La méthode Kivin, une technique de cunnilingus qui donne des orgasmes de folie

Contrairement à ce que vous pensez, des techniques de sexe oral pour faire jouir les femmes, il en existe beaucoup. J’ai moi-même pu expérimenter pas mal de méthodes pour donner des orgasmes féminins. Ces techniques de cunnilingus ont d’ailleurs des « noms de code » très originaux dans ma formation e-learning. Vous verrez, dans mon guide sexuel vidéo, je fais en sorte de donner des noms très équivoques/marrants à certaines d’entre elles. Cela permet, entre autres, de mieux les retenir.

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la méthode Kivin. Hein ? Quoi ? Oui oui, vous avez bien lu, la méthode Kivin ou « Kivin method » (en anglais) est une technique de sexe oral créée par le docteur Kivin. C’est un super cunnilingus en quelque sorte. Pourquoi ? Il va vous permettre de donner un orgasme intense en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Vous allez le voir, ce cunnilingus permet de revoir sa façon de lécher un sexe féminin et ce justement en ne se concentrant plus uniquement sur une petite partie mais bien sur la totalité de la vulve. C’est tout l’intérêt de cette technique.

En moins de 3 minutes chrono, c’est l’orgasme assuré

Quand ils font un cunni à leurs partenaires, la plupart des gens agissent mécaniquement sans réellement réfléchir à ce qu’ils font. Et oui, on se dit que mettre quelques coups de langue sur la vulve de sa copine suffira à la rendre toute chose. Or, le sexe oral, c’est un peu comme un morceau de piano. Il est bon de suivre une partition afin de donner vie à la musique et en l’espèce au cunnilingus. Le sexe oral ne doit donc pas être plat. Il faut que ce soit technique tout en suivant à la lettre une mélodie faite de notes pas du tout placées là par hasard : des blanches, des noires mais aussi des pauses etc.

Vous devez donc rentrer un peu dans la peau d’un chef d’orchestre afin de rendre ce moment fluide, surprenant, enivrant, renversant, entraînant. Allez, voyons ensemble le modus operandi qui amènera votre partenaire au septième ciel !

La clé de la réussite : la position du donneur !

Si lors du cunnilingus, vous avez l’habitude de faire face à votre partenaire, entre ses jambes, il va falloir sans plus attendre changer votre manière de faire. Je sais très bien qu’être aligné avec votre partenaire semble pourtant le plus logique, or il y a un mais. Et oui, si vous cherchez l’efficacité, il faut vous positionner autrement.

Dès lors, pour réaliser la méthode Kivin, c’est simple : votre partenaire va relever une jambe qu’elle repose sur votre nuque, votre dos. Ensuite, sur le côté et non plus face à elle (et c’est là toute la différence), vous allez pouvoir accéder à sa vulve. Vous êtes donc perpendiculaire à son corps.

Dans cette position (latérale), vous êtes bien calé pour vous occuper de toute sa vulve, d’une autre façon. Et je mets l’accent sur « toute sa vulve », c’est ça qu’il faut retenir. On va voir le détail dans un instant.

Je vous laisse jeter un œil à ces photos tirées de cette page Reddit, c’est bien plus parlant :

Petite astuce : à noter que votre partenaire peut jouer sur l’écart de ses jambes. Pourquoi ? Le fait d’avoir les cuisses plus ou moins serrées a un impact sur les sensations qu’elle peut avoir au niveau de sa vulve lors de la stimulation. C’est très subjectif et propre à chaque femme. Encore une fois, il faut tester, tester et encore tester ! Il n’y a que ça de vrai ! 😉

Les (bons) mouvements de votre langue

Surprenez sa vulve

La position particulière du « donneur » est essentielle car elle vous permet alors de lécher votre partenaire autrement. On n’est plus dans le classique coup de langue de haut en bas et de bas en haut.

