10 hommes testent ma méthode sexuelle sur le point G grâce à leurs femmes

Je reçois tous les jours des mails d’hommes un peu dépités à la lecture de mon blog. Ils sont beaucoup (trop) à se dire que mes astuces et mes techniques ont l’air géniales mais que cela doit être quand même super difficile de faire jouir une femme. Concernant l’éjaculation féminine, je ne vous en parle même pas ! J’ai des tonnes de messages d’hommes qui voudraient mais qui sont effrayés à l’idée d’essayer car là encore, pour eux, le squirting est quelque chose d’inatteignable.

Ils sont persuadés qu’ils n’y arriveront pas et ce avant même d’avoir levé le petit doigt. Ils privent alors leurs femmes d’un orgasme de folie ! Je trouve ça triste ! C’est là que mon article va intéresser ces messieurs (mais aussi ces dames désireuses de faire évoluer leurs partenaires). Pourquoi ?

J’aime bien les expériences, elles sont baeucoup plus parlantes que de simples mots. Dès lors, j’ai demandé à 10 femmes membres de ma formation, 10 femmes en couple, non pas de devenir mes cobayes mais d’offrir ma méthode à leur compagnon, un compagnon pas du tout au courant qu’elles allaient acheter ma méthode en ligne sur la sexualité. Ils ont alors pu faire l’apprentissage de toutes mes connaissances à leur rythme ! Ont-ils eu du mal à localiser le G-Spot ? Ont-il réussi à faire jouir leurs copines ? Ont-ils eu du mal à tout digérer ?

Je vous dis tout.

10 hommes apprennent à faire jouir une femme (ils n’étaient pas préparés)

Des femmes pas pleinement épanouies sexuellement

Ces 10 femmes avaient une sexualité classique et c’est bien là le souci. Non pas que le plaisir n’était pas au rendez-vous, c’est juste qu’en tombant sur mon blog, elles ne se reconnaissaient pas dans la puissance des orgasmes que je décrivais. Ce fut pour elles un véritable déclic. Elles en arrivaient toutes à la conclusion suivante : elles n’avaient jamais eu de vrais orgasmes.

Elles ont alors voulu y remédier. À noter que ces femmes ne faisaient pas porter le chapeau à leur homme. Elles avaient déjà essayé de trouver leur point G seule mais sans succès. La sexualité, cela se vit à deux donc si ce n’est pas l’extase, c’est la faute aux 2 partenaires j’ai envie de dire !

J’ai donc demandé à ces 10 femmes de bosser ma méthode vidéo seule de leur côté et en parallèle de demander à leur copain de travailler ma méthode tranquillement sans pression. Les résultats ne seront alors pas faussés par des femmes plus en avance que leurs mecs sur le sujet. Tout le monde part sur un pied d’égalité.

À noter qu’aucun mec ne s’est vexé en se faisant offrir cette méthode pour faire éjaculer les femmes. J’en parle car on me pose parfois cette question. Ils se sont plutôt dit que l’idée d’acheter ce programme d’entrainement sexuel spécial femmes fontaines était une super idée.

Ce que je veux vous démontrer avec cette expérience ?

Quel intérêt ici ? Vous montrer qu’un mec à la base pas motivé, qui n’y connait rien ou pas grand chose et dont la femme n’a pas une sexualité débridée (à tel point qu’elle est même à la recherche de son orgasme), et bien ce mec là, il peut engloutir ma méthode facilement et surtout la mettre en pratique avec de vrais résultats et tout ça, sans attendre 150 ans !

Dans cette expérience, je fais un focus sur l’orgasme vaginal du point G (côté ventre dans le vagin) et le phénomène des femmes fontaines.

Je me base sur un mois de travail pour que vous puissiez vous projeter sur un court laps de temps afin de répondre à la question suivante : est-ce si facile de faire jouir et éjaculer sa partenaire en moins d’un mois ?

Concernant les autres types d’orgasmes, je ferai un autre article dans quelques semaines afin de voir en combien de temps ces messieurs ont fait jouir leurs femmes grâce au point U et au deep spot.

Combien de temps faut-il pour comprendre comment maîtriser le point G ?

