lorsque vous sentez un gaz arriver, contenez ce gaz pour bien sentir le deuxième 1/3 de vos muscles PC (image ci-dessous).

Enfin n’oubliez pas les muscles postérieurs, le troisième 1/3, sentez-les, ce ne sont pas les muscles antérieurs ou médians mais les plus profonds. Aidez-vous de vos doigts si vous avez besoin car ils sont les plus difficiles à sentir.

Prenez votre temps puis contractez tous ces muscles à la fois. Sentez bien tout ce que vous faites et comme d’habitude, n’hésitez pas à utiliser un miroir afin de Voir !

Pour bien différencier chaque tiers, imaginez qu’à chaque fois que vous contractez un 1/3 vous faites bouger une bulle de savon virtuelle qui va et vient au rythme de vos contractions et de vos relâchements. Faites passer cette bulle du premier 1/3 au second puis au troisième puis au second, puis au premier, puis au troisième, puis au premier etc. Ne soyez pas linéaire dans vos contractions pour ajouter une petite difficulté.

Illustration du muscle pubo-coccygien

Les trois tiers des muscles PC

Contracter, relâcher, pousser facilement et rapidement, c’est la clé pour une éjaculation féminine facile et c’est l’enseignement des exercices de Kegel qui vous permettent justement de maîtriser ce processus (afin de montrer la voie à l’éjaculat via votre urètre) mais aussi de créer un effet ventouse sur un sextoy ou sur le sexe de votre homme pendant la relation sexuelle pour un orgasme à coup sûr !

Et vous, dites-moi dans les commentaires, vous aviez déjà entendu parler du muscle PC ou c’est une nouveauté ?

Amicalement,

Nicolas

P.S. : Vous voulez plus d’exercices pour savoir éjaculer mais aussi pour tout simplement améliorer votre vie sexuelle ? Je vous en donne plus de dix dans le module 6 de ma méthode !

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les conseils essentiels 😍

Ma méthode en détails 💦