L’éjaculat, un liquide sale ou pas ? La question est essentielle !

Dégueu or not dégueu ?

Je fais exprès d’employer ici le mot sale (ou dégueulasse) car pour beaucoup de femmes, ces messieurs étant en général beaucoup plus attirés par ce phénomène et donc moins regardant, le côté « je ne sais pas ce que c’est » fait rentrer l’éjaculation dans quelque chose de dégoutant même si l’orgasme qui lui est associé est juste terrible et savoureux. Cela les bloque tout simplement parce-qu’elles ne savent pas ce qui se passe (et ce qui va se passer) réellement donc pour beaucoup, d’une c’est juste impossible que cela soit réel et de deux, cela les laisse surtout sans voix !

Les femmes doutent d'être femme fontaine

Wow! Quoi? Je peux éjaculer ? Tu rigoles ?

Ne pas savoir peut freiner, c’est parfaitement normal surtout que pour une femme, voir un liquide sortir de son urètre, c’est forcément synonyme d’urine. C’est inconscient, c’est comme ça et il va falloir lui faire changer d’avis sur la question.

Nous les hommes, nous n’avons pas du tout cette appréhension parce-que le sperme et l’urine passent par le même canal mais chez les femmes, d’une elles n’ont pas d’orgasme couplé à l’expulsion d’un liquide particulier et de deux, leur orgasme ne revêt aucune forme physique (à part des gémissements et un plaisir fou évidemment) donc il ne se passe rien de concret, tangible donc aucune libération/expulsion alors forcément quand on leur dit qu’elles vont expulser un liquide lorsque l’orgasme du point G va se produire, c’est le questionnement qui entraine un recul très néfaste justement pour se laisser aller donc pour prendre du plaisir pleinement.

Dès lors elles voudraient se lancer mais elles n’y arrivent pas à cause d’un blocage qu’elles ne contrôlent tout simplement pas. Il ne faut donc pas leur en vouloir d’être indécise et de peut-être faire un pas en avant et deux en arrière. A vous de désamorcer la situation justement afin de les faire atteindre les sommets du plaisir avec cet orgasme fontaine qu’elles ne connaissent pas encore…

La peur d'éjaculer pour une femme est réelle

Des craintes tout à fait logiques !

Mettez-vous à leur place une seconde : vous seriez une femme et jamais de votre vie vous n’auriez vu un liquide sortir de votre corps durant le coït vaginal (ou anal), vous ne vous poseriez pas des questions franchement ? Vous ne seriez pas sur la défensive ? Et si…  je pense que vous ne pouvez pas dire l’inverse.

Dès lors, comment justement déstresser votre partenaire au sujet de l’éjaculation féminine afin justement de lui faire embrasser le phénomène. Plus encore que la façon d’atteindre ce type d’orgasme, lui faire comprendre ce que c’est exactement que l’éjaculat, cela a un impact fort car savoir c’est jouer de façon positive sur la confiance qu’elle a en elle et en vous vis-à-vis de cette éjaculation féminine, un sujet dont elle n’avait peut-être jamais entendu parler auparavant.

La composition de ce précieux liquide

Savoir c’est essentiel encore une fois

L'éjaculat qui sort de l'urètre de la femme

L’éjaculation peut faire peur

C’est important de connaître la composition de cet éjaculat produit par la prostate féminine afin de vous et de lui prouver qu’il n’y a rien de sale ! Et oui, c’est une question sur laquelle on va se pencher dans ma méthode et ce à plusieurs niveaux : (un aperçu non exhaustif des questions qu’on verra ensemble) l’éjaculat a-t-il quelque chose à voir de près ou de loin avec de l’urine ? Combien de femmes ont pu croire qu’elles avaient uriné lorsque cela a pu leur arriver par surprise alors qu’elles n’étaient au courant de rien ?

Ce sont des questions qu’il faut vous poser messieurs ! La réponse ? Beaucoup et c’est ce qui les a d’ailleurs poussé à contracter inconsciemment leurs muscles PC encore plus par la suite pour retenir cette éjaculation car elles sont restées bloquées sur une mauvaise expérience.

Votre but c’est que vous arriviez à vous dire et à lui faire comprendre que « non ce n’est pas de l’urine mais bien un fluide éjaculatoire très précieux », c’est vraiment très important ! Mais l’éjaculat, c’est quoi exactement au final ?

L’éjaculat féminin est une substance liquide translucide, incolore, aqueuse dont l’odeur et le goût peuvent changer avec le cycle menstruel. Elle n’est ni gluante ni visqueuse. Comme toujours, chaque femme est différente. L’éjaculat de votre femme peut avoir une odeur plus forte, plus discrète et il peut aussi ne pas avoir d’odeur. Les plus aventureux remarqueront le petit goût plus ou moins salé de cet éjaculat.

Testez pour vous rassurer

J’ai une remarque à vous faire : mesdames mais aussi messieurs, il ne faudra pas hésiter à analyser de votre côté votre/cet éjaculat. A quoi ressemble-t-il ? Humez-le, sentez-le, regardez-le sans crainte. C’est votre éjaculat et celui de votre femme. Quelle couleur a-t-il ? N’hésitez pas à le comparer à votre urine si cela peut vous rassurer mesdames. Plongez-y un doigt, goûtez-le… N’ayez aucune honte à le connaître de A à Z grâce à tous vos sens. C’est de cette manière que vous embrasserez entièrement l’éjaculation féminine. Bien entendu l’éjaculat n’a rien avoir avec la lubrification naturelle, la cyprine, la mouille comme on l’appelle vulgairement, cette dernière étant produite par les glandes de Bartholin.

La composition de l'éjaculat féminin

Comme vous le voyez sur le graphique ci-dessus, l’élément important réside dans le fait que quand on réalise une étude chimique de cet éjaculat, on y trouve du glucose, de l’eau… Je vous passe les détails mais surtout on se rend compte de la présence d’enzymes prostatiques spécifiques présentes dans l’éjaculat masculin, la phosphatase prostatique. Les glandes de Skene (on en parlera dans ma méthode) produisent donc un éjaculat qui a la même composition que le fluide prostatique masculin.

On comprend donc que l’éjaculat féminin est un liquide à part entière produit par la prostate féminine et que cet éjaculat est tout sauf de l’urine. Le test au bleu de méthylène est d’ailleurs implacable : le bleu de méthylène colore l’urine. Lors d’une expérience, les femmes qui ont éjaculé et qui ont absorbé du bleu de méthylène n’éjaculent pas bleu… CQFD!

La clé ? Parlez-en ensemble, c’est la meilleure façon de dépasser ses craintes et donc de lui permettre de s’amuser pleinement avec vous pour éjaculer en tout quiétude !

Amicalement,

Nicolas

PS : Dans tous les cas, nous aurons l’occasion de parler en détails de ce sujet dans le module 5 de ma méthode complète.

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Ma méthode en détails 💦

Les conseils essentiels 😍

Un 2nd extrait gratuit! 🎁