Ne comptez plus sur le hasard pour bien doigter une femme (mes 7 conseils)

Votre sexe mesdames, notre obsession à nous les hommes !

Nous les hommes, nous n’y pouvons rien. Quand on fait l’amour à une femme, nos mains sont attirées irrémédiablement par ce qui se cache dans le string de ces dames. C’est à se demander s’il n’y a pas un aimant caché dans la culotte de votre petite copine !

En tout cas, que ce soit pendant les préliminaires ou même pendant une petite pause entre deux pénétrations pendant la relation sexuelle pure et dure, vous allez forcément doigter votre petite amie à un moment ou à un autre. J’ai envie de dire que c’est un passage obligé et même si ces dames ne vous demandent pas explicitement de rentrer vos doigts dans leur intimité comme on pourrait leur demander de nous faire une petite gâterie un peu comme ça de but en blanc, vous pouvez être certain qu’elles en meurent d’envie !

Alors oui, elles veulent vous sentir en elles mais il y a un mais… En effet, elles veulent que vous vous occupiez manuellement de leur petit abricot mais à une seule condition : que vous ne fassiez pas n’importe quoi ! Sachez qu’une femme qui vous fait confiance peut tout vous permettre mais pour ce faire, il faut qu’elle sache que vous savez vous y prendre justement. Si elle sent que vous êtes hésitant et surtout si cela se passe mal une fois (et surtout la première), je peux vous assurer que les fois suivantes, elles préférera éviter que vous ne nous aventuriez à cet endroit sacré !

Alors comment ne pas passer pour un nul auprès de votre copine en matière de masturbation ?

On va passer en revue tout ce qu’il ne faut pas faire, ce qui me permettra de vous expliquer ce que vous devez faire pour bien doigter un vagin et surtout pour donner du plaisir !

1- Arrêtez de penser comme un homme pour bien doigter

Et oui, il faut arrêter de penser égoïstement comme un mec. Pourquoi je vous dis ça ? Tout simplement parce-qu’il y a une sacrée différence entre penser bien faire et le faire bien mais aussi et surtout entre faire ce que vous aimez qu’on vous fasse (et transposer cela sur votre partenaire) et faire à l’autre ce qu’elle aime réellement qu’on lui fasse. En résumé, il va falloir communiquer avant, pendant et après l’amour afin de savoir si vous vous y prenez bien avec elle. Ne pensez pas à sa place, c’est très important !

Ne me dites pas qu’il ne faut pas parler pendant la relation sexuelle ! C’est totalement faux  et cela peut aussi faire partie du jeu amoureux.

Vous savez, vu que toutes les femmes sont différentes, il va falloir vous adapter et si vous étiez un cador en matière de masturbation avec votre ex, ne pensez pas que vous allez casser la baraque en reproduisant le même schéma avec votre nouvelle ou future petite amie. Vous vous mettez le doigt dans l’œil si vous pensez comme ça tout simplement car votre nouvelle copine, ce n’est pas un clone de votre ex !

Bref, vous êtes deux dans la relation donc mesdames et messieurs, quoi de plus normal de dire à l’autre s’il s’y prend bien ou pas ? Et si votre partenaire s’y prend mal avec vous et bien, vous êtes là pour lui apprendre ce que vous aimez afin que ce moment magique le soit vraiment.

Et je vais vous dire une chose : à moins d’être voyant, vous demandez lui demander car vous ne pouvez pas deviner en matière de sexe, c’est souvent très compliqué.

2- Ne vous négligez pas

En effet, avant de faire l’amour à votre copine, je pense que vous faites attention à être propre et que vos attributs sexuels sentent bon la rose (ou tout du moins bon tout court) avec le coup de tondeuse qui va bien histoire de ne pas dégouter votre partenaire, pas vrai ? Bref, vous savez très bien que l’hygiène c’est juste le b.a.-ba et que si vous vous négligez à ce niveau, madame ne risque pas de poser sa bouche sur votre appareil génital. On est bien d’accord !

J’ai alors envie de vous poser une question toute simple : de la même manière, prenez-vous soin de vos mains, de vos doigts, de vos ongles ?

