Faire une levrette sensationnelle, cela vous tente ?

Qui n’aime pas la levrette, franchement ?

C’est la position préférée des hommes mais aussi des femmes et ce aux quatre coins de la planète. Il suffirait de faire un petit sondage dans la rue en demandant aux sondés quelle est leur position favorite du Kamasutra et la réponse qui viendrait à coup sûr en pole position serait la levrette, une position qu’on appelle aussi position du chien ou doggy style pour les anglophones. Pour une fois que ces messieurs et ces dames sont d’accord sur un point, il est important de le souligner.

Dans cette position, tous les ingrédients sont réunis pour que l’homme comme la femme prennent leur pied, on va voir pourquoi dans quelques instants. Cela me permettra par la même occasion de vous faire quelques rappels sur le b.a.-ba de cette position avant de vous donner mes conseils pour « pimper » cette position qui peut vite devenir répétitive si jamais vous n’ajoutez pas un brin de folie à cette coquinerie.

La levrette la position numéro 1 dans le cœur des couples

On ne présente plus cette position…

Mais pour ceux ou celles qui n’arriveraient pas à mettre des images sur ce doux nom qui fait frissonner ces dames et ces messieurs, je vous laisse jeter un œil (ou deux) à cette illustration ci-dessous qui parle d’elle-même :

La levrette en image

La position de la levrette

La femme à quatre pattes, son partenaire derrière elle en train de la pénétrer avec des mouvements de bassins plus ou moins puissants, cette position est intéressante car elle peut se réaliser dans toutes les situations donc pas besoin de la bonne vieille couette moelleuse pour s’y mettre. Dehors sur la plage ou en pleine nature, dans la cuisine sur le carrelage à quelques centimètres du four, dans le salon sur le canapé, c’est THE position tout-terrain. Je réserve mes précisions sur la position de la femme et de l’homme un peu plus loin dans cet article, vous allez comprendre pourquoi.

Pensez toujours au confort de votre partenaire

Sachez-le, même si c’est une position taillée pour toutes les situations, pensez quand même au bien-être de votre femme. En effet, les genoux sont très sollicités donc le petit coussin qui va bien lui évitera justement de penser plus à la petite douleur qu’au plaisir qu’elle prend. Alors vous allez me dire, « Tu es bien gentil Nicolas mais on n’a pas forcément un coussin sous la main ». Effectivement, et bien on fait avec les moyens du bords, on attrape des torchons dans la cuisine si on y fait l’amour, on se sert par exemple d’une serviette de bain dans la salle de bain.

Bref, vous l’aurez compris, le but est de soulager les articulations de la demoiselle et de la mettre à l’aise en évitant les égratignures sur les genoux. La douleur ou l’inconfort, il n’y a rien de pire pour que votre femme soit déconcentrée et qu’elle soit plus en train de se dire « vivement qu’on change de position car je commence à saturer » plutôt que « c’est trop bon, je pourrais passer des heures dans cette position ». Les petites voix dans sa tête qui la détournent de ce qu’elle est en train de faire, du moment qu’elle vit avec vous, il n’y a rien de pire pour casser l’ambiance !

C’est tout ? On va et on vient dans l’intimité de madame et puis l’orgasme arrive comme par magie ? Et bien non, ce n’est pas si simple malgré les apparences car ce qu’on ne dit pas, c’est que tout est une question d’angle de pénétration et de positionnement du et de la partenaire.

C’est ce qui explique le gros mythe selon moi sur cette position, mythe que je vais faire voler en éclats dans quelques instants. Mais avant de vous en parler, je vais revenir sur un avantage de la levrette, à savoir la profondeur de pénétration.

