Vous souhaitez maîtriser l’anulingus ? Voici ce qu’il faut savoir !

Encore méconnue et surtout taboue, la pratique de l’anulingus offre pourtant bien des plaisirs. Il conviendra de l’amener en douceur, et de savoir comment donner du plaisir sur cette zone particulière. Alors Messieurs, prêts à apprendre à faire un bon anulingus et à combler votre partenaire au lit ?

Une bonne hygiène, la base d’un bon anulingus

Si de nombreuses personnes répugnent à tester l’anulingus, c’est parce qu’il est considéré comme une pratique sale et taboue. Pourtant, cette zone peut être rendue aussi propre que le vagin.

Une bonne douche avec votre partenaire avant de commencer n’aura que des avantages : vous pourrez d’une part commencer par vous chauffer mutuellement, et vous pourrez aventurer vos mains vers ses fesses. Ce sera alors le moment de bien vous laver, pour assurer une hygiène intime aussi bien de votre pénis, que du vagin de madame et de son anus qui vous fait tant envie… Parfaitement propre, cette zone ne présentera aucun risque sanitaire.

Bien sûr, il persiste le risque de MST, comme pour toute pratique sexuelle. Si vous souhaitez vraiment vous en prémunir, il existe des protections spécialement adaptées. Loin d’être sexy, elles vous assureront toutefois une vraie protection.

Pourquoi pratiquer l’anulingus ?

L’anulingus est avant tout un véritable plaisir… Si nombreux sont ceux qui l’ignorent, l’anus est une zone très érogène, qui peut procurer énormément de plaisir si l’acte est bien mené. Bien stimulée, cette zone peut ainsi procurer un plaisir intense, qui mettra du piquant dans vos ébats.

C’est également l’occasion de faire découvrir à votre partenaire une pratique sexuelle dont elle ignorait les plaisirs. Et qui sait… peut-être qu’un bon anulingus l’incitera à pousser plus loin les plaisirs autour de cette zone… ? Car oui, l’anulingus est également le meilleur moyen de préparer ses jolies petites fesses à la sodomie. Attention ! Cela ne doit pas être une obligation. Il peut tout aussi bien s’agir d’un préliminaire comme un autre qui pimentera votre vie sexuelle.

Mais ne négligez pas les pouvoirs de cette pratique si vous envisagez la sodomie. Elle saura mettre votre partenaire à l’aise, et lui suggérer tout le plaisir qu’elle pourrait prendre grâce à vous au niveau de ses fesses. Elle pourra même être surprise de constater que ce nouveau plaisir peut l’amener jusqu’à la jouissance.

L'art de faire un super anulingus

Les techniques pour faire un anulingus parfait

Vous souhaitez apprendre à faire un bon anulingus ? Dites-vous que la pratique ne s’improvise pas et mérite d’être amenée en douceur, pour un partage plein et total, au travers d’une relation vécue à deux et en parfaite symbiose.

Préparez votre partenaire à la pratique de l’anulingus

Comme nous l’évoquions, les femmes ne sont pas toujours très ouvertes à l’idée d’accepter l’anulingus. C’est une zone considérée comme très intime, que peu de femmes acceptent de livrer… Souvent, elles préfèrent même s’adonner à la sodomie qu’à l’anulingus, jugé plus intime encore.

Ce refus est souvent dû à la crainte de ne pas être propre, de s’humilier devant son partenaire… Alors, rassurez-la. Dites-lui que vous connaissez le sujet, et qu’un bon lavage correct (pas forcément interne) sera parfait pour que vous puissiez lui donner tout le plaisir qu’elle mérite… Vous pouvez également lui proposer de prendre une douche avec elle, durant laquelle vous pourrez commencer vos jeux érotiques et vos préliminaires. Qui sait, peut-être se sentira-t-elle plus « propre » et donc plus en confiance en étant sous la douche avec vous…

Les techniques

Le moment est arrivé, et votre partenaire prête à s’offrir à vous ! Commencez par des caresses et des baisers tendres, qui sont tout d’abord éloignés de la zone concernée, puis qui se rapprochent petit à petit. Quand vous êtes sur ses fesses, mordillez-les et embrassez-les pour stimuler son plaisir. Votre partenaire doit sentir l’excitation monter à ce niveau-là, pour se laisser aller peu à peu et vous laisser explorer plus avant son intimité… Vous participerez à créer un plaisir global qui englobera cette partie de son corps.

Quand vous êtes arrivé au niveau de ses fesses, glissez tout doucement votre langue entre elles, puis léchez doucement son anus offert à vous. Votre but est de la détendre complètement. Votre partenaire doit se sentir bien, à l’aise, sentir que vous êtes cool avec cette pratique et que vous souhaitez qu’elle y prenne du plaisir.

Quand vous la sentez plus détendue, alternez baisers, langue et caresses, pour qu’elle se donne pleinement et profite à fond de ce moment avec vous. Votre langue doit réaliser de petits cercles autour de son anus, sans entrer encore totalement en contact avec lui.

Votre partenaire est totalement offerte à votre bouche ? Titillez à présent son anus directement, et si vous la sentez vraiment à l’aise, vous pouvez introduire doucement votre langue.

Notez que la zone anale reste très sensible, car elle ne sécrète pas de liquide permettant de la lubrifier naturellement. N’hésitez donc pas à user d’un lubrifiant spécialement conçu à cet effet. (notez que vous en trouverez dans au rayon lubrifiants de mon sexshop). Votre partenaire appréciera d’autant plus cette pratique ! En plus, il en existe avec des goûts absolument subtils et délicieux… Vous allez vous régaler, messieurs !

Il y a des techniques pour bien lécher un anus

Faut-il aussi stimuler le clitoris ?

Les avis divergent sur la question. Certains sont d’avis que stimuler le clitoris en même temps que l’anus permettra de décupler le plaisir. Votre compagne se sentira excitée, et donc plus ouverte pour étendre vos préliminaires et les accueillir avec plaisir. Si elle se sent déjà à l’aise avec le cunnilingus, car c’est une pratique qu’elle connaît bien, elle vous laissera donc faire avec plus de confiance pour l’anulingus et en sera doublement excitée.

Pour d’autres, stimuler le clitoris avant l’anus présente un risque. Il se peut en effet que le moment d’excitation soit passé quand vous en arriverez à votre but, ou qu’elle souhaite seulement continuer devant…

Je pense que, comme pour toute pratique sexuelle et préliminaire, chaque cas de figure est propre à chaque femme. Alors, adaptez-vous à votre partenaire… Si vous la sentez trop sur la défensive, il pourra en effet être judicieux de commencer par le clitoris. Sinon, lancez-vous ! Vous pouvez également alterner les techniques d’un câlin à un autre. Vous serez fixé…

Amicalement,

Nicolas

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les conseils essentiels 😍

Ma méthode en détails 💦