La beauté des mains est primordiale même chez un homme. Alors je ne vous demande pas d’aller dans un institut de beauté toutes les semaines mais juste de ne pas arriver les mains sales, les ongles écorchés, le bout des doigts rugueux ou abîmés (avis aux sportifs)… car je peux vous assurer que des doigts ou des ongles mal entretenus qui passent sur un clitoris ou qui rentrent dans un vagin, c’est tout sauf agréable !

Pourquoi à votre avis les femmes prennent autant soin de leurs mains ? Ce n’est pas juste d’un point de vue esthétique. Les mains sont un atout sensuel au féminin comme au masculin et mon dieu que les femmes font attention à ce genre de détail qui n’en est pas un au final, croyez-moi !

Petit aparté : il est évident que si votre femme aime le sexe anal et qu’elle aime que vous alliez lui stimuler l’anus avec votre doigt, vous ne devrez absolument pas glisser ce dernier dans le vagin de votre copine s’il a fait un tour dans son anus sous peine d’infections plus ou moins graves.

3- Ne foncez plus tête baissée

Nous les hommes, on fonce souvent tête baissée vers le vagin de notre partenaire car on se dit que si nous avons hâte d’être au contact de son sexe, c’est que c’est pareil pour elle. Et bien vous vous trompez et je vais même ajouter que vous foncez tête baisée droit dans le mur ! Pourquoi ?

En fait, ce n’est pas qu’elle n’en a pas envie mais c’est surtout qu’elle n’en a pas envie tout de suite, sans préparation. Vous en tant qu’homme, vous avez besoin d’être excité et en érection avant de prendre un maximum de plaisir lors de la fellation, on est d’accord ? Et bien c’est pareil pour ces dames. Elles ont besoin que vous preniez votre temps sans vous ruer comme un fou sur le fruit défendu. La main dans la culotte comme ça immédiatement est donc à proscrire !

Dès lors, vous savez où vous devez faire une pause obligatoire avant de rentrer vos doigts dans son petit abricot ? Évidemment, vous devez vous occuper de son clitoris, ce joyau à choyer. Alors doigter un clitoris, ce n’est pas la bonne image et surtout pas la bonne façon de faire car le clitoris est bien une, si ce n’est la zone de son corps dont vous devez prendre le plus grand soin.

Des caresses douces sont le mieux adaptées mais vous pouvez parfaitement les faire avec le plat de vos doigts, la pulpe pour être précis. Là encore, écoutez votre partenaire car l’extrême sensibilité du clitoris ne vous permet pas de le titiller n’importe comment. La bienveillance, la délicatesse et l’écoute sont les maîtres mots !

Un clitoris bien excité, c’est un vagin qui vous ouvrira grand les bras ! On en parlera dans mon module 4 car le clitoris, c’est la porte d’entrée vers la suite des festivités, à savoir la masturbation pure et dure !

4- Ne devenez pas prévisible

Vous devez en effet innover et ne jamais rester sur vos acquis. Il n’y a rien de pire qu’un homme qui se repose sur ses lauriers. La question qu’il faut que vous vous posiez est la suivante : est-ce que je m’y prends toujours de la même manière ? Si c’est le cas, demandez-vous quel plaisir vous prendriez si lors de vos coquineries, votre copine vous obligeait à la pénétrer uniquement en missionnaire bannissant levrette et autres positions du Kamasutra. Le plaisir serait alors amoindri car il n’y aurait plus de place pour la surprise.

Idem, imaginez un seul instant que votre copine s’y prenne toujours de la même façon en matière de fellation ! Cela deviendrait ennuyant à force et la magie ne serait plus là pour vous mais aussi pour elle.

Et bien en matière de masturbation vaginale si j’ose m’exprimer ainsi, c’est pareil, il faut y mettre du piment et ne jamais utiliser les mêmes techniques sauf à vouloir rendre ça très emmerdant surtout que les femmes sont très mentales donc pour titiller leur esprit qui a un impact sur leur corps, il faut sortir des sentiers battus.