Une position parfaite pour les petits gabarits

La taille ne compte pas surtout en levrette

Beaucoup d’hommes (et beaucoup trop de femmes aussi) pensent que la taille de l’organe masculin compte pour donner des orgasmes. J’ai envie de dire qu’heureusement que non sinon 90% des hommes auraient du souci à se faire si seuls ceux au-dessus de 18 cm pouvaient donner du plaisir à la gent féminine. Il faut s’enlever cette fausse idée de la tête ! Si jamais cela vous tracasse et que vous êtes dans la moyenne nationale voir un peu en-dessous et que vous vous demandez toujours comment vous allez « prendre » madame pour lui faire un maximum d’effets, sachez que la levrette est une position excellente pour se détacher de la crainte du traditionnel « est-ce que tu la sens bien ? »

Le souci de profondeur de pénétration n’en est plus un justement parce-que le positionnement de votre femme, sa cambrure vous permettent d’accéder à son vagin très aisément ce qui n’est pas le cas avec pas mal de positions faisant obstacle à une pénétration complète, des positions à éviter comme la cuillère, votre sexe trouvant les fesses de votre partenaire comme « obstacle » à une bonne pénétration ou encore comme la position d’Andromaque qui a tendance à faire ressortir régulièrement le pénis.

Avec la levrette, le vagin est offert entre guillemets et ce plus elle courbe ses hanches.

Quelques précautions sont tout de même à prendre

En effet, même avec un pénis qui n’est pas de taille XXL, vous pouvez parfaitement atteindre le col de l’utérus dans cette position, une zone très sensible de l’appareil génital féminin (illustrations ci-dessous) :

Illustration du col de l'utérus

Attention au col de l’utérus

 

Le col de l'utérus en détails

Zoom sur le col de l’utérus

Donc toute gêne de votre femme doit vous obliger à changer d’angle mais aussi à vous éloigner un peu de ses fesses pour une pénétration moins profonde en dosant aussi la force de pénétration afin de plus de ne pas lui faire perdre l’équilibre à cause de vos coups de bassins trop brutaux. Bref, écoutez la et n’écoutez pas que votre propre plaisir. 😉

Pour éviter ce genre de désagréments, mesdames vous pouvez contrôler cette profondeur justement, votre homme stoppant ses coups de reins vous laissant alors aux manettes car dans ce cas, oui c’est vous qui allez mettre des coups de bassins sur son pénis en érection comme vous le faites très certainement si vous avez dans votre attirail coquin un gode ventouse que vous collez alors sur le miroir pour simuler une levrette. C’est exactement le même mouvement. Votre partenaire est passif entre guillemets car il va pouvoir voir justement ce qui vous fait du bien et ce qui vous plait. Il est alors aux premières loges !

Sachez-le, le col de l’utérus est le siège de ce que j’appelle les points P, des points aussi puissants que le point G, on en parlera longuement dans ma méthode.

La meilleure position pour stimuler le point G ?

La position de l’homme et de la femme

Elle est importante car elle est liée au potentiel de cette position du Kamasutra et l’idée que la levrette serait la meilleure position pour donner des orgasmes donc pour venir caresser le point G. C’est selon moi un peu plus compliqué que ça et résumer la levrette au moyen le plus facile de faire jouir les femmes, c’est selon moi faire miroiter monts et merveilles ! C’est en cela qu’il faut « pimper » la levrette et la voir sous un autre angle, c’est le cas de le dire.

Dès lors, le « tout le monde à genoux et puis c’est parti pour des galipettes endiablées », c’est la version idyllique de la chose et si vous voulez bénéficier de tous les avantages de cette position, il va falloir aller un peu plus loin que d’habitude.

Alors effectivement on peut changer un peu sa façon de faire :

  • en demandant à votre partenaire de se mettre à quatre pattes au bord du lit, vous debout derrière elle
  • en lui demandant de se mettre à genoux sur le lit puis de s’allonger sur le ventre ce qui crée une cambrure particulière

Certes, on progresse mais vous aurez toujours le même souci si messieurs vous pénétrez votre femme droit devant j’ai envie de dire: le point G ne sera alors peu ou pas suffisamment excité.

