Oui, toutes les femmes peuvent faire des éjaculations féminines !

C’est Clémentine qui m’a posé la question et elle va intéresser tout le monde. La voici : toutes les femmes sont-elles des femmes fontaines ? C’est une excellente question qu’on doit rapprocher d’une autre question qui revient souvent dans les messages que je reçois : toutes les femmes ont-elles un point G ? Je vais donc faire très simple pour que toutes les femmes (et les hommes) comprennent que les orgasmes féminins ne sont pas réservés aux autres !

Dès lors vous allez le voir, c’est avant tout une question d’anatomie. Toutes les femmes étant créées sur le même moule, mesdames et mesdemoiselles, vous n’avez plus de raison de penser que vous ne pouvez pas éjaculer !

Oui vous aussi vous avez le super pouvoir de l’éjaculation féminine

Toutes les femmes ont un point G donc elles peuvent toutes éjaculer

Beaucoup de femmes se demandent : suis-je la seule à ne pas pouvoir éjaculer ? Pourquoi les autres et pourquoi pas moi ? Est-ce uniquement réservé à des Wonder Woman du sexe donc à quelques femmes hors du commun ?

Je vais vous dire une chose, à moins que vous ne veniez de la planète Mars, que vous soyez l’enfant d’un couple d’extraterrestres ou que bien entendu vous ayez malheureusement eu un problème de santé plus ou moins lourd entraînant une altération de vos organes sexuels entrant en jeu dans l’éjaculation féminine (épisiotomie, ablation de l’utérus…) et bien je vais vous annoncer que toutes les femmes ont la même anatomie, je pense que vous n’allez pas me contredire sur ce point.

Vous avez toutes la capacité d'éjaculer mesdames

Dès lors, si vous ne le savez pas encore, toutes les femmes ont un point G et cela a son importance dans le sujet qui nous intéresse à savoir l’éjaculation féminine. Pourquoi ?

Et bien le point G, une zone pas plus grande qu’une pièce de 2 euros, est la « somme anatomique  » de :

  1. la prostate féminine (donc des glandes de Skene productrices de l’éjaculat, un liquide qui sort par l’urètre).
  2. du tissu spongieux para-urétral entourant l’urètre et la prostate féminine.
  3. des tissus érectiles annexes dont fait partie le clitoris.

Or vous savez quoi ? Pour éjaculer, il ne faut rien de plus que tout ça, à savoir un point G, CQFD ! Et par définition, je me répète encore mais toutes les femmes en ont un (fonctionnel) dès lors oui, vous pouvez éjaculer ! Toutes les femmes ne savent pas où il est par contre , à quoi il ressemble et comment bien le stimuler. C’est toute la différence entre celles qui éjaculent et celles qui n’éjaculent pas 😉

Comme les hommes, toutes les femmes peuvent éjaculer !

Si toutes les femmes ont la même anatomie et que certaines éjaculent, c’est que celles qui n’éjaculent pas pour le moment sont juste dans le déni ou dans le brouillard.

J’aime bien prendre l’exemple suivant. Si je vous dis que moi Nicolas, lorsque j’ai un orgasme, je n’éjacule, le sperme ne sortant pas par l’urètre. Vous allez me dire : « mais c’est impossible Nicolas, tu es un homme et un homme, cela éjacule donc tu éjacules forcément puisque tous les hommes sont faits pareils ». Et bien oui vous avez tout à fait raison, votre raisonnement est bon. Et bien, c’est pareil pour ces dames concernant l’éjaculation féminine ! Si certaines femmes éjaculent et qu’elles ont le même fonctionnement anatomique que vous, c’est que vous aussi vous pouvez éjaculer.

Vous noterez que c’est d’ailleurs un argument béton qui doit vous faire changer d’avis si vous ne croyez pas à ce squirt (et en vous) ! C’est juste du bon sens et le corps médical ne pourra pas dire l’inverse. Toutes les femmes sont faites pareil donc dès à présent, je vous ordonne de ne plus croire que vous n’êtes pas fontaine. C’est désormais terminé !

Qu’est-ce qui peut vous empêcher d’éjaculer ?

La liste est longue…

Ce qui empêche les femmes d’éjaculer, c’est bien entendu :

  1. leurs craintes.
  2. le fait de ne pas y croire.
  3. le fait de ne rien connaître sur le sujet voir même de n’avoir jamais entendu parler de ce « phénomène ».
  4. l’absence de savoir qui entraine une incapacité de bien stimuler ce point G pour éjaculer. Savoir qu’il existe c’est super mais encore faut-il savoir comment cela marche ! Et oui, pour éjaculer, il faut drainer le point G, activer ses muscles pubo-cocygiens etc.
  5. toutes ces fausses croyances sur le point G, sur le fait qu’il n’existerait pas etc.

