Certains hommes font-ils vraiment mieux l’amour que d’autres ?

C’est une question qu’on me pose très souvent : certains hommes font-ils mieux l’amour ?

Cette question entraîne un double questionnement selon moi :

  • premier questionnement/première facette de cette question : le sexe est-il inné chez certains hommes ?
  • second questionnement/seconde facette de cette question, plus terre à terre voir brutal car c’est se prendre la réalité en pleine face : certains hommes ont-ils plus de facilités/capacités à faire jouir une femme ?

Concernant la première facette de cette question, à savoir le côté inné de la sexualité chez certains hommes, je peux comprendre ce type d’interrogation. Je me la suis moi-même posée à l’époque. La différence entre le moi d’aujourd’hui et le moi d’avant, c’est mon expérience et ça, cela change tout. Dès lors non, on ne nait pas bon amant, je vous rassure (et vous allez comprendre pourquoi dans cet article) ! Ce n’est donc pas une fatalité si vous n’êtes pas à l’aise et/ou performant aujourd’hui.

Concernant la seconde facette de cette question, il ne faut pas se voiler la face : oui, certains hommes sont plus doués que d’autres mais attention, il en découle une seconde question plus intéressante et plus essentielle selon moi. En fait, la bonne question à se poser serait plutôt la suivante mais pour ça, il faut prendre un peu de recul et en tant qu’homme, ce n’est pas toujours évident : pourquoi certains hommes font-ils mieux l’amour que d’autres ? Et le « pourquoi » est important !

C’est d’ailleurs une question que doivent se poser ces messieurs mais aussi ces dames. Je vais donc aborder cette question d’un point de vue masculin et féminin. Vous allez voir, chacun a une « responsabilité » dans cette affaire. 😉

Oui certains hommes sont plus doués que d'autres en matière de sexe

Les hommes performants au lit sont des hommes qui s’intéressent (vraiment) au sexe féminin

La pose du bon diagnostic

Comme je vous disais en introduction, vous vous posez la mauvaise question, ce qui vous empêche d’avancer dans la bonne direction. En effet, bien faire l’amour à une femme, cela n’est pas quelque chose qui vous tombe dessus comme ça du jour au lendemain. Ce n’est pas inscrit dans vos gènes, non non. En fait cela s’apprend et quand on a dit ça, on a tout dit !

À la question « certains hommes font-ils vraiment mieux l’amour à une femme ? », ma réponse est oui et vous dire l’inverse serait vous mentir. Mais pourquoi font-ils mieux l’amour que vous ? C’est ça le plus intéressant, c’est sur quoi il faut vous arrêter, vous concentrer. Sans plus tarder, enlevez-vous cette idée de la tête que vous n’y arrivez pas parce-que vous êtes nul, que vous ne pouvez donc rien y faire et que cela ne changera jamais. Je dis stop à ce genre de discours !

Dès lors, si vous ne donnez pas d’orgasmes à une femme avec vos doigts, votre bouche ou votre pénis, c’est tout simplement que vous ne savez pas comment faire. Ce n’est donc pas que vous êtes mauvais. Il vous manque juste la connaissance pour rentrer dans la catégorie des hommes qui savent bien faire l’amour !

Faire jouir une femme lors d’un rapport sexuel, ce n’est donc pas une question de hasard ! Et c’est le problème fondamental de la plupart des hommes : ils ne comprennent pas qu’ils ont un rôle actif à jouer durant l’amour. Il faut arrêter de se dire, « je croise les doigts pour que cela se passe bien ». Non non, le sexe, ce n’est pas comme aux machines à sous, on ne peut pas compter sur la chance. Pour que cela se passe bien, il faut agir dans le bon sens !

On a tous été « nuls » au début de notre vie sexuelle (et c’est normal) !

Je peux donc vous l’affirmer : tous les hommes, même les Don Juan, les beaux gosses, les petits génies des galipettes ont été « mauvais » (ou médiocres) au départ. Personne n’a ça dans le sang. Bien doigter une femme, lui faire un très bon cunnilingus ou bien la pénétrer efficacement, cela s’acquiert avec le temps et surtout en se renseignant sur la physionomie du sexe féminin afin de savoir justement quelles zones érogènes viser et surtout où et comment les atteindre.

Vous l’aurez donc compris, on ne naît pas « donneur d’orgasmes », on le devient en s’informant et surtout en pratiquant.