Changez d’angle…

Et oui, rappelez vous ce que je vous ai dit il y a quelques jours, le point G se situe sur la paroi antérieure du vagin donc côté ventre. Il va donc falloir changer votre façon de faire car une pénétration classique pour l’atteindre en levrette ne suffira pas. Je ne dis pas que pénétrer votre partenaire de cette façon n’est pas bon, je dis juste que ce n’est pas pleinement efficace dans le but recherché, à savoir la faire jouir grâce au point G.

Il faut donc, comme vous le voyez sur l’illustration ci-dessous, viser le point G en changeant l’angle de pénétration de votre pénis, c’est essentiel, chose impossible dans le cadre d’une pénétration basique, vous en face de son vagin, tous les deux sur les genoux. Et oui, je vous l’apprends peut-être mais le plaisir de la levrette peut être démultiplié mais pour ce faire, il faut juste savoir comment faire et apprendre, il n’y a pas de mystère.

Comment faire une bonne levrette

Le bon placement du pénis en levrette

Mesdames, pour aider ces messieurs, il va falloir vous cambrer un maximum, le mieux étant de vous mettre à genoux (phase 1) sur votre lit et de vous allonger sur le ventre (phase 2).

Messieurs, ne restez pas à genoux, vous devez vous placer au-dessus de votre partenaire afin de rentrer votre sexe de telle sorte qu’il aille « taper » la paroi antérieure de son vagin, donc contre son ventre.

En plus rester à genoux a un inconvénient : votre pénis n’arrive pas forcément en face de la vulve de votre partenaire car chaque corps est différent donc choisir le bon angle en changeant de position messieurs afin justement de trouver cet angle, c’est un bon moyen de vous retrouver nez à nez avec son point G, chose plus difficile en restant à genoux.

Pour trouver votre et sa bonne position, il va falloir tester, cela ne se fera pas en un seul coup.

Ne vous inquiétez pas, on y reviendra en détails dans ma méthode.

C’est une position mentale et libératrice pour les deux partenaires

Pour l’homme…

Il n’y a rien de plus sensuel et sexuel qu’une femme de dos (sans vous offenser mesdames) car nous avons une vue directe et imprenable sur vos fesses, vos hanches, vos courbes, votre cambrure, bref sur cette œuvre d’art qu’elle la femme et qui fait palpiter le cœur et le corps du sexe masculin.

C’est très psychologique aussi car c’est une forme d’offrande de ces dames à ces messieurs et pour certains et certaines il y a même une part de domination qui rend la chose encore plus excitante.

Mais attention messieurs tout de même, c’est aussi une position qui peut vous amener à vous emballer très ou trop vite car tout ce qui fait de la levrette la position préférée des hommes peut se transformer en piège et vous desservir car trop d’excitation peut tuer l’excitation et vous faire éjaculer trop rapidement. Je vous conseille dans ce cas de toujours terminer la relation sexuelle par cette position, cela vous évitera l’éjaculation un peu trop précoce.

Pour ces dames…

Leur homme derrière elle, cela peut en effet leur enlever une barrière mentale, cela peut les décoincer pour parler clairement car le jugement du regard qui se pose sur soi, il n’y a rien de pire surtout si de base mesdames vous avez quelques petits complexes qui se transforment en petites voix dans votre tête ce qui n’a pour seul et unique effet que de casser la magie de l’instant. Ne pas voir les réactions de votre homme mais seulement entendre sa respiration, ses gémissements cela vous permet alors justement de l’imaginer aux anges (et il l’est croyez-moi !) et de ne plus vous poser de questions en arrêtant d’essayer de décrypter ses moindres faits et gestes.

Vous allez pouvoir vous lâcher grâce à cette position coquine car vous pouvez être certaine que cette position vous met en valeur même si vous pouvez avoir quelques pseudo rondeurs ou pseudo défauts. Elles paraissent alors inaperçues dans cette position.

