J’ai un gros clitoris, je suis complexée, que faire ?

Si les hommes complexent très souvent sur la taille de leur pénis, les femmes ne sont pas exemptes de ce genre de questionnement. Avoir un clitoris, cela peut entrainer tout un tas de questions plus ou moins légitimes. Si aujourd’hui je vais vous parler de la taille du clitoris, c’est que j’ai reçu pas mal de mails de femmes qui s’interrogent sur un point précis.

En effet, le « j’ai un gros clitoris, je complexe, que faire ? » revient souvent. Je vais alors me pencher sur cette question. Cela aidera, je l’espère, toutes les femmes qui se font du souci sur la taille de cet organe sexuel fabuleux !

Ma réponse est claire, nette et précise, vous allez voir !

Le clitoris, un petit bijou déclencheur d’orgasmes dingues

Non, vous ne connaissez pas votre clitoris ! Je suis catégorique sur ce point !

Pourquoi je suis certain que vous ne le connaissez pas ce clitoris ? Si vous vous posez des questions sur sa taille et si vous complexez, c’est justement que vous n’avez pas compris votre clitoris. Il faut revenir à la base pour s’assumer. Je n’aime pas ce mot, « s’assumer », mais il est pourtant important pour comprendre que votre clito est juste parfait ! Et oui, il l’est !

Je vous laisserai aller jeter un œil à mon article sur le clitoris ici pour vous plonger dans les méandres de cet organe sexuel très mal connu, contrairement à ce que l’on pense. On en parlera aussi dans ma méthode car il est lié (indirectement) au point G et à l’orgasme vaginal.

Lorsqu’on parle de clitoris, peu de femmes et d’hommes savent de quoi on parle vraiment. Tout le monde fait une fixette sur le gland du clitoris sans vraiment savoir que ce dernier est la partie émergée de l’iceberg. Il faut donc retenir plusieurs points importants :

  • il fait 11 cm environ (partie interne + externe). Et oui, seul le gland est visible, tout le reste de sa structure étant plus profonde.
  • durant la relation sexuelle, il entre en érection (comme le sexe masculin). Il y a d’ailleurs une vraie ressemblance entre les deux et ce n’est pas étonnant, clitoris et gland du pénis ayant la même origine embryonnaire.
  • le nombre de terminaisons nerveuses au niveau du gland est juste folle (8000 contre 6000 pour le pénis qui fait bien pâle figure à côté).

Regardez à quoi ressemble vraiment le clitoris. Cela risque de vous surprendre :

 

Conclusion : il n’y a pas de taille normale pour le clitoris

Dans tous ces mails (et sur de nombreux forums que j’ai pu parcourir), les questions tournent autour d’une certaine normalité de cette zone érogène. Ce mot « normal » me gène énormément. Le problème c’est qu’aujourd’hui, on veut tout définir, on veut tout normer et on ressent le besoin de se comparer. C’est le meilleur moyen de complexer justement.

S’il est trop comme ci ou trop comme ça, vous avez au pire une particularité mais là n’est pas le principal. Le plus important est d’avoir un clito fonctionnel et il l’est ! Vous avez une hypertrophie, ce dernier dépassant des grandes lèvres ? On s’en fiche.

Je sais que c’est facile à dire mais je vais vous poser une question. La normalité serait-elle d’avoir un clitoris qui ferait entre 3 et 5 mm au repos ? Franchement ? C’est ça la clé d’une sexualité épanouie ?

Le problème est que vous ressassez, vous faites monter la mayonnaise et quand on se met en tête qu’il n’est pas normal, cela crée des barrières psychologiques donc en plus de ne plus aimer votre clitoris, vous ne le chouchoutez plus d’où votre incapacité à avoir des orgasmes ! Ce n’est pas étonnant que les femmes qui m’ont contacté aient, en plus d’avoir une mauvaise image de leur corps, une vraie difficulté à jouir (orgasme clitoridien et par extension orgasme vaginal).

Beaucoup de femmes focalisent sur des soucis esthétiques mais le vrai nœud du problème est la connaissance anatomique et technique du clitoris et de leur corps de manière générale.

Je le répète, non, il n’y a pas de taille normale ou anormale du clitoris. Comme chez les hommes, la taille ne compte pas.

Dès lors, vous complexez non pas vis-à-vis de vous mais vis-à-vis de l’image que votre clitoris renverra à votre futur ou actuel partenaire. Comme je vous le disais, quand on sait que l’orgasme clitoridien est très psychique, c’est un très mauvais début pour embrasser ce type d’orgasme. Il va donc falloir changer le regard que vous portez sur vous.