Dès lors, le mec bon au lit et bien il a eu une attitude active qui lui a permis de progresser et de ses erreurs, il a pu apprendre comment s’améliorer. C’est la différence entre vous et lui. Ses erreurs lui ont permis de grandir et donc de ne pas rester au stade de débutant, de novice. L’échec fait donc partie du succès, il ne faut jamais l’oublier ! Et ce n’est pas toujours facile de l’intégrer car on a peur de mal faire donc on ne fait, on ne tente (plus) rien, c’est un véritable cercle vicieux. Il va donc falloir oser vous planter pour devenir meilleur !

Ne vous apitoyez pas sur votre sort, jamais !

Gardez bien ça en tête, cela va changer votre vie (sexuelle) et surtout vous allez enfin pouvoir intégrer le fait que si vous n’êtes pas un surdoué du sexe aujourd’hui, c’est juste parce-que vous ne vous êtes pas encore mis au boulot. Dès lors, action-réaction j’ai envie de vous dire et ce à travers les conseils très techniques de mon blog ici, ou encore ici sans oublier via ma formation (ci-dessous) pour ceux qui veulent aller beaucoup (beaucoup) plus loin.

Des tutos coquins en vidéos

Attention, je me répète mais c’est important, cela ne vous tombera pas tout cuit dans le bec, servi sur un plateau d’argent ! Et cet état d’esprit, c’est un autre problème très masculin : quand un homme n’y arrive pas, il a tendance à voir ça comme un coup du sort avec cette incapacité de se remettre en question au plus vite. Le « c’est comme ça et cela ne changera pas » ne vous fera pas avancer et grandir.

C’est donc le moment où jamais j’ai envie de vous dire. Arrêtez de jouer les Calimero. Non, ce n’est vraiment pas trop injuste ! Pourquoi ? Tout simplement parce-que je viens de vous poser le bon diagnostic : il vous manque le savoir-faire. Il est donc temps de vous y mettre, maintenant, sans plus attendre !

Mesdames, vous avez deux missions (à accepter de toute urgence) !

Première mission : il faut guider votre partenaire !

La masturbation féminine, la clé d’une sexualité épanouie selon moi !

Mesdames, votre petit ami (ou votre mari) n’est pas un as au lit ? Vous ne prenez que très rarement (voir jamais) votre pied avec lui ? Tout compte fait, c’est peut-être que vous ne faites rien de votre côté pour qu’il vous fasse grimper aux rideaux ! Je m’explique.

Le sexe, c’est un partage et cela se vit donc à deux. Dès lors, si vous voulez que votre partenaire vous fasse jouir, il va falloir le guider. Et oui, vous êtes la mieux placée pour savoir ce qui vous rend folle de plaisir lors de la stimulation clitoridienne ou vaginale.

Vous êtes aussi la mieux placée pour savoir quelles sont les meilleures techniques pour titiller votre clitoris ou votre point G. Quoi ? Vous n’êtes pas une adepte de la masturbation clitoridienne et/ou vaginale ? La masturbation, ce n’est pas votre truc ? Par-dessus le marché, vous ne savez pas où se situe votre point G et vous savez encore moins comment le stimuler ? Si c’est le cas, votre première mission qui est de guider votre partenaire, comme il le ferait par exemple pour vous dire quelle est la zone la plus érogène de son pénis durant la fellation, et bien, elle prend du plomb dans l’aile si vous ne vous connaissez pas déjà vous-même !

Beaucoup (trop) de femmes l’oublient : tout ce travail, votre partenaire ne pourra pas le faire à votre place ! C’est donc à vous de vous prendre par la main, sans plus attendre.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même !

Attention, je ne suis pas en train de vous pointer du doigt, pas du tout. Je veux juste que vous preniez conscience que vos orgasmes sont avant tout entre vos mains et pas entre celles de votre partenaire. Il faut donc savoir jouir en solo avant d’aller demander à votre partenaire de vous faire jouir. C’est une logique implacable selon moi que peu de femmes suivent malheureusement.

Dès lors, avant de rechercher pourquoi votre partenaire ne vous fait pas bien l’amour, posez-vous les bonnes questions, la principale étant de vous demander ce que vous savez réellement aujourd’hui sur votre vulve, votre vagin ! Et oui, avant de demander à l’autre de tout connaître de votre sexe, il faut déjà que vous connaissiez votre sexe par cœur et ça, je peux vous assurer que c’est un cheminement que peu de femmes font ! Et c’est préjudiciable car c’est faire porter tout le poids de votre plaisir sur les épaules de votre partenaire. Il ne faut pas s’étonner ensuite que cela se passe mal sexuellement dans votre couple.

