Mes 11 solutions pour remédier au « Chéri, non pas ce soir » !

Faire éjaculer une femme, trouver son point G ou son deep spot, c’est super mais faut-il encore qu’elle ait cette envie de faire l’amour avec vous ! On a tous connu le « pas ce soir, j’ai mal à la tête ». Dans 90% de cas, votre partenaire n’a pas envie non pas parce-qu’elle a un souci de santé ou parce-que la fatigue de la journée prend le dessus, non pas du tout. Elle n’a pas envie tout simplement parce-que l’envie n’est pas là et ça dans un couple, c’est le pire du pire si je peux m’exprimer ainsi. L’essoufflement sexuel, la prise de distance tactile, la disparition de la libido effrénée qui était pourtant au rendez-vous tout le temps au début de votre relation… c’est le début de la fin ! Pourquoi ?

Ne vous éloignez pas sexuellement de votre partenaire !

Selon moi, il n’y a aucune raison à cette absence d’envies coquines de votre partenaire à part une absence de besoin sexuel vis-à-vis de vous car comme un homme, une femme a des besoins sexuels donc faire une pause, ne plus vous sauter dessus… ce n’est pas normal !

On va voir ensemble plusieurs affirmations sur lesquelles je vais revenir en détails afin que cette distance qui s’installe entre vous ne soit plus qu’un lointain souvenir…

Avec le temps on fait moins l’amour, c’est normal…

Non c’est faux et archi-faux ! Penser cela, c’est la pire des excuses pour se dire que si le feu sacré n’est plus là, ce n’est pas si grave et que c’est certainement pareil dans les autres couples. L'effet du temps sur la sexualité !

La passion sexuelle dans un couple n’a pas à s’estomper avec le temps, la faute à pas de chance entre guillemets. Imaginer cela c’est s’estimer impuissant et penser que c’est le destin de tous les couples amoureux de la Terre : il y aurait un moment où on n’aurait moins envie de faire l’amour et cela ferait partie du jeu ! C’est totalement faux selon moi !

Si vous laissez détériorer votre relation niveau sexe en restant les bras croisés, posez-vous la question suivante : pourquoi est-ce si différent des premiers jours ? Et qu’est-ce qui a été l’élément déclencheur ? Ce n’est pas dans je ne sais quelle « conspiration du destin » qu’il faut chercher et vous casser la tête mais bien dans le pourquoi du comment.

La routine ? Votre (le vôtre et le sien) manque d’efforts ? Votre manque de savoir-faire avec elle ? (chaque femme étant différente, vous faisiez peut-être mieux l’amour à vos ex qu’à elle tout simplement parce-que vous n’avez pas su vous caler sur ses envies) Votre manque de pratique ?

Ne vous cachez pas derrière des croyances, agissez !

Il faut faire l’amour au moins quatre fois par semaine…

C’est encore une fois complètement faux. Pourquoi ? J’ai fait un petit sondage dans mes amis et amies proches, des vrais couples ensemble depuis assez longtemps et où l’osmose régnait réellement.

Et bien, voici quelques chiffres que j’ai pu récolter et que je vous livre :

  • Jérôme et Émilie, 32 et 28 ans, ensemble depuis 2 ans et qui faisaient l’amour environ 2 fois par semaine
  • Bastien et Estelle, 29 et 33 ans, ensemble depuis 4 ans et qui faisaient l’amour environ 4 fois par semaine
  • Nathan et Sophie, 28 et 32 ans, ensemble depuis 2 ans et qui faisaient l’amour environ 5 fois par semaine
  • Clément et Mylène, 30 et 33 ans, ensemble depuis 6 mois ans et qui faisaient l’amour tous les jours
  • Jean-François et Vanessa, 34 et 27 ans, ensemble depuis 1 an et qui faisaient l’amour plus de 10 fois par semaine…

Combien de fois faut-il faire l'amour par semaine ?

Le point commun de tous ces couples ? Tout simplement la satisfaction personnelle mais aussi celle du couple dans sa globalité ! Il n’y a pas de trop ou pas assez et encore moins de moyenne à atteindre absolument sinon cela serait soi-disant le signe d’une vie sexuelle non épanouie. Ce n’est pas avec des statistiques qu’on peut déterminer si le plaisir est au rendez-vous ou non. D’ailleurs, vous le voyez dans mes chiffres, on ne peut pas en tirer quelques choses niveau chiffres. Misez sur votre bon sens mais le souci c’est que beaucoup voient le sexe en terme de durée, de nombres de galipettes… mais vous pensez vraiment que la qualité passe par la quantité ?

En y réfléchissant bien, c’est stupide comme raisonnement vous ne pensez pas ? Il faut arrêter de penser comme un acteur porno qui va faire l’amour 20 fois en une nuit à sa partenaire en étant performant avant chaque éjaculation. Peu d’hommes sont comme ça et très peu de femmes sont dans cette attente ! Votre partenaire vous jugera sur votre façon de lui faire l’amour, de l’aimer, de la chouchouter, c’est un tout et comme une équation, toutes les inconnues sont importantes sinon vous aurez une erreur dans le résultat final si je puis dire.

