Le nombril, une zone érogène qu’on met trop souvent de côté !

Je vais vous parler d’une histoire qui m’est arrivée l’année dernière. J’ai rencontré Sophie en début d’année et on a eu une petite histoire qui a duré deux mois. Jusque là, rien de foufou. Ce qui m’en vient à vous parler d’elle, c’est ce qui s’est passé durant notre première fois ensemble. Tout se passe super bien, les préliminaires débutent et là, elle dirige mon visage vers son nombril. Elle me demande alors de lui faire du bien avec ma langue, texto !

Je vais alors vous expliquer pourquoi ce fût le début d’un an de tests sur mes partenaires sexuelles et pourquoi vous devez vous servir du nombril pour exciter votre partenaire.

Le nombril, une zone érogène ultra connectée

Je n’étais pas ombiphile et pourtant…

J’en reviens à mes galipettes avec Sophie. Je m’exécute (et oui, on ne doit jamais contrarier ces dames) et là, je la vois partir dans un délire de plaisir assez dingue. Après nos coquineries, je lui demande même si elle n’a pas eu un orgasme tellement elle gémit. Ce n’est pas le cas selon elle mais purée, wouahou, cela la secoue !

Évidemment, j’ai déjà passé ma main sur le ventre des mes ex mais il est vrai que je ne m’attardais pas vraiment sur le nombril. Je l’ai effleuré plus d’une fois mais je n’avais pas plongé mes doigts ou ma langue dedans. C’est bien la preuve qu’on en apprend tous les jours et que ce sont les rencontres qui nous évoluer notre façon de faire l’amour (encore mieux). Moralité : communiquer même en pleine action, cela aide vous voyez !

D’ailleurs vous savez comment s’appellent ceux qui ont une attirance sexuelle pour le nombril ? Ce sont les ombiphiles. Je ne le suis pas mais franchement, c’est super agréable de jouer avec ce petit espace creux. Ce qui était assez marrant chez Sophie, c’était que cela ne lui faisait pas grand chose quand elle se le touchait toute seule. C’était un ex qui lui avait fait découvrir ça. Le plaisir montait uniquement durant la relation sexuelle. Bref, j’ai voulu creuser le sujet  car je me suis alors dit que j’étais passé à côté de quelque chose…

Le nombril est-il connecté aux organes sexuels ?

Bon on ne va pas se mentir, le nombril, c’est une zone assez « sexuelle » avec des guillemets autour. Pourquoi je dis ça ? L’été, quand les tenues se font plus légères, les femmes qui montrent leur nombril, cela fait son petit effet auprès de la gent masculine. C’est presque inconscient quelque part. La vue sur ce ventre et donc ce nombril, cela nous fait vriller. Et pourtant, on fait rarement un focus dessus durant l’amour. Pourquoi ? On se dit qu’il ne sert à rien et que c’est juste la cicatrice correspondant à la chute du cordon ombilical. Quelle erreur !

Et oui, des médecins se sont penchés sur la question et ils ont réussi à trouver une connexion entre nombril, moelle épinière, vessie et urètre. Quand je lis ça, là, moi je me dis, ouh là là ! Et oui, mon expérience a fait que j’ai mis en évidence le point U, lié à l’urètre. Une petite lumière s’allume alors dans ma tête et cela travaille. J’analyse et je me dis, ok, stimuler le nombril pourrait donc stimuler indirectement le méat urinaire donc le point U ! (même si ce n’est pas aussi fort que le stimuler directement, on est d’accord).

Mon raisonnement est encore plus appuyé par le fait que le nombril et les organes génitaux se sont formés lors de la grossesse à partir des mêmes tissus. La connexion n’a donc pas disparu. On peut donc donner du plaisir à une femme en stimulant le nombril. Ce n’est pas un mythe !

Mes tests perso et mes résultats

Après avoir rompu avec Sophie, j’ai donc voulu voir un peu ce qu’il en était réellement car bon, toutes les nanas ne sont pas identiques ! Durant les préliminaires, j’ai donc insisté sur cette zone et ce de plusieurs manières (on va voir cela après ensemble). Résultats des courses, voici mon petit résumé et ce après avoir testé avec 12 femmes :

Sondage sur le plaisir lié au nombril

Comme vous le voyez, l’impact est réel et je dirais même plus, il est assez dingue car il y a quand même 75% de mes ex (40% + 35%) qui ont vraiment ressenti quelque chose. Pour les 40% les plus réceptives, c’était comme s’il y a avait une répercussion physique sur leur vulve sans pour autant savoir où précisément. Cela sent bon le point U, c’est moi qui vous le dit ! 😉

Je reprends leurs mots mais selon elles, c’était très bizarre car c’était un peu comme si je touchais leur sexe sans le toucher. Certaines ressentaient même comme des picotements agréables au niveau du clitoris.