Comment bien doigter un vagin ?

Seconde mission : vous devez vous connaître (parfaitement) sexuellement !

Ne soyez pas simple spectatrice de votre vie sexuelle !

Mesdames, j’en viens à votre deuxième mission induite par la première. En effet, si vous ne savez pas guider votre partenaire, c’est que vous ne connaissez pas (ou pas suffisamment) votre propre corps (et en l’espèce votre sexe) ! C’est là que je veux en venir : vous devez donc vous connaitre sexuellement, dans les moindres recoins. Alors attention, je ne dis pas que votre partenaire ne peut pas vous apprendre des choses mais ce n’est certainement pas à lui de faire votre éducation sexuelle (de base).

Dès lors, il faut vous informer pour bien vous masturber en n’oubliant pas de pratiquer encore et encore, comme ces messieurs au final. C’est la clé pour jouir en solitaire puis pour ensuite jouir à deux. Dès lors, ne demandez jamais à votre partenaire de combler vos lacunes en matière de sexe pour une simple et bonne raison : si vous ne comptez que sur lui, vous risquez peut-être d’attendre (très très) longtemps et donc de passer à côté de votre sexualité, de votre plaisir et donc de vos orgasmes. Cela serait triste quand même, non ?! C’est un sujet bien trop important pour ne pas vous en occuper vous-même !

La « notice d’utilisation » de votre sexe, c’est à vous de l’écrire !

Moralité mesdames, et je me répète, on n’est jamais mieux servi que par soi-même ! En fait, vous allez le voir, cela va même beaucoup plus loin que ça. Effectivement, vous devez savoir comment vous fonctionnez. C’est essentiel pour que votre partenaire puisse ensuite déclencher vos orgasmes, les doigts dans le nez (et surtout ailleurs). Et il y a une bonne raison à ça !

Et oui, chaque femme étant unique, ce travail est donc à faire de votre côté mesdames, vraiment, car non, votre partenaire n’a pas la science infuse (même chose pour vous concernant la sexualité masculine) ! Dès lors, si vous voulez qu’il vous fasse jouir, il est grand temps de lui donner la notice d’utilisation de votre sexe. Or cette notice, c’est à vous de l’écrire, pas à lui. 😉

Mais concrètement, comment fait-on pour rédiger ce mode d’emploi sexuel ? Et bien tout simplement en ne restant pas les bras croisés, les mains dans les poches et donc en vous penchant sans plus attendre sur votre sexe à travers la théorie et surtout la pratique ! C’est une question de savoir et de savoir-faire et pour acquérir ces compétences, il faut apprendre donc vous impliquer ! C’est un peu de boulot, certes, mais vous me remercierez, croyez-moi !

La procrastination est votre pire ennemi

Mesdames et messieurs, pour finir, retenez une chose essentielle : la relation sexuelle, c’est un moment qui se vit à deux et le « à deux » est ici important. Ce n’est donc pas à l’un ou à l’autre de faire plus d’efforts pour que cela soit fusionnel et pour que cela fonctionne sexuellement, non non.

Pour que la vraie alchimie sexuelle se produise, chacun doit mettre sa pierre à l’édifice. La complicité sexuelle passe donc par la connaissance du corps de votre partenaire mais surtout par la connaissance de votre corps, de votre sexe. Et pour ce faire, il faut vous mettre un coup de pied aux fesses, maintenant, sans remettre cela à demain !

La procrastination en matière de sexualité, c’est vraiment votre pire ennemi car tout ce temps que vous perdez à vous demander si vous devez ou non vous lancer, si c’est le meilleur moment, si vous êtes prêt.e etc., c’est un temps précieux que vous auriez déjà pu mettre dans l’apprentissage du corps féminin. Trop de réflexion tue la réflexion !

Dites-vous bien qu’il n’est jamais trop tard pour commencer et ce peu importe votre âge et/ou votre expérience ! Je n’ai donc plus qu’une seule chose à vous dire : ne perdez plus votre temps, à vous de jouer ! 😉

Travaillez mes techniques pour donner des orgasmes

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les Stages avec Moi 👑

Alicia témoigne (point G) 🎬

L’avis d’Antoine (vidéo) 🎬

À Lire Absolument 🚨

Ma méthode en détails 💦