Bien doigter un vagin, c’est à la portée de tout le monde

Lors de la relation sexuelle, cette envie incontrôlable de plonger ses doigts dans le sexe de sa partenaire submerge tous les hommes. C’est plus fort que nous ! Il faut dire que le vagin est le centre de toutes les attentions, la zone érogène et orgasmique par excellence. Il paraîtrait même que cette petite « cavité humide » renfermerait le point G (mais pas que) ! 😉

Dès lors, forcément, les hommes ont envie d’y introduire leurs doigts afin de vérifier si c’est un simple fantasme ou s’il est effectivement possible de déclencher des orgasmes de folie avec un bon doigtage. Or quand on a dit ça, on n’est pas beaucoup plus avancé car au final, ce n’est que de la théorie saupoudrée de bonne volonté ! En effet, la pratique est un sujet autrement plus délicat surtout quand cela touche à la sexualité.

Dès lors, c’est super et tout à votre honneur de vouloir faire un doigté vaginal à votre copine mais faut-il encore savoir comment (bien) s’y prendre concrètement ! Or, en général, quand il s’agit de passer à l’action, ce n’est pas gagné car dans 99% des cas, votre excitation messieurs prend le dessus sur votre raison. Et là, c’est souvent la catastrophe : vous faites tout simplement n’importe quoi n’importe comment !

Pas de panique, je vais vous donner quelques conseils pour savoir comment vous y prendre.

Le doigtage du vagin, il se fait aussi (surtout) avec votre cerveau

Et oui, il faut doigter intelligemment j’ai envie de dire. Vous allez comprendre pourquoi je vous parle de ça.

Sans préliminaires, on laisse ses doigts au chaud dans sa poche

Et oui, oubliez le « je rentre un doigt dans le vagin de ma copine comme un ours ». À peine le string retiré, beaucoup trop d’hommes ont leur main qui se glisse entre les cuisses de leur partenaire. Grossière erreur ! Il faut prendre un peu de recul avant de se jeter sur le sexe de votre petite amie.

Avant de doigter un vagin, il y a « des précautions » à prendre. Oui oui, je ne plaisante pas. Pourquoi ? Tout simplement parce-que vous devez préparer le sexe féminin à ce doigtage. Et comment fait-on ça ? Et bien en abusant des préliminaires tout simplement. Plus vous en ferez, mieux ce sera. J’ai même envie d’ajouter que les préliminaires, c’est une étape à consommer sans modération.

Cunnilingus, stimulation de la partie visible et invisible du clitoris, caresses sur ses petites et grandes lèvres, massage Nuru ou massage plus classique, french kiss etc., vous avez tellement de choses à faire avant d’enfoncer vos doigts dans le sexe de votre partenaire. Plus vous y allez vite, moins le plaisir sera au rendez-vous. Il faut combattre votre envie de doigter votre partenaire. Vous serez surpris du résultat.

Le meilleur moyen d’être sûr que c’est le bon moment pour masturber votre copine, c’est justement de jouer sur la montre. Et oui, patientez encore et encore avant d’introduire vos doigts. Faites-la brûler de l’intérieur pour que l’envie soit si forte de son côté que ce soit elle qui vous supplie de la doigter. Il n’y a (jamais) pas le feu au lac en matière de sexe. Prenez tout votre temps !

Des tutos coquins en vidéos

Comprendre l’anatomie féminine pour comprendre comment doigter sa copine !

Bon, je vais être clair, il y a un gouffre entre avoir envie de doigter un vagin et bien le faire. Et oui, trop peu d’hommes se posent la question suivante : comment doigter un vagin correctement ? On pense que c’est inné mais pas du tout. Ce n’est pas difficile, je vous rassure, mais il faut être méthodique sinon on fait n’importe quoi. Les orgasmes vaginaux (du point G), ce n’est pas en tâtonnant au petit bonheur la chance que vous allez les déclencher. C’est encore plus vrai en matière de femmes fontaines.