En tout cas, si je le sais, c’est que cela a été si puissant qu’elles m’en ont parlé après nos ébats. J’ai justement attendu de voir si elles viendraient m’en parler directement. Ce fut le cas pour les 75% les plus impactées (35% + 40%). Pour les 25 % restants (10% + 15%), c’est moi qui leur ai posé la question car elles n’avaient pas eu une illumination on va dire ! Bref, vous le voyez, le nombril, c’est une zone érogène, première nouvelle, mais c’est plus que ça. C’est aussi un moyen pendant les préliminaires d’éveiller le sexe de votre partenaire sans le toucher et ça, c’est juste génial pour le préparer à la masturbation de son point U, de son point G…

En tout cas, aujourd’hui, je le stimule à chaque fois que je fais l’amour. Je ne m’en passe plus !

Des jeux pour s’occuper du nombril

Il existe diverses façons de jouer avec le nombril de votre partenaire. On va les passer en revue, de la plus simple à celle qui demande un peu de préparation. Ces jeux, je les ai tous essayés et forcément, certains plairont à votre partenaire et d’autres pas. Il faut tester et parler, les deux maîtres mots d’une vie sexuelle épanouie. 😉

Avant de commencer, sachez que tous les nombrils sont différents : ronds, larges, peu profonds, saillants… Mention spéciale pour celui qui ressort, il est souvent encore plus sensible. Dans tous les cas, peu importe son look, amusez-vous avec lui !

Et oui j’oubliais, un nombril cela se nettoie donc si vous lisez ceci mesdames, c’est toujours bien de passer un petit coup à l’intérieur avant de laisser votre partenaire y déposer sa langue.

Avec la langue tout simplement

Et oui, parfois il faut rester dans la simplicité. La langue est un super moyen de stimuler le nombril. Débutez pas le pourtour du nombril en effectuant des cercles autour. Soyez doux, léger mais n’hésitez pas à insister un peu plus. Une fois que vous avez léché l’extérieur (et embrassé cette partie; les bisous, on en donne jamais assez), vous pouvez vous occuper de l’intérieur. N’hésitez pas à bien lubrifier le nombril avec votre salive. Avec le bout de votre langue, excitez-le sans modération !

Avec un doigt

Avec l’auriculaire, c’est plus facile selon moi. Et oui, votre petit doigt aura plus de facilité à s’insérer dans son nombril. Pensez aussi à une huile de massage chauffante pour le « masturber » avec vos doigts.

Avec votre pénis

Votre gland messieurs, une fois gonflé de sang, c’est juste « l’ustensile » parfait pour caresser n’importe quelle zone du corps de votre partenaire. Il est tout doux donc vous pouvez parfaitement chatouiller son nombril avec.

Pour les gourmands

Évidemment, je pense que tout le monde y a pensé, surtout les plus gourmands d’entre-vous. N’hésitez pas à le manger à toutes les sauces mais pour aller plus loin qu’un nombril au miel ou une fraise posée dessus, pensez à utiliser des ingrédients dont la température vacille entre le glacé et le tiède voir le chaud. Vous allez alors multiplier les sensations. Chocolat chaud, champagne glacé, jus de fruit très frais, coulis de fruits rouges sortant du frigo etc., votre imagination fera le reste !

Le glaçon, un classique (mais pas que)

Dans la lignée du conseil précédant, là on va vraiment la faire frissonner à l’extrême :

  • Soit vous utilisez un glaçon que vous allez faire fondre sur son nombril, et là vous allez boire l’eau qui se forme en n’oubliant pas de lui grattouiller le nombril avec votre langue,
  • soit vous sortez la glace à la vanille ou au chocolat (à vous de choisir le parfum) et là, vous la dégustez comme une glace deux boules.

Tout en douceur

Soufflez dessus, utilisez une plume, un plumeau, un coton tige, un morceau de sopalin que vous allez tordre pour former comme une petite tige. C’est juste dingue de la stimuler avec tout ça !

Tout en douleur

Elles sont rares mais certaines aiment qu’on soit « méchant » avec leur nombril. Pincez-le, faites couler de la cire chaude dessus, pensez à l’electro-stimulation en mode BDSM etc. Dans tous les cas, soyez certain qu’elle soit d’accord et que la douleur soit proportionnelle à ce qu’elle peut supporter.

Alors, qui a essayé ? A vos commentaires ! Je veux tout savoir ! 😉

Amicalement,

Nicolas

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Un Tuto Squirting 🎬

À Lire Absolument 🚨

Ma méthode en détails 💦