100 hommes ont participé à mon sondage sur l’orgasme vaginal et c’est pas joli joli !

Après un sondage 100% féminin, il fallait bien que j’aille voir du côté de ces messieurs. Et oui, j’avais envie de vous exposer la réalité des faits concernant leur connaissance du sexe féminin et plus précisément du point G. J’ai donc procédé de la même manière qu’avec ces dames. Celles qui avaient un compagnon et qui ont participé à mon précédent sondage ont donc demandé à leur copain de répondre à ce questionnaire. Le reste des participants, je les ai trouvé encore une fois grâce aux amis de mes ami(e)s.

J’ai essayé de faire un 50-50, une cinquantaine de mecs (52 exactement) étant en couple et une cinquantaine étant célibataires (48). Et le constat, vous allez le voir, n’est pas fameux. Je ne suis pas étonné mais là encore, on comprend qu’il y a du boulot ! Cela explique pourquoi on parle tant de sexe vaginal sur internet, d’astuces pour déclencher l’orgasme vaginal etc., les hommes étant vraiment dans le flou sur ce sujet.

Les résultats sont frappants, accrochez-vous !

Mon questionnaire sur le point G transmis à ces 100 personnes

Comme pour ces dames, mon but était de voir quelle était la relation d’un échantillon représentatif d’hommes avec ce point G. J’en parle beaucoup sur mon blog et dans ma formation mais si c’est une évidence pour moi, ce n’est pas pour ça que 100% des hommes en ont entendu parler, loin de là. J’en suis bien conscient sinon je n’aurais pas créer tout ce contenu éducatif sexuel afin justement d’enseigner à ces messieurs comment faire jouir leur partenaire facilement.

Voici mon questionnaire anonyme pour obtenir des réponses franches et sans barrière, un questionnaire simple, précis et efficace.

Une partie plus technique et pratiques sur les hommes et le sexe

  • peux-tu me décrire quelles techniques tu as l’habitude d’utiliser pour doigter ta petite amie ?
  • de la même manière, quelles positions utilises-tu pour la pénétrer lorsque tu fais l’amour ?
  • as-tu déjà entendu parlé du point G ? Par qui ?
  • penses-tu avoir déjà réussi à le stimuler ?
  • si c’est le cas, peux-tu me dire à quoi il ressemble ? Qu’est-ce qui te fait penser que tu avais le doigt dessus ? A cause d’une différence au toucher lorsque tu masturbais ou pénétrais ta copine ? Autre chose ?
  • si je te demandais où il se situe dans le sexe féminin, qu’est-ce que tu me répondrais ?

Une partie plus psychologique sur la sexualité de mes sondés (ressentis, vision globale, assurance…)

  • penses-tu déjà avoir donné un orgasme vaginal à ta partenaire que ce soit avec les doigts ou ton pénis ?
  • si oui, est-ce que cela se reproduit souvent ?
  • comment pourrais-tu décrire cet orgasme ?
  • as-tu déjà eu des doutes sur la simulation de ta partenaire lors du coït ?
  • dirais-tu que tu assures pour faire jouir une femme en stimulant son vagin ou pas du tout ?
  • est-ce que tu es du genre à parler de sexe avec ta partenaire ? Tu te renseignes sur ce qu’elle aime, sur ses envies coquines etc. ?
  • tu t’intéresses à la sexualité de façon plus globale ? Est-ce que tu achètes des livres, des formations ? Fais-tu des recherches sur internet quand tu as un sujet que tu ne maîtrises pas ?
  • au final, penses-tu avoir le savoir-faire suffisant pour faire jouir ta femme ? As-tu déjà ressenti pendant l’acte un manque de connaissances de ta part qui t’a fait paniqué et qui t’a fait dire que tu n’en savais pas assez pour pouvoir donner du plaisir à ta femme ou pour réagir face à une partenaire insatisfaite ?
  • as-tu peut-être encore en tête un mauvais souvenir (marquant) d’une ou plusieurs partenaires qui ne donnaient plus de signes de vie après votre premier nuit ou encore de reproches qu’on a pu te faire insidieusement lors de la rupture et qui touchaient à tes performances sexuelles ? Bref, as-tu déjà senti que le sexe a pu être la cause majeure de la fin d’une ou de plusieurs de tes relations passées et que c’était en quelque sorte « de ta faute » ?