D’ailleurs, si le doigtage est pour beaucoup un passage obligé, c’est souvent expédié en quatrième vitesse. C’est ni fait ni à faire donc quitte à faire n’importe quoi, il vaut encore mieux s’abstenir. Or ces messieurs pensent qu’ils ont des doigts de fée. C’est rarement le cas malheureusement. Si vous enfoncez votre majeur ou votre index sans un minimum de connaissances, vous n’allez pas pouvoir lui donner de plaisir. Mais alors, comment fait-on pour ne pas (plus) se planter ?

Et bien tout passe par la connaissance de l’anatomie, aucun doute là-dessus. C’est du vécu ! J’irai même plus loin : cela passe par la connaissance de son anatomie à elle (celle de votre copine). Et oui, ne l’oubliez pas, chaque femme est unique donc avec ses spécificités. Vous ne pouvez donc pas vous passer de ce travail anatomique et doigter votre copine actuelle comme vous doigtiez votre ex. Dans le cas contraire, vous n’allez pas insister sur les zones les plus orgasmiques du vagin (de son vagin). L’anatomie, c’est comme un GPS, ne l’oubliez jamais et sans GPS, on n’arrive pas à destination. 🙂

Dès lors, ne vous étonnez pas si votre copine n’est pas dans tous ses états quand vous la doigtez ou qu’elle souhaite vite passer à autre chose. C’est juste que vous ne savez pas où appuyer. Pas de panique, à tout problème sa solution !

Il y a des astuces auxquelles on ne pense pas toujours

Il y a des choses auxquelles on ne pense pas lorsqu’on veut doigter le vagin de sa partenaire et ce ne sont pas de simples détails, oh que non ! C’est mon boulot de vous en parler.

J’aime faire cette comparaison avec un bon pâtissier ou un bon cuisinier. 70% de la réussite de la recette tient dans la bonne préparation de cette dernière : on fait le marché et on privilégie de bons produits, on a les bons ustensiles, un bon four… Dès lors, pour faire jouir en doigtant, et bien c’est pareil.

Un exemple ? Oubliez les mains sales, les ongles trop longs, mal entretenus, douteux, écorchés mais aussi la peau du bout des doigts pas nette. J’en parle dans cet article sur mon blog.

On verra tout ça notamment dans le module 7 de ma formation en ligne. Je vous expliquerai tout en long, en large et en travers !

Ma technique (tirée de ma méthode) pour savoir comment doigter un vagin sans fausse note

Vous cherchez une technique de doigtage vaginal ? Je ne vais pas vous en donner une mais bien deux.

Une technique au nom énigmatique

Cette technique bien spécifique, la technique de l’horloge, est parfaite pour stimuler le vagin de la bonne façon. Pourquoi ? Tout simplement parce-qu’elle permet d’atteindre le point G facilement. Il suffit de suivre cette méthode très simple pour enfin enfoncer correctement votre doigt dans le vagin de votre partenaire.

Vous allez voir, c’est la meilleure façon de l’introduire de la bonne manière. En étant méthodique, on peut faire jouir une femme et ce juste avec un doigt. Croyez-moi, c’est mon expérience qui parle.

Je vous laisse visionner cette technique en cliquant sur le l’image ci-dessous.

Comment bien doigter ?

Le bon mouvement de votre doigt (et de votre main), c’est celui-ci !

Pour stimuler le vagin, il faut savoir où positionner son doigt, c’est la base mais ce n’est pas tout. Il faut aussi savoir comment donner le bon mouvement à son doigt et par extension à sa main, une main qui va accompagner votre doigt dans la pénétration du vagin.

Et là, il va falloir faire comme une petite gymnastique pour comprendre quel est le bon geste à adopter. Vous allez le voir, c’est en fait la façon la plus efficace de « travailler au corps » le vagin et en l’espèce le point G.

Je vous parle de ce bon mouvement ici, n’hésitez pas à aller y jeter un œil.

À la recherche de plus de techniques sexuelles ?

Pour ceux qui veulent apprendre un maximum de techniques pour doigter le vagin de leur femme, faites un tour sur ma formation vidéo. Vous aurez accès à une tonne de conseils et de tutos pour apprendre à bien vous servir de vos doigts. 😉

Faites jouir votre femme avec mes astuces en vidéo

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les Stages avec Moi 👑

Alicia témoigne (point G) 🎬

L’avis d’Antoine (vidéo) 🎬

À Lire Absolument 🚨

Ma méthode en détails 💦