Il est trop gros, je suis complexée, comment faire concrètement ?

Une image de votre vulve à changer sans plus attendre

En fait il n’y a rien à faire. Je suis direct, je sais, mais je suis surtout réaliste. Il faut avant tout changer l’image que vous avez de votre clitoris. La chirurgie serait donc selon moi la pire des choses à faire. Pourquoi ?

Comme je vous le disais, ce complexe ne vient pas de vous. Il est encré dans ce que la société nous renvoie comme normalité. Il faut avoir tel tour de poitrine, des fesses bombées, un ventre plat, des petites et des grandes lèvres parfaitement symétriques etc. Que ce complexe vienne d’une réflexion d’un ex, de ce que vous avez pu voir dans les vestiaires, sur internet etc., c’est la même chose !

Il faudrait être parfaite pour jouir ? C’est ça la conclusion ? Pas du tout ! Pour jouir et prendre son pied en étant épanouie, je me répète, il faut avoir ce qu’il faut à savoir un clitoris en état de marche et la confiance en soi qui va avec, point barre !

Ce que je vous demande de faire ici, ce n’est donc pas la méthode Coué ! Le « je m’assume même si je suis pas comme tout le monde », ce n’est pas le message que je veux vous faire passer ici. Je veux avant tout vous faire comprendre que vous avez ce qu’il faut pour grimper aux rideaux. Vous avez même quelque chose en plus !

Et oui, vous avez même plus que la nana qui en a un petit ou un normal entre guillemets !

Les avantages d’avoir un gros clitoris

Je vais donc répondre à cette question bien précise : avoir un clitoris qui sort au repos et encore plus en érection (1 cm, 2 cm) , cela ne doit pas être quelque chose qui doit vous déranger. Il ne se cache pas sous le capuchon du clitoris ? Et alors ! Il faut en faire un atout, une force et il y a en effet de sacrés avantages à avoir un gros clitoris :

  1. l’avantage d’en avoir un de belle taille est que vous aurez plus de facilité à le stimuler justement. C’est donc une force d’en avoir un proéminent. Il sera donc plus facile à attraper qu’un petit.
  2. d’avantage de jeux amoureux sont alors possibles : l’embrasser, le sucer, etc. Plus il est gros, plus votre partenaire pourra jouer avec.
  3. cela excite votre partenaire et pas qu’un peu. Voir qu’il grossit, qu’il gonfle grâce à lui, c’est donc très visuel. Il voit que vous prenez votre pied donc que vous êtes satisfaite et ça, ce n’est que du bonheur ! C’est plus difficile quand vous en avez un petit. C’est plus discret.
  4. votre partenaire ne peut pas le rater donc il va s’y attarder. Beaucoup d’hommes ne jouent pas avec le clito. Là, impossible qu’ils ne se jette pas dessus.
  5. sa stimulation indirecte lors de la pénétration vaginale grâce aux frottements du pubis de votre partenaire contre votre clitoris est plus aisée. Même constat avec le gland du pénis qui n’aura pas de mal à le stimuler directement.

En fait, encore une fois, le problème vient surtout du regard de l’autre. On a peur du jugement et c’est normal. Il faut juste faire évoluer votre façon de penser car vous êtes la moins bien placée pour avoir un avis objectif sur votre corps. Vous n’êtes pas les autres, pas votre futur ou votre actuel partenaire donc ne vous mettez pas à sa place. L’image que vous renvoie la glace est souvent erronée, croyez-moi !

Avoir un gros clitoris, c'est un atout !

Je vous dis ça car je reçois souvent des mails de femmes (et d’hommes) qui n’aimaient pas leur poitrine, leur pénis, leurs fesses etc., et qui ont changé d’avis en recevant des compliments de leur partenaire sur cette partie de leur physique. Il faut aussi accepter l’amour de l’autre et ce n’est pas toujours facile.

Et je vais vous dire une chose : votre copain a à redire sur votre vulve ? Est-ce que vous l’ennuyez sur la taille de son pénis ? Vous lui faites des réflexions ? Non ! Et bien s’il vous en fait, qu’il aille se faire fou***. Il devrait être content d’avoir une femme avec un si joli joyau ! S’il ne le comprend pas, next !

L’étude qui va vous convaincre !