Alors, après analyse, quels ont été les résultats ?

Plus de 80% des sondés ont des lacunes énormes quand on aborde la question de la sexualité féminine

3 chiffres sur la sexualité de ces messieurs

Alors je vais retenir 3 faits très importants après avoir décortiqué les 100 questionnaires :

  • 90% des hommes qui ont répondu à mon sondage ont de gros doutes voir ne savent absolument pas s’ils sont en réelle capacité de faire jouir leur partenaire. C’est un énorme point d’interrogation avec lequel ils vivent parfois difficilement. On sent qu’il y a une volonté de donner du plaisir mais ils ne savent pas comment s’améliorer. Souvent, ils n’osent pas car ils ne savent pas par où commencer donc dans 3/4 des cas, ils abandonnent et n’évoluent pas dans le bon sens. Comme quoi, on vit dans une société où l’on parle de sexe tout le temps mais au final, on ne fait qu’effleurer le sujet…
  • Pour 80% d’entre eux, il y a un sujet qui revient très souvent : la simulation de ces dames au moment d’avoir leur orgasme. Quand on en vient à se demander si sa copine jouit vraiment ou si elle gémit juste pour me faire plaisir et que cela se termine, c’est qu’il y a un réel souci. Ce n’est pas ça une sexualité épanouie !
  • 100% des sondés ne savent pas comment cela (le sexe féminin, le point G, l’orgasme féminin…) marche concrètement. En analysant leurs réponses, il n’y en a pas un seul dans le lot qui sait de quoi il parle. Désolé mais c’est une réalité. J’ai eu beaucoup de réponses à côté de la plaque quand il s’agissait de parler plus précisément du point G. On sent que beaucoup y vont au pif entre guillemets. Je ne dis pas que ce sont de mauvais amants, je dis juste qu’ils pourraient être meilleurs, bons voir très bons.

C’est grave docteur ?

Au final, si on fait une moyenne, sur 100 hommes, plus de 80 sont dans une situation qui ne leur permet pas de vivre pleinement leur sexualité ! C’est triste mais est-ce si grave que cela en a l’air ? Je suis un éternel optimiste donc vous allez vite le comprendre, il faut faire un constat, certes, mais il faut surtout arrêter de regarder derrière vous et avancer. C’est le plus important selon moi. L’essentiel c’est justement de changer et je vais vous donner les moyens de devenir un as sous la couette !

Les mecs et les orgasmes féminins : les conclusions à retenir pour avancer

Ma conclusion : ce ne sont plus de simples très grosses lacunes, c’est en fait une méconnaissance totale du point G mais surtout du sexe féminin dans sa globalité. Vous allez vous dire que j’exagère mais non ! Quand on pénètre ou quand on doigte une femme juste parce-que c’est le moment (après les préliminaires) de la pénétrer ou de la masturber et qu’on s’agite en espérant que cela lui fasse quelque chose et ce peu importe la méthode employée, je suis navré mais c’est tout sauf la bonne façon de faire.

Ce n’est pas étonnant. Qui apprend aux hommes à faire l’amour ? Personne ! C’est bien trop tabou. Il suffit dès lors, comme une majorité d’hommes, de ne pas avoir eu « 200 copines » dans sa vie et vous vous retrouvez avec un gros manque côté pratique, un manque pas facile à rattraper plus on avance en âge.

Est-ce un problème ? Pas du tout  ! C’est comme tout, cela s’apprend et il ne faut pas avoir honte de ne pas être informé. Le principal, c’est de changer sans plus attendre.

Dès lors, chez ces 100 sondés (mais je vais faire une généralité), il y a plusieurs problèmes profonds qui expliquent ces résultats pas jojos. Vous allez peut-être faire le même constat vous concernant.

Le sexe et les hommes, un premier soucis : ils sont trop centrés sur eux-mêmes

Le premier problème, c’est la difficulté qu’éprouve ces messieurs dans la lecture du corps et des émotions de la Femme avec un grand f. C’est pourtant une des clés de tous leurs maux. Je l’ai bien senti dans une majorité des questionnaires qui m’ont été rendus : la plupart des hommes font l’amour mais ils le font sans réellement se centrer sur celle avec qui ils le font. C’est fou ! On fait l’amour à deux, pas seul, pensez-y ! Beaucoup ne le savent pas mais être attentif pendant la relation charnelle, c’est juste essentiel afin de réagir de la bonne façon, d’utiliser LA technique au bon moment etc. !

