Mesdames, prendre soin de son périnée, c’est une nécessité pour avoir des orgasmes !

Quand on parle de sexe, on se demande toujours quel est le chemin le plus court vers l’orgasme féminin. Qu’on soit une femme ou un homme, on part alors à la recherche de techniques pour bien faire l’amour ou pour bien doigter un vagin. Or, on en oublie l’essentiel.

Et oui, on ne s’en rend pas compte mais en procédant de la sorte, on brûle les étapes. Ceci explique aussi pourquoi beaucoup de femmes ont du mal à jouir. Dès lors, prendre soin de son périnée et évidemment prendre conscience de son existence, c’est « un essentiel » dans l’apprentissage du plaisir sexuel féminin. Pourquoi ? Tout simplement parce-que le périnée mesdames est un allié dans la recherche de vos orgasmes.

Le périnée, qu’est-ce que c’est ?

Le périnée est un étranger pour beaucoup de femmes et encore plus pour ces messieurs. Aussi appelé plancher pelvien, il est constitué de plusieurs strates de muscles dont la forme rappelle celle d’un hamac. En s’étendant du pubis au coccyx, le périnée soutient alors les organes du petit bassin (vessie, utérus, rectum). On voit très bien sur l’illustration ci-dessous ce réseau de muscles très étendu et pourtant méconnu. Vous comprenez alors pourquoi le maintenir en forme et surtout ne pas le fatiguer, en ne prenant pas de mauvaises habitudes, est une nécessité. Il en va de votre santé et notamment de votre santé sexuelle. On va le voir dans la suite de cet article.

Connaissance des muscles du plancher pelvien féminin rime avec sexualité épanouie

Le problème, c’est qu’on en entend souvent parler alors qu’il est déjà « trop tard ». Et oui, un périnée en mauvaise santé entraîne très souvent des fuites urinaires, des incontinences anales mais aussi des descentes d’organes voir des pets vaginaux.

La « faute » à la grossesse, certes (une rééducation du périnée post grossesse étant alors vivement recommandée) mais pas que, le périnée étant très souvent bousculé lorsque vous ne prenez pas conscience mesdames des traumatismes que vous lui infligez (souvent sans le savoir). Un exemple ? Les pratiques sportives intensives (course à pied) ont pour effet une hyperpression abdominale dévastatrice pour le périnée. Ne vous inquiétez pas, je vous parlerai des bonnes pratiques à suivre plus loin dans cet article. 😉

Or avoir un périnée en mauvais état, c’est passer à côté du potentiel (énorme) de sa sexualité et c’est là que je veux en venir.

Tonicité et maîtrise de son périnée = plus de plaisir sexuel

Il est bon de faire un focus sur ce qui se passe au niveau du sexe féminin durant la relation sexuelle. En effet, ce qu’il faut retenir, c’est qu’il se produit un resserrement du canal vaginal (premier tiers) lors de la phase d’excitation. Ce resserrement, accentué par les contractions volontaires et involontaires du périnée, emmitoufle le pénis lors de la pénétration vaginale. Cette pression exercée sur la verge joue alors sur les sensations côté hommes, le gland étant alors mieux stimulé et donc par extension l’érection maximisée et maintenue, mais aussi sur les sensations côté femmes qui ressentent encore mieux la dite pénétration. Le contact vagin-pénis est donc plus intense.

Et les mots « contractions volontaires » sont ici très importants. Et oui mesdames, il faut que vous ayez un rôle actif durant le rapport sexuel et ce en comprimant le sexe masculin. Or pour être active, il faut avoir conscience de ces muscles et surtout savoir comment s’en servir.

Dès lors, vous allez vite comprendre l’importance d’avoir des muscles du périnée toniques. Il faut en effet éviter à tout prix d’avoir un périnée distendu ce qui entraîne une « ouverture » anormale du vagin donc un manque de sensations pour les deux partenaires. Et oui, plus le périnée est tonique donc souple, plus vous sentirez le sexe de l’homme lors de la pénétration. Les sensations et donc le plaisir seront alors démultipliés.

Mais tout ceci ne tombe pas du ciel, il y a un réel travail à faire et des bonnes habitudes à prendre pour ne pas ruiner votre périnée au fil des années. La tension de ce muscle peut se dégrader, il ne faut pas le prendre à la légère !

Les bons réflexes à prendre pour ne pas abîmer son périnée

Qui dit muscles dit musculation, certes, mais qui dit muscles dit aussi bonnes habitudes à adopter afin de soulager son périnée. Et oui, comme lorsque vous voulez soulever une charge lourde posée sur le sol, vous n’allez pas la soulever n’importe comment. Dans le cas contraire, la sanction est inévitable : vous allez vous faire mal au dos. Et bien, c’est pareil pour le périnée et ça peu de femmes le savent. Dès lors voici quelques trucs et astuces pour prendre soin de son périnée dans la vie de tous les jours.