C’est tout ça qui fait que vous bloquez. Le robinet est donc fermé entre guillemets. C’est un apprentissage qui devrait selon moi être inculqué à toutes les femmes car jouir et éjaculer, cela s’apprend à travers des exercices pratiques pour stimuler le point G, les points P mais pas que comme on le verra dans ma formation, notamment via des petits exercices pour accompagner l’éjaculation féminine, les très importants exercices de Kegel.

Il y a de vraies raisons au fait de ne pas éjaculer

En résumé, physiologiquement parlant, vous avez tout ce qu’il faut pour éjaculer, il faut juste tout  »remettre en route » si je puis dire et vous habituer à quelque chose que vous n’avez jamais imaginé vivre donc pas d’inquiétude si cela ne se produit pas immédiatement.

Rien que le fait de savoir que vous êtes parfaitement normale devrait vous donner un coup de pouce et être un déclic. Arrêtez de vous poser les mauvaises questions, c’est une perte de temps. Il faut maintenant que vous appreniez à libérer vos éjaculation féminines, chose que vous n’aviez encore jamais fait jusqu’ici !

Une question d’âge ?

On me demande souvent si l’éjaculation féminine est uniquement l’apanage des jeunes femmes dans la fleur de l’âge. Bien sûr que non, et heureusement en même temps ! Les femmes peuvent anatomiquement parlant éjaculer à tous les âges.

Une jeune femme de 18 ans pourra éjaculer et une femme de 65 ans aussi sans aucun problème. J’ai beaucoup d’exemples de femmes de 40, 50 ans ou plus qui se lancent dans cette recherche de l’éjaculation féminine et qui pendant des années n’en avaient jamais entendu parler. Le processus de l’éjaculation féminine ne s’arrête pas avec la ménopause. Ce n’est pas parce-que vous n’êtes plus en âge de procréer que vous ne pouvez plus avoir d’orgasmes et que vous ne pouvez plus être femme fontaine, ça je peux vous l’assurer. Et ce serait bien triste si c’était le cas.

L’orgasme n’a pas d’âge et bien pour l’éjaculation féminine c’est pareil ! Ce qui fait la différence, c’est la compréhension et l’écoute de son corps et ça je pense que beaucoup de femmes l’oublient.

Bien entendu, le corps peut être affecté tout au long de sa vie et comme je vous le disais, si toutes les femmes ont la capacité d’éjaculer, certaines ont pu subir des bouleversements à travers des interventions chirurgicales ayant touché les muscles PC ou la prostate par exemple, des organes essentiels dans l’éjaculation féminine. Pour autant, beaucoup de traumatismes peuvent se régler par la douceur et la prise de conscience de son corps et ce notamment à travers l’appropriation de son point G qui est tel un arbre qui diffuse ses racines partout dans le corps de la femme. On verra par exemple le massage du Yoni dans ma méthode, un exercice super intéressant pour faire un avec son point G.

Les femmes ne se donnent pas le droit d’éjaculer

Et oui, à côté des problèmes physiques graves, le facteur numéro 1 qui fait que vous n’éjaculez pas est que vous ne ne vous donnez pas la permission d’éjaculer. C’est étrange dit comme ça et pourtant. C’est un concept que j’aborde dans le module 2 de ma méthode vidéo. Je vais juste l’effleurer ici. Je vous laisserai le soin de vous référer à ma méthode en ligne pour en savoir plus.

Ce n’est donc pas qu’une question d’expérience

Il faut bien le comprendre, ce n’est pas parce-que vous avez eu des dizaines de partenaires sexuels que vous êtes forcement une ou un pro de l’éjaculation féminine. Vous ne pourrez pas me dire le contraire vu que si vous lisez cet article, c’est que vous avez besoin d’un coup de pouce et même que vous apprenez peut-être seulement aujourd’hui que vous pouvez éjaculer.

Et oui, au final l’éjaculation féminine ne se mesure pas au nombre d’hommes que vous avez eu dans votre vie, à l’expérience sexuelle que vous avez engrangé avec les années ce qui vous a permis de connaître beaucoup de choses en matière de sexe ou au nombre de bougies sur votre gâteau d’anniversaire sinon toutes les femmes mûres seraient fontaines et pourtant ce n’est pas le cas. Si c’était aussi simple, cela se saurait. En fait, c’est avant tout une question de savoir-faire encore une fois et de laisser-aller, un point sur lequel je veux faire un petit focus.