Lâchez-vous vraiment !

Et oui, sans ce face à face amoureux, on peut se lâcher plus facilement comme je vous disais un peu plus tôt. Dès lors, hommes et femmes même combat, chacun pouvant se laisser aller un peu plus facilement: mots crus, gémissements très sonores, fessées… tout est possible mais le mieux est d’en parler avant de faire l’amour car la communication c’est aussi un bon moyen de vous lâcher sans stress. Et ça, on n’y pense pas mais discuter, je peux vous dire que ça changera tout !

Son clitoris est à portée de main, ne l’oubliez jamais

Et oui, le clitoris ne doit jamais être laissé de côté et il est hors de question de vous en occuper juste durant le cunnilingus. Je peux vous assurer que cela serait alors une grossière erreur de votre part.

La levrette peut en effet stimuler le clitoris parce-que les testicules ont tendance à tapoter cette partie de la vulve mais pour réellement le stimuler, il va falloir utiliser vos doigts messieurs et cesser d’agripper ses hanches quelques instants pour vous occuper de son petit bouton de rose.

Mesdames, vous pouvez aussi le stimuler car ce n’est pas l’homme qui doit tout faire. Le sexe c’est à deux que cela se passe.

Ajoutez du contact visuel et physique

La levrette est une position qui entraine un contact limité des corps et quasi inexistant des regards. Et mon dieu que ce jeu de regard dans la relation coquine est important : voir les réactions de l’autre, savoir ce qu’elle ou il ressent… Certes, c’est ce qui plait à beaucoup (femmes et hommes confondus) dans cette position car comme je vous disais, c’est une position qui libère mais certaines personnes n’aiment justement pas cette distance qui est mise entre les deux partenaires. Effectivement côté charnel pur, seuls les sexes rentrent en contact et pour le romantisme les « yeux dans les yeux », on repassera ! Comment ajouter du contact, un vrai rapprochement dans ce cas ?

Pour un rapprochement visuel…

Avez-vous déjà pensé à le faire devant un miroir ? Et oui la levrette devant une glace permet à votre partenaire de vous voir et inversement. C’est super excitant et cela ajoute un petit côté voyeur très sympa. Si vous avez une glace au plafond, c’est encore un autre point de vue très intéressant.

Pour un rapprochement physique…

Votre femme peut venir coller son dos contre votre torse ce qui vous permet tout en la pénétrant de caresser toutes ses zones érogènes (seins, clitoris comme je vous disais etc.), sans oublier de l’embrasser dans le cou, de lui susurrer des mots doux ou plus coquins. Le côté bestial et sauvage de cette position (pensez d’ailleurs à la tenir par les cheveux si elle aime se faire dominer ou à lui claquer les fesses) n’empêche pas d’être aussi doux comme un agneau avec elle. Cette présence physique elle contre votre peau est parfois encore plus forte qu’un regard, croyez-moi !

Comme vous le voyez, la levrette n’oblige pas votre partenaire à rester bloquée à quatre pattes sur les genoux et point barre, non pas du tout. Vous avez le droit de casser les codes car effectivement certaines femmes (surtout elles) peuvent aussi déplorer le manque de contact physique et visuel dans cette position donc c’est encore un bon compromis.

Dans tous les cas, écoutez votre partenaire car peu importe comment vous vous y prenez, le principal n’est pas de faire comme tout le monde ou comme la levrette devrait être, c’est de le faire pour un plaisir mutuel ! C’est ça le plus important !

Et vous, quels sont vos trucs pour rendre la levrette encore meilleure ?

Amicalement,

Nicolas

PS : Dans le module 7 et le module 8 de ma méthode, je vous dis d’ailleurs comment utiliser la levrette pour stimuler le point G et les points P.

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les conseils essentiels 😍

Ma méthode en détails 💦