Votre langue va donc bosser de différentes manières sur sa vulve :

  • vous allez la lécher de manière circulaire.
  • transformez ce cercle en une spirale, les cercles concentriques se rapprochant de plus en plus d’un point de sa vulve que vous aurez défini au préalable. Cela vous permet de ne pas rester sur la même zone de sa vulve.
  • léchez votre partenaire de manière transversale (de gauche à droite et de droite à gauche) et non plus de haut en bas et de bas en haut comme vous le faites depuis toujours.
  • ciblez un point en particulier (le capuchon, le clitoris etc.) et concentrez-vous dessus en effectuant des petits coups de langue plus ou moins intenses.
  • ne vous privez pas de lui asséner des coups de langue « plus classiques » de haut en bas et de bas en haut si vous le souhaitez histoire de mettre une dose de classique dans ce cunni miraculeux.

Bref, votre langue doit provoquer la surprise, le premier pas vers l’excitation de votre partenaire. Et oui, la routine est votre pire ennemi car il n’y a rien de plus contreproductif qu’un cunnilingus qui ne surprend pas ! Dès lors, si vous la léchez toujours de la même manière, ne soyez pas surpris qu’elle vous demande de vite passer à autre chose ou que vous n’arriviez tout simplement pas à la faire jouir grâce à votre jeu de langue ! L’explication est toute trouvée !

Titillez les points K

Je vais m’arrêter sur une zone toute proche du clitoris, une zone que vous ne connaissez certainement pas. En fait, en effectuant « des léchouilles transversales » (de droite à gauche et de gauche à droite et non plus de haut en bas et de bas en haut du fait de votre nouveau positionnement), vous allez stimuler sans le savoir deux points, les points K (nommés ainsi par son découvreur), une zone K (voir l’illustration ci-dessous) contenant énormément de terminaisons nerveuses.

Lors de l’excitation, ces deux récepteurs (K), situés de chaque côté du capuchon clitoridien, forment alors deux petites bosses. Cela peut paraitre étonnant mais n’oubliez jamais que comme le pénis, le clitoris « bande » lors de la relation sexuelle. Lorsque le clitoris est en « érection », ces deux points se révèlent alors à celui qui veut bien les voir. Il ne faut donc pas passer à côté et les stimuler plus que de raison.

La localisation des points K

Résumons…

Pour résumer, votre langue doit donc jouer sur les différences de pression et de rythme, chose plus aisée dans cette position imposée par la méthode Kivin.

D’autres « points orgasmiques » liés au clitoris dans ma méthode !

Dans ma méthode, lorsque je vous parlerai de techniques pour stimuler son clitoris, j’aborderai d’autres « points orgasmiques », notamment les points K et F, des points associés à ce clitoris.

Vous verrez, pas de redites, ce sont mes point K, des points différents de ceux de cet article. Vous comprendrez alors pourquoi je les appelle aussi comme ça.

Je vous laisse découvrir tout ça dans le module 4 dédié aux préliminaires.

Et vos doigts ?

Il ne faut pas garder vos mains dans vos poches, oh que non !

Avec votre main gauche, vous allez placer votre index et votre pouce de chaque côté du clitoris. Vous allez alors pouvoir bien le maintenir. Léchez le capuchon du clitoris et n’hésitez pas à le presser pour le soulever et l’écarter afin de faire sortir tout doucement le gland du clitoris.

Grâce à vos doigts, vous pouvez viser juste en léchant des zones bien précises de sa vulve. Vos doigts vous permettent alors de garder une bonne stabilité lors de la stimulation buccale.

Et votre main droite ? Elle peut évidemment vous servir à vous occuper de zones érogènes primaires plus « classiques » :

Mais aussi des zones érogènes beaucoup moins classiques :

Et c’est là où je veux en venir. Votre main va vous servir à jouer avec une zone érogène qu’on délaisse bien trop souvent tout simplement parce-qu’on ne sait rien d’elle : le périnée. Quelle grossière erreur vous allez voir !

Le périnée, le grand oublié lors des rapports sexuels !

Peu de gens le savent mais le périnée est une zone de croisement de muscles génitaux et de fibres musculaires dont le fameux muscle PC. Pour faire simple, il se situe entre le vagin et l’anus (cf l’illustration ci-dessous). Dans tous les cas, il est donc hors de question de snober cette région hyper innervée de son corps !