Votre esprit refuse que vous éjaculiez

Je sais que c’est bizarre à entendre mais c’est bien le cas, c’est vraiment un concept qu’il faut accepter. On le verra en détails dans les modules 2, 6, 7 et 8 mais il va falloir se donner la permission d’éjaculer afin de donner naissance à cet orgasme et à cette éjaculation féminine. Ici, je vais être très bref.

Je vais vous dire une chose, le fait d’en parler (avec votre partenaire), de vous poser des questions, d’étudier le concept sur mon blog, c’est déjà une façon de vous donner la permission implicite d’éjaculer car en entendant que cela existe, que vous n’allez pas uriner, que tout est normal, que vous ne devez pas avoir honte de cet éjaculat qui est un liquide magnifique, c’est comprendre que vous pouvez éjaculer, que vous devez évacuer votre stress, vos craintes donc que vous pouvez détendre vos muscles PC, les contracter pour pousser à l’extérieur votre éjaculat que vous avez potentiellement rétrogradé dans votre vessie pendant de nombreuses années. Je parlerai d’ailleurs de ce dernier point dans mon guide, un concept très important pour comprendre pourquoi vous n’éjaculez pas.

La permission permet donc de libérer mentalement donc physiquement votre éjaculation féminine, une éjaculation cadenassée depuis de nombreuses d’années !

Le blocage, c'est vous ! (inconsciemment)

Et cette permission est importante car c’est un peu la cerise sur le gâteau. C’est avant tout la permission mentale de dépasser cette grosse pseudo envie d’uriner donc la permission d’utiliser vos muscles PC à un moment que vous ne considérez pas comme agréable vu que vous croyez que vous allez faire autre chose qu’éjaculer à savoir uriner. Ne vous inquiétez pas, cela se travaille ! 😉

Votre cœur refuse que vous éjaculiez

Notez que le fait d’éjaculer seule dans un premier temps mesdames facilite cette permission que vous vous donnez à vous-même car le risque est moins grand de vous planter entre guillemets en solo. Je vous rassure tout de suite, il est impossible de se planter dans quoi que ce soit, c’est juste qu’en étant seule, vous allez plus facilement vous donner cette permission d’essayer.

Cette permission, c’est donc un aboutissement de tout ce travail qu’on fait dans ma méthode. Il faut vraiment que vous l’intégriez et que si cette permission est tout sauf naturelle au début, cela se fera forcément naturellement avec la pratique.

Pourtant parfois, le refus d’éjaculer est beaucoup plus profond que ça. Le fait de ne pas jouir et de ne pas éjaculer peuvent aussi être dus à une blessure émotionnelle, ce qui a un impact sur votre mental donc votre physique. La vie n’est pas toujours rose malheureusement et la vie personnelle et sexuelle de chacun d’entre-nous n’est pas toujours un conte de fée. Violences physiques, psychologiques, dégoût de soi, plaies encore béantes suite à des chagrins d’amour etc., les causes peuvent être très nombreuses. S’aimer soi-même avant d’aimer les autres, c’est donc très important. Tous les blocages visibles ou sous-jacents bloqueront donc cette éjaculation. Il est donc important de les régler ! On en reparlera ensemble dans ma formation.

Oui vous avez déjà éjaculé

On reviendra sur ce point dans ma méthode, un constat qui est d’ailleurs lié au point précédent. En effet, oui mesdames vous avez déjà pu faire une ou plusieurs éjaculations féminines dans votre vie sans le savoir ou presque.

Oui, c’est possible et j’ai même envie de vous dire que vous éjaculez très souvent sans vous en rendre compte. Et oui, si beaucoup de femmes filent aux toilettes à toute vitesse après l’amour, il y a une bonne raison qui s’explique « éjaculatoirement » parlant j’ai envie de dire. Comme vous le savez, toutes les femmes ont l’anatomie pour éjaculer. Dès lors vous ne trouvez pas ça bizarre qu’il y ait si peu de femmes à éjaculer ?

Je ne vais pas rentrer dans le détails ici, direction ma formation pour en savoir plus ! Vous le verrez, cette info est importante pour débloquer votre éjaculation féminine.

Direction mes modules en vidéo

Vous l’avez donc compris, toutes les femmes sont fontaines mais si elles le sont toutes, il y a tout de même une méthode pour y parvenir. La mienne va vous guider, c’est son objectif. Les plus curieuses d’entre n’ont plus qu’à se plonger dans ma formation en ligne. C’est par ici si vous souhaitez enfin jouir et éjaculer !

Maintenant que vous savez que vous pouvez éjaculer, il n’y a plus qu’à comme on dit !

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les Stages avec Moi 👑

Alicia témoigne (point G) 🎬

L’avis d’Antoine (vidéo) 🎬

À Lire Absolument 🚨

Ma méthode en détails 💦