Cette étude de 2014 réalisée par des chercheurs de l’hôpital Good Samaritan (Ohio, Etats-Unis) risque d’enfoncer le clou et de vous prouver par A+B qu’avoir un gros clicli, c’est le pied !

Le docteur Susan Oakley a voulu vérifier scientifiquement si la taille du clitoris avait une importance dans la survenue de l’orgasme. Grâce à des IRM, elle a alors comparé deux groupes de femmes, un ayant des orgasmes clitoridiens et un autre n’en ayant pas. Et devinez ce qu’elle a trouvé ?!

Celles qui avaient du mal à jouir ou celles qui n’avaient pas d’orgasme étaient celles qui avaient :

  • d’une, le plus petit clitoris.
  • et de deux, une distance entre le clitoris et le vagin plus longue de 5 à 6 millimètres.

On pourrait aussi en déduire qu’un gland du clitoris de plus grande taille rimerait avec un gland plus innervé donc plus orgasmique ou tout du moins plus facile à trouver/stimuler pour avoir un orgasme clitoridien.

Bref, après avoir pris connaissance de cette étude, vous allez changer de regard sur votre clitoris hors du commun, j’en suis persuadé !

J’ai un clitoris vraiment hors norme (plusieurs centimètres), que faire ?

J’ai déjà reçu plusieurs mails de femmes (et lu encore une fois plusieurs forums) sur cette question du clitoris hyper développé. On parle bien ici de plusieurs centimètres (3 cm voir plus). Elles ont alors l’impression « d’avoir un pénis » au point que cela les gène physiquement. Outre l’aspect visuel, cela peut en effet frotter dans les vêtements. Il y a donc gros et gros clitoris. Cela peut en effet être très impressionnant.

Là encore, ce n’est pas un désavantage sexuel (cf mes explications ci-dessus), c’est même un fantasme pour beaucoup d’hommes. Le problème, c’est là encore l’image que vous vous renvoyez et ça, c’est une histoire de déclic, un déclic qui se fera, je l’espère, avec mon article.

Gros clitoris n’est pas synonyme de problèmes de santé encore une fois de plus. Certaines femmes pensent tout de suite à la chirurgie mais il faut bien y réfléchir (perte de sensations, complications…). Il faut selon moi voir plus loin que l’aspect esthétique. Je le répète mais vous avez en effet entre les jambes un moyen d’avoir des orgasmes dingues. Beaucoup de femmes vous envient, croyez-moi !

Arrêtez la comparaison, vous ne vous en porterez que mieux ! Renversez même la situation en faisant de votre clitoris un clitoris doté de super pouvoirs ! Et oui, vous avez dans le string de quoi rentrer dans la Justice League du sexe ! 😉

Avant de finir : et si j’en ai un trop petit ou un normal ?

En me lisant, vous allez certainement vous demander si les clitoris timides, riquiquis ou d’une taille plus normale ne seraient alors au final pas plus désavantagés par rapport aux gros.

Mesdames et mesdemoiselles, je vais vous rassurer, tous les clitoris sont normaux donc si le vôtre n’est pas énorme, il ne faut pas envier celle qui en a un plus gros que la moyenne. Pourquoi ? C’est une zone hyper sensible, peu importe sa taille. Je vous rappelle le nombre complètement dingue de terminaisons nerveuses de cette zone érectile, plus de 8000 !

Le plus important ? Il faut apprendre à le connaitre et pour ce faire, il faut vous masturber, vous parcourir. Il n’y a pas de mal à se faire du bien. C’est même tout le contraire. C’est comme ça que vous ferez ami-ami avec lui et que vous apprendrez comment le stimuler (correctement) pour déclencher des orgasmes clitoridiens. Il faut encore une fois de plus dépasser cet aspect esthétique. Qu’il soit inuscule ou comme les autres, ce n’est pas la raison de votre absence de plaisir, croyez-moi !

Je ne fais donc pas pas ici l’apologie du gros clito, je dis juste qu’il n’y a pas lieu de complexer. Gros ou petit, c’est l’organe sexuel des orgasmes intenses par excellence dont il faut en abuser. C’est ça qu’il faut retenir.

Je n’ai plus qu’une seule chose à vous dire : mesdames, à vos clitoris !

Travaillez mes techniques pour avoir des orgasmes

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les Stages avec Moi 👑

Alicia témoigne (point G) 🎬

L’avis d’Antoine (vidéo) 🎬

À Lire Absolument 🚨

Ma méthode en détails 💦