Et mon expérience personnelle dans tout ça ? Je n’ai jamais eu un chiffre précis en-dessous duquel je me disais « c’est la catastrophe » tout simplement parce-que j’ai vu des ex copines qui me sautaient dessus plusieurs fois par jour et d’autres n’avoir besoin que de contacts charnels que quelques fois par mois, chaque femme étant unique, toutes mes ex restant pourtant parfaitement satisfaites sous la couette !

Dès lors la fréquence n’est pas synonyme de plaisir. Pourquoi ? Le faire 50 fois par semaine mais mal, c’est le faire 50 fois de trop ! La performance dans le sexe, sauf si vous voulez devenir acteur porno je me répète, cela ne sert strictement à rien. L’intensité de la relation est beaucoup plus importante selon moi.

Alors on va me dire mais si ma copine n’est pas toujours en demande, si on ne le fait pas toutes les 5 minutes, si elle ne me regarde pas avec un regard lubrique dès que je me déshabille etc c’est qu’il y a forcément un souci et c’est qu’elle ne me désire plus… Encore une fois, ce n’est pas le critère d’une vie sexuelle épanouie et il y a bien une sacrée différence entre trouver son rythme de croisière sexuel et avoir une vie sexuelle qui décroit et là le nombre de fois peut être en effet significatif si vous passez de « on fait l’amour tous les jours » à « on ne le fait plus qu’une fois et ce n’est pas l’extase ».

C’est une question de nuance. Le principal c’est que chacun y trouve son compte. Il n’y a donc pas de normalité, enfoncez-vous bien ça dans le crâne !

Elle prend plus de plaisir en se masturbant…

C’est l’affirmation qui doit vous faire peur entre guillemets. Comment on s’en rend compte ?

  • si vous la grillez en train de se doigter dans le bain, sous la douche seule dans la salle de bain ou dans votre lit et que vous voyez bien que vous la surprenez donc que vous la dérangez, c’est qu’il y a une couille dans le potage.
  • si elle commence à agrandir sa panoplie de sextoys dans votre dos, ce n’est pas bon signe du tout. S’acheter des sextoys oui c’est logique car oui messieurs, vous aussi vous vous faites du bien en matant du porno quand elle n’est pas là et le petit jardin secret fait aussi partie d’une vie de couple épanouie mais le sextoy peut aussi être partagé et là où il commence à y avoir de l’eau dans le gaz c’est quand il y a des cachoteries au point qu’elle ne souhaite absolument pas partager ses achats, ses envies, ses fantasmes… ce qui la pousse à cacher ses achats (la commande, la réception du colis…) avec le sentiment de s’être faite griller si vous le découvrez. Si ça l’agace c’est que vous n’êtes pas/plus le bienvenu dans son intimité sexuelle et là c’est vraiment très mauvais car comme je vous disais, on a tous et toutes un jardin secret mais si l’autre devient un intrus dans sa propre sexualité et qu’on n’arrive pas/plus à communiquer sur ce sujet, c’est qu’il y a un souci de taille. L’autre ne doit pas être un étranger quand il s’agit de la sexualité du couple et encore moins quand il s’agit de sa propre sexualité sinon restez célibataire j’ai envie de dire.

Son comportement vous fait donc comprendre qu’elle a des besoins, qu’elle a besoin de sa dose de sexe mais pas avec vous… et c’est là qu’est tout le problème ! Votre femme prend plus de plaisir avec son sextoy ?

Vous comprenez alors que lorsque vous vous rapprochez d’elle pour faire l’amour et qu’elle vous repousse c’est parfaitement contradictoire vu qu’elle a envie de se doigter en solitaire et pas qu’un peu. Ce n’est pas qu’elle n’a plus envie de faire l’amour, c’est qu’elle n’a plus envie de le faire avec vous au final et c’est une grosse différence pleine de conséquences.

La catastrophe ? « Oui » et « pas loin » j’ai envie de dire ! Oui si vous ne faites rien et pas loin car un couple se base sur le partage et dès que vous êtes de trop, c’est donc que vous n’êtes plus réellement un couple car une femme et un homme sans relations sexuelles, c’est un couple d’amis, rien de plus car sans séduction, sans attirance physique, sans ce besoin de ne faire qu’un, c’est la mort du couple.

Et si c’est pareil de votre coté et que vous prenez plus de plaisir devant porno et que rien que l’idée de passer sous les draps pour lui faire du bien vous saoule, je n’ai qu’une chose à vous dire : aie, aie, aie…

Il y a des solutions… (11 en tout)

Je vous rassure, oui il y en a des solutions et pas qu’une en plus. Vous allez en effet devoir recréer ce lien sexuel que vous avez perdu tous les deux. Je ne vais pas vous dire que c’est normal mais de nombreux couples passent par ce passage à vide. Le plus important c’est de réagir le plus vite possible :

Et vous savez quoi, peu importe ce qui arrive, communiquez et dites-vous les choses, c’est le b.a.-ba d’un couple qui fonctionne à tous les niveaux !

Amicalement,

Nicolas

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les conseils essentiels 😍

Ma méthode en détails 💦