Ne vous retenez pas d’aller aux toilettes

Alors parfois on n’a pas le choix, j’en suis bien conscient mais plus vous vous retenez d’aller à la selle et/ou d’aller faire pipi et plus la vessie et/ou le rectum pleins effectuent une pression inutile sur le périnée. C’est bon à savoir ! Vous penserez à moi la prochaine fois que cela vous arrivera.

Ne forcez jamais

De la même manière, se forcer d’aller aux toilettes n’est jamais très bon. Pourquoi ? Vous allez pousser et en poussant, vous allez fatiguer votre périnée. Dès lors, retenez qu’on ne va aux toilettes que lorsqu’on en a vraiment besoin !

Ne vous retenez plus d'aller aux WC

Les talons, oui mais à petite dose

Le « tiens-toi droite », vous l’avez déjà entendu, pas vrai ? Ce conseil est loin d’être anecdotique car moins vous êtes cambrée et plus votre périnée sera tonique. Avoir une bonne posture vous permettra alors de ne pas maltraiter votre périnée.

Dès lors, si vous avez l’habitude de porter des talons, sachez qu’ils ne sont pas des alliés de votre périnée. En effet, ils ont tendance à créer une hyper cambrure nocive pour votre plancher pelvien.

Si vous n’avez pas le choix, sachez qu’il existe une méthode très simple pour reposer votre périnée en dehors de vos heures de travail. La technique ? Marchez pieds nus, c’est aussi simple que ça ! Toute la journée, vous vous êtes efforcée de maintenir un équilibre tout là-haut sur vos talons et c’est votre plancher pelvien qui trinque, ce dernier étiré par cette recherche de stabilité notamment lorsque vous marchez. En marchant pieds nus, vous effectuez un rééquilibrage entre guillemets en compensant par la marche pieds nus tout ce temps passé sur vos talons.

De plus, dès que vous le pouvez, privilégiez des chaussures à semelle plate.

Évitez les sports trop « violents » pour votre périnée

Mesdames, le sport, c’est bon pour la santé mais pas toujours pour votre périnée. En effet, tous les sports à « impact » sont à consommer avec modération si je puis dire. Ce sont tous les sports impliquant des sauts (une forte tension lors du contact avec le sol) et des efforts intenses : CrossFit, corde à sauter, danse etc. Il ne faut donc pas trop en abuser car la pression abdominale est alors à son paroxysme. Votre plancher pelvien ne vous dit pas merci, oh que non !

Ne toussez pas n’importe comment

Je sais que dit comme ça, cela peut paraitre un peu étrange car personne n’y pense mais quand on éternue ou quand on tousse, le périnée peut prendre cher. Et oui mesdames, si vous ne pensez pas à serrer les muscles du plancher pelvien juste avant d’éternuer par exemple, la pression qui s’exerce sur ce dernier est loin d’être bénéfique. Dès lors, on n’oublie pas, avant tout effort augmentant la pression sur son périnée, on le verrouille. Je vous en dirai plus dans ma formation en ligne.

Mangez sainement

Garder la ligne ne sert pas juste à rentrer dans votre bikini 1 mois avant le début de l’été et à ne pas développer des maladies plus ou moins graves comme le diabète ou l’hypertension artérielle. Et non, prendre du poids joue aussi négativement sur votre périnée. Plus votre IMC (indice de masse corporelle) est élevé et plus la pression abdominale est forte. Par conséquent, à moyen ou long terme, vous risquez de développer des troubles du périnée. On est ce que l’on mange comme on dit et cela vaut aussi pour votre périnée.

De tout mais en petite quantité, cela doit être votre fer de lance afin d’éviter d’éventuels problèmes de santé futurs.

Mais alors, concrètement, comment muscler ce périnée ?

Musclez votre périnée grâce au boules de geisha

Si vous souhaitez garder un périnée en forme, il va falloir faire des exercices pour le renforcer. Et oui, il va falloir faire un petit effort. Le jeu en vaut la chandelle avec à la clef une meilleure sexualité, des orgasmes puissants et même des éjaculations féminines ! Comment ? Il existe des outils pour sentir votre périnée et le muscler, notamment les boules de geisha.

Le fonctionnement des boules de geisha

Pour savoir comment fonctionnent ces boules de geisha, boules de diamètre et de poids différents reliés par un cordon, je vous laisse jeter un oeil à cet article où je vous en dis plus. Vous allez vite le comprendre, ces dispositifs vont vous permettre de réaliser les fameux exercices de Kegel, des exercices nécessaires pour entretenir votre plancher pelvien.