Dès lors, beaucoup d’hommes font fausse route pendant l’acte sexuel mais pas que. Et oui, parler de cul avec sa copine, c’est aussi une chose que peu d’hommes font et qui pourtant débloque bien des situations. Parler de sexe, c’est une bonne manière de vous ouvrir à elle pour qu’elle puisse s’ouvrir à vous. Allez hop, on arrête de regarder son petit nombril et on se livre à l’autre.

Être bon au lit, cela passe par une maitrise de son sujet donc du sexe féminin

100% des hommes se plaignent de ne pas avoir tous les outils en mains pour faire jouir leur partenaire et même quand ils les ont, le problème vient souvent de l’autre. « Elle ne jouit pas, c’est qu’elle n’est pas normale entre guillemets. Pourtant je fais ce qu’il faut mais cela ne marche pas. C’est de sa faute. » Penser comme ça, c’est prendre la mauvaise voie.

Cela ressort très nettement de mon sondage, ces messieurs ne s’attaquent pas à leur souci numéro à savoir le fait d’être à l’aise avec le corps et le sexe féminin. Encore une fois, donner facilement un orgasme à sa copine, cela passe par le fait de pouvoir être zen quand on fait l’amour et pour ce faire, il n’y a qu’une seule méthode : il faut connaitre sur le bout des doigts l’anatomie féminine pour donner des orgasmes quels qu’ils soient !

C’est déjà le premier pas vers cette confiance en soi pour atteindre l’orgasme vaginal mais aussi tous les autres. Et ça, ce n’est pas à votre partenaire de faire ce travail, c’est bien à vous. Si aujourd’hui vous ne faites pas jouir une femme avec la méthode des cornes de taureau par ex, c’est que vous vous y prenez mal, que vous ne savez pas où se situe le point G et que vous n’êtes certainement pas en phase avec vous-même pour tout déchirer, point barre.

Les hommes sont de mauvais amants car ils ne s’exercent pas assez notamment par peur de mal faire

Ils cherchent tous une recette miracle sans le moindre effort or, le seul moyen d’y arriver, c’est le travail. Et oui, il faut bosser et s’entraîner avec tout un tas de super techniques qui ne doivent pas rester dans un coin de votre tête. La théorie c’est super mais il faut avant tout se sortir les doigts du cul ! Et oui, chez les 100 personnes interrogées, j’ai bien vu que beaucoup d’hommes patientent les bras croisés qu’on leur donne des astuces et en plus que leur copine leur dise comment faire. Et en plus ils attendent leur feu vert pour s’y mettre. Lors de mon sondage, j’ai bien senti que pour beaucoup de personnes, la solution semble se trouver ailleurs or la solution à tous leurs problèmes, c’est eux.

Ce qui revient souvent, c’est aussi cette notion de risques. Positions du Kamasutra, position de vos doigts ou bonne position du pénis dans le sexe féminin : il faut aller « au front » pour vous planter, pour voir que cela ne fonctionne pas afin de vous améliorer, d’ajuster votre façon de faire pour enfin réussir à utiliser correctement toutes ces techniques. Le travail paye toujours et l’inaction vous laisse dans un statu quo pas du tout profitable surtout en matière de sexualité. Il faut oser se tromper avec sa partenaire.

Mal faire, ce n’est pas grave (c’est même normal) car c’est un premier pas vers votre succès. Or beaucoup d’hommes préfèrent ne rien faire que de se tromper. Il faut changer messieurs sinon vous ne pouvez pas évoluer. Franchement, vous pensez que je ne me suis pas planté dans mon cheminement vers l’éjaculation féminine ? Plus d’une fois, si vous saviez ! 😉

Il n’est jamais trop tard pour changer !

Pour finir et vous rassurer, sachez qu’à tout problème existe sa solution. Et oui, dans ma formation en ligne, je vais vous mettre un bon coup de pied aux fesses pour faire sortir le meilleur de vous-même afin de devenir un vrai dieu vivant sous la couette ! Alors, qu’attendez-vous ? 🙂

Amicalement,

Nicolas

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Un Tuto Squirting 🎬

À Lire Absolument 🚨

Ma méthode en détails 💦