Comment donner une autre dimension au cunnilingus ? (chaud, froid etc.)

Des techniques de cunnilingus originales

Un clitoris ultra sensible, bien plus que le pénis !

Le clitoris (et particulièrement le gland, illustration ci-dessous), si vous ne le savez pas encore, est une zone extrêmement sensible et érectile. Il l’est encore plus que le gland du pénis. Et oui, il faut savoir que le gland du clitoris, c’est pas loin de 8000 terminaisons nerveuses contre 6000 pour le gland du pénis. Femmes : 1 – Mecs : 0 ! 😉

Photo du gland du clitoris

Dès lors, quand on sait ça, la première chose qui nous vient à l’esprit pour le stimuler, c’est d’utiliser ses doigts, sa bouche, sa langue, un sextoy ou même le gland d’un pénis. C’est bien mais on peut facilement rajouter un peu de piment pour que la stimulation orale notamment (le cunnilingus) prenne une toute autre saveur…

On va jouer sur les sensations

Et oui, un cunnilingus, c’est au final un peu toujours la même chose. Attention, je ne dis pas que les sensations ne sont pas géniales, je dis juste que la routine, ce n’est pas votre alliée. Dès lors, on va utiliser à notre avantage le fait que le gland du clitoris soit très très sensible. On va le stimuler avec la langue mais en ajoutant un petit plus qui fera toute la différence. On va en effet jouer sur les sensations telles que le froid, le chaud… Allez c’est parti, voyons ensemble ces techniques en détails.

Un cunnilingus givré

Technique très connue, elle est pourtant très peu utilisée. Pourquoi ? On ose tout simplement pas car on a toujours peur de faire mal. Quelle erreur ! Le clitoris aime les différences de température que vous allez pouvoir lui appliquer. Une langue chaude c’est bien mais le côté glacé d’un glaçon, c’est vivifiant.Faites un cunnilingus glacé

Comment faire ? Deux possibilités s’offrent à vous (+ une idée bonus) : soit vous allez faire fondre le glaçon entièrement dans votre bouche puis lui faire un cunnilingus, soit vous positionnez le glaçon sous le palet pour lui envoyer une vague de frissons à chaque coup de langue glacé.

Petit bonus : à noter que vous pouvez parfaitement utiliser de la glace à la vanille, un Mister Freeze… bref tout ce qui vient du congélateur.

Pas de risque de transformer son clito en stalactite, pas de panique.

Ce n’est vraiment que du plaisir car il y a peu de chance qu’on lui ai déjà fait une stimulation buccale aussi dingue !

Un cunnilingus bouillant

C’est le contraire du cunnilingus précédent. Vous allez en effet lui envoyer une vague de chaleur en buvant juste avant le cunni une gorgée de boisson très chaude : café, thé nature ou aromatisé et pourquoi pas chocolat chaud !

L’effet est garanti !

Un cunnilingus rafraîchissant (bonbon mentholé)

On va ici jouer sur des petits picotements agréables. Comment ? Vous allez sucer jusqu’au bout un bonbon mentholé avant de la lécher. Choisissez un bonbon menthe forte voir très forte pour plus de sensations au moment de poser votre langue. Cela procure un effet fraicheur très impressionnant.

Un cunnilingus citronné

Là on va jouer sur le petit côté acide du citron qui aura un impact sur le clitoris qui réagit au quart de tour lorsqu’on rentre en contact avec lui.Un cunni citronné

C’est aussi pour cette raison que lorsqu’on s’occupe d’un clitoris avec ses doigts, il faut faire super attention à l’état de ses mains. Des doigts manucurés, c’est juste essentiel, cela évite de lui faire mal avec un ongle mal coupé, des peaux mortes etc.

Vous allez donc manger un quartier de citron que vous aurez passé avant au frigidaire. Ensuite, à vous les léchouilles citronnées !

Pour pimenter encore un peu plus ce moment, vous pouvez jouer sur les puissances en utilisant un citron jaune, un vert, un combava…

Un cunnilingus qui pétille/chatouille

Ceux qui ont plus de 30 ans connaissent ce bonbon très particulier qui pétille, claque, éclate dans la bouche : le frizzy pazzy. On va se servir de cette réaction chimique pour envoyer des chatouillis sur le gland du clitoris. Guiliguilis et plaisir assurés ! Il suffit alors d’en déposer sur le bout de votre langue et de la lécher. A noter que c’est un bonbon qui se transforme en chewing-gum donc on utilise juste l’effet waouh du bonbon puis on le jette.

Important

A noter, et cela vaut pour tous les cunnilingus, qu’il est bon de bien vous concentrer sur le clitoris et pas le vagin, la flore vaginale de certaines femmes étant plus sensible que d’autres à l’insertion de corps étrangers (alimentaires notamment).

Vous n’aurez désormais plus aucune excuse pour ne pas la lécher autrement ! 😉

Amicalement,

Nicolas

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Un Tuto Squirting 🎬

À Lire Absolument 🚨

Ma méthode en détails 💦