La localisation du périnée

En plus d’être une zone qui aime les caresses et les pressions plus ou moins poussées (direction ma méthode pour des techniques de massage du périnée), le périnée est aussi un bon indicateur du plaisir pris par votre partenaire. C’est là où je veux en venir.

En plaçant le majeur sur le périnée, sans le bouger, c’est le meilleur moyen de ressentir les contractions musculaires involontaires et les spasmes générés par vos coups de langue. Dès lors, cela vous aidera à savoir si vous êtes réellement en train de viser juste et donc d’ajuster en conséquence votre façon de la lécher. C’est aussi le bon moyen de tout donner notamment sur le gland du clitoris lorsque ces contractions se font de plus en plus fortes, signe que l’orgasme est sur le point de se produire.

En résumé, il faut savoir lire le langage du corps féminin et le périnée est une pipelette qui ne ment pas, jamais !

Une technique qui sublime le cunnilingus !

Vous l’aurez compris, cette technique vous permet de transformer votre façon de lécher le sexe féminin :

  • en stimulant une zone beaucoup plus large de la vulve : petites lèvres, capuchon, grandes lèvres etc.
  • en vous permettant de découvrir de nouvelles zones de stimulation du sexe féminin : points K, périnée etc.
  • en ajoutant une dose de douceur dans la stimulation sexuelle orale. Et oui, en n’allant pas directement droit au but, à savoir la stimulation directe du gland du clitoris, vous ne vous attaquez pas de manière trop brutale à cette zone hyper sensible de la vulve.
  • cela vous permet de maîtriser votre cunnilingus : force de pression, zone de stimulation etc., la stimulation plus classique (à ranger au placard) limitant votre liberté de mouvement.
  • vous expérimentez de nouvelles techniques de stimulation orale en lien avec cette nouvelle méthode de cunnilingus.
  • la position allongée est un confort supplémentaire non négligeable pour le donneur surtout si vous et votre partenaire êtes du genre à jouer les prolongations pendant 10, 15, 20 minutes ou plus lorsqu’il est question de cunni.

NB : il est toujours bon de le rappeler, toutes les femmes sont différentes donc c’est une technique à tester, encore une fois de plus. Ce n’est pas l’alpha et l’oméga pour toutes les femmes.

Avec des accessoires coquins ?

Vous pouvez ajouter une grosse dose de vibrations tout en effectuant cette technique. Et oui, pendant que votre langue travaille, servez-vous :

Il ne faut donc pas hésiter à vous servir de sextoys pendant vos ébats et même durant le cunnilingus. C’est un super accessoire lors de vos relations sexuelles, des jouets parfaits pour démultiplier le plaisir pris par votre partenaire.

Des dizaines d’autres techniques orales !

Vous en voulez plus ? Sachez que dans ma méthode en ligne, je vous donne des dizaines de techniques de sexe oral faisant un focus ou non sur le clitoris. Voici une liste non exhaustive :

  1. La technique du smack vaginal
  2. La technique du french kiss vaginal
  3. La technique de la spirale
  4. La technique des montagnes russes
  5. La technique de la glace à la vanille une boule (1.0)
  6. La technique de la glace à la vanille deux boules (2.0)
  7. La technique du petit pont
  8. La technique de la glace au chocolat
  9. La technique de l’alphabet
  10. La technique du french kiss clitoridien
  11. La technique du point K
  12. La technique du point F
  13. La technique des piliers 2.0 avancée
  14. La technique du suçon
  15. La technique du baryton
  16. Et bien d’autres techniques encore…

Si vous voulez devenir incollable en sexe oral, vous savez ce qu’il vous reste à faire : direction ma formation en ligne en cliquant sur la bannière juste en dessous ! 😉

Travaillez mes techniques pour donner des orgasmes

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les Stages avec Moi 👑

Alicia témoigne (point G) 🎬

L’avis d’Antoine (vidéo) 🎬

À Lire Absolument 🚨

Ma méthode en détails 💦