En plus de le muscler, cela permet aussi de prendre conscience de l’existence de son périnée et ça, c’est super important pour jouir en couple, en solo mais surtout pour éjaculer (le fameux squirt) !

Le rayon boules de geisha

Avant de faire un focus sur des boules de geisha bien spécifiques, sachez que vous trouverez dans mon sexshop ObjectifSextoys (lien sur la bannière ci-dessous) des dizaines de boules de geisha différentes. N’hésitez pas à aller faire un petit tour sur ma boutique dans le rayon dédié !

Avoir un périnée musclé, c'est important !

Les boules de geisha classiques

Voici quelques boules de geisha qu’on peut qualifier de classiques, à une, deux voir trois boules :

  1. testez sans plus tarder les Yoni Power 1 de la marque Satisfyer. Ce kit de 3 balles de poids différents est un kit d’entraînement (parfait pour les débutantes) vous permettant de tonifier vos muscles vaginaux et d’améliorer la musculature de votre plancher pelvien.
  2. pour renforcer le plancher pelvien, commandez les Kegel balls Femintimate, des boules de geisha doubles à base de silicone ultra doux.
  3. les boules de Geisha Cristal Love Triple Balls sont composées de 3 boules amovibles de diamètre progressif en verre et silicone. C’est un accessoire parfait pour faire travailler son périnée et avoir de meilleurs orgasmes !

Les boules de geisha connectées

Voici des boules de geisha 2.0, des concentrés de technologie pour vous aider à muscler votre périnée :

  1. l’entraineur personnel Kegel Coach de la marque Magic Motion va devenir votre assistant personnel. Il propose un entraînement spécifique afin de remuscler votre périnée, le tout contrôlé via une application à installer sur votre smartphone. Cette boule de geisha connectée est parfaite pour les débutantes qui veulent apprendre les exercices de Kegel. Cet appareil va jusqu’à enregistrer et suivre le mouvement de vos muscles du plancher pelvien pendant l’entraînement. Vous pouvez alors suivre votre progression et vous améliorer en mettant en pratique les recommandations de votre assistant.
  2. avec les boules de geisha connectées Smart Kegel Balls spéciales musculation du périnée, vous allez pouvoir renforcer les muscles de votre plancher pelvien et suivre en temps réel vos performances physiques avec votre coach virtuel personnalisé. Là encore, une application mobile s’occupe de tout. Des objectifs seront fixés et un système de récompenses est même mis en place pour vous motiver lors de vos séances de musculation.
  3. le coffret Training Balls de Dorcel est un kit télécommandé composé de 5 boules de geisha interchangeables. Ses 16 modes de vibrations vous permettent d’entretenir et de muscler les muscles du vagin avec un objectif bien défini : rendre la pénétration vaginale encore meilleure !

Des risques ?

Comme toute pratique sportive, il ne faut pas trop en abuser. En voulant trop en faire, cela peut vite devenir contreproductif. Et oui, je vous le rappelle, le plancher pelvien est composé de muscles qu’on peut vite malmener si on commence à faire n’importe quoi. Il faut donc savoir raison garder et ne jamais partir dans les extrêmes. Et oui, ne jamais s’occuper de son périnée, ce n’est pas bien, certes, mais trop le muscler, ce n’est pas mieux. Pourquoi ?

Tout simplement parce-qu’en l’espèce, à vouloir un périnée « bodybuildé » et non plus juste en forme, le risque est de passer d’un périnée tonique à un périnée trop rigide. Dès lors, impossible pour vous de maitriser ce périnée dans le but de ne faire plus qu’un avec le pénis de votre partenaire, avec votre godemichet ou de pousser pour libérer l’éjaculat afin de devenir femme fontaine.

Pour faire un parallèle très parlant, si vous allez à la salle de sport et que votre pratique devient excessive, vous allez franchir la ligne rouge et c’est là que le risque de blessure survient. C’est pareil pour la musculation du périnée, il faut garder le contrôle pour ne pas trop lui en demander.

D’autres exercices à appliquer sans plus tarder

Il existe de nombreux exercices de Kegel à faire avec ou sans accessoires. Si vous êtes intéressée, je vous détaille un exercice de Kegel super facile ici, un exercice simple comme bonjour que vous pourrez reproduire dès ce soir.

Vous cherchez d’autres exercices de musculation du périnée en photos et en vidéo ? Direction ma méthode en ligne. 😉

Faites jouir votre femme avec mes astuces

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les Stages avec Moi 👑

Alicia témoigne (point G) 🎬

L’avis d’Antoine (vidéo) 🎬

À Lire Absolument 🚨

Ma méthode en détails 💦