Ne vous inquiétez pas, je vous donnerai énormément de techniques différentes en zone membre.

5- Ne copiez pas les films porno

Les acteurs qui rentrent leurs doigts à une vitesse folle sans aucune variation, leurs partenaires semblant être dans un état second, ce n’est que du cinéma, désolé de vous décevoir.

S’acharner sur le vagin de votre petite amie frénétiquement, cela n’a rien de très excitant. Posez-lui la question, vous verrez ! Je peux vous assurer qu’elle ne s’y prend pas comme ça quand elle se fait du bien en solitaire !

Dès lors, que ce soit pour vous occuper du clitoris de votre femme ou de son vagin, vous ne devez pas vous inspirer des films x.

Comment faire alors ? Déjà, je ne dis pas qu’il ne faut pas doigter à plein régime votre femme, je dis simplement qu’il ne faut pas le faire dès les premières secondes de pénétration et que cela ne doit pas être encore une fois le seul type de pénétration que vous effectuerez avec les doigts car vous ne devez pas mettre la charrue avant les bœuf, ce que font les films pour adultes en ne montant que le côté bestial de la relation. Vous devez faire tout le contraire à savoir prendre votre temps du début à la fin, on va revenir sur ce point maintenant.

6- Ne soyez pas trop pressé

En effet, je vous le disais il y a quelques instants, il ne faut pas vous précipiter, et ce pour plusieurs raisons :

  • votre petite amie doit suffisamment lubrifier avant de vous engager dans son vagin. C’est obligatoire. Dès lors, il va falloir abuser des préliminaires et vous occuper de toutes les zones érogènes secondaires de votre partenaires avant même d’aller stimuler ses zones érogènes primaires. Il faut donc y aller crescendo en jouant avec le corps de votre femme et en le caressant des pieds à la tête. Faites l’amour à tout son corps avant d’aller faire l’amour manuellement à son sexe !
  • de la même manière, même quand madame est prête, évitez de rentrer vos 5 doigts en mode tour de magie en espérant peut-être aller chercher un lapin au fond de l’intimité de madame. Dans un premier temps insérez votre index, jouez avec en ne brûlant pas les étapes. Dans tous les cas, ses réactions doivent vous inciter à y aller plus franchement (ou non), à continuer votre progression (ou pas), à ajouter un ou plusieurs doigts mais c’est encore une fois votre partenaire qui dicte ce que vous allez pouvoir faire. Communiquez avec les mots ou les yeux, c’est à vous de voir.

7- Ne faites pas l’impasse sur le lubrifiant

Si vous vous dites que seuls votre sourire ravageur et votre technique suffiront à faire mouiller votre femme en dix secondes chrono et que vous n’aurez besoin de rien d’autre, vous vous trompez.

Il faut toujours avoir un tube de lubrifiant à portée de mains que votre copine mouille pas du tout, peu ou même beaucoup. Cela permet de faciliter la pénétration et de rendre les premières secondes beaucoup plus agréables. Vous aurez l’embarras du choix vu le nombre de lubrifiants qui existe sur le marché : chauffant, fruité…

Rien ne vous empêche d’ailleurs de transformer l’utilisation du lubrifiant en jeu érotique et de surtout prendre cela à la légère. Et oui, le sexe doit être un moment amusant, ne l’oubliez jamais !

Mesdames, si vous lisez ceci…

Si vous lisez mon article mesdames, je n’ai qu’une chose à vous dire : montrez à votre homme ce que vous aimez vous faire quand vous êtes toute seule. En vous caressant, en vous touchant en solo, vous savez très bien ce qui vous fait vibrer. Vu que votre petit ami n’est pas omniscient, idem pour vous en matière de fellation, vous devez partager avec lui votre expérience ! Cela fait partie de la communication dans le couple et c’est juste essentiel !

Amicalement,

Nicolas

PS : Pas de panique, je vous ferai un cours sur comment doigter votre copine dans le module 4, le module 7 et le module 8 de ma méthode !

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les conseils essentiels 😍

Ma méthode en détails 💦