L’étude de ma formation complète, de A à Z

Ma formation est très dense afin que vous puissiez tout comprendre sur le plaisir féminin qui s’atteint selon moi en respectant une procédure logique et précise. Il faut par exemple comprendre comment marche un sexe féminin avant d’aller y plonger ses doigts. Dès lors, non ces hommes n’ont pas mis un an pour visionner et intégrer tout le contenu de ma formation.

En faisant une moyenne, je suis arrivé à 15 jours de boulot si je peux appeler ça du boulot.

Il en est sorti une réflexion commune à ces 10 « cobayes » : ils ont aimé le côté visuel de mes vidéos, ressentant toujours ce besoin d’en savoir plus au fil de mes modules, un module en appelant un autre. Quand on apprend par exemple dans le module 3 que l’urètre est une zone orgasmique, forcément, on a envie de connaitre les techniques pour faire jouir grâce à ce point U (dans le module 7) !

Bref, ces hommes pas du tout préparés à apprendre à donner des orgasmes à leurs femmes vu qu’à la base, ils n’étaient pas à l’origine de cet achat, et bien cela ne les a pas empêché de profiter à 200% de cette méthode.

Pas besoin de prérequis, pas besoin d’être un fin connaisseur du corps féminin et de ses méandres ! Je vous guide en tant que novice pour arriver au but ultime que tous les hommes recherchent : satisfaire sexuellement leur partenaire ! Dès lors vous n’avez pas besoin d’avoir un background sexuel dingue pour digérer ma méthode. Elle est justement faite pour tout le monde : femmes, hommes et couples ! Elle n’est pas faite pour les supermen et les superwomen du sexe !

Est-ce long de digérer tout mon savoir ?

Ces messieurs m’ont donné leurs ressentis sur ce qu’ils ont pensé de ma formation. Je vais donc retenir plusieurs points que je vais résumer ici :

  • en voyant le nombre de modules, certains ont pris peur mais ils ont vite compris que c’était justement la force de ma méthode. Ne pas parler de muscles PC par exemple, cela aurait été une grosse erreur. Il y aurait alors eu un réel manque. Impossible alors pour eux de maîtriser réellement l’orgasme féminin. Je suis toujours ravi de voir que les membres de ma formation comprennent ma façon de voir la sexualité, un point de vue qui devient vite le leur. Beaucoup d’hommes changent en étudiant ma méthode et ça, c’est vraiment super ! Ils passent du mec pressé d’arriver à l’orgasme (sans succès) au mec qui prend son temps pour faire naitre l’orgasme. C’est ce qui fait toute la différence pour faire jouir une femme !
  • ils n’ont pas vu le temps passer car une info en appelle une autre, un autre module. Comme un bon livre, on a envie de savoir ce qui va se passer à la page suivante et ce pour s’améliorer. Plusieurs participants m’ont fait cette réflexion et je trouve ça très parlant.
  • beaucoup ont été surpris d’avoir accès à un contenu d’une telle qualité, un contenu détaillé et sans raccourcis. Le temps n’est donc plus important, c’est le fond qui prime. Une bonne info vous fera d’ailleurs gagner un temps fou, n’oubliez jamais ça. Et oui, combien de temps auriez-vous mis si vous aviez dû trouver toutes ces techniques, toutes ces informations par vous-même ? Et oui, posez-vous cette question !
  • 100% des hommes ont été satisfaits des démonstrations avec de vrais sexes féminins (et sur des modèles en latex). Là aussi, ils m’ont dit qu’ils avaient gagné du temps. En effet, grâce à des vidéos pratiques sur de vraies femmes, on va droit au but, on comprend comment il faut s’y prendre donc c’est mille fois plus efficace.
  • ces hommes ont bien compris que l’objectif, à savoir donner des orgasmes, était essentiel mais que tout ce qui jalonnait ce but était aussi (voir beaucoup plus) important. Il ne fallait donc pas brûler les étapes. Dans une société où il faut tout savoir au plus vite, il est temps de se poser un peu. Non vous ne pourrez pas faire jouir une femme en bossant ma méthode juste 5 minutes et/ou en vous disant que seuls les cas pratiques sont importants. Il faut arrêter de vouloir tout tout de suite. Il faut atterrir deux minutes et comprendre que ce n’est pas ça la vraie vie ! Pourquoi ? Car on touche à un sujet qui demande un investissement. Je ne vous livre pas une notice pour vous servir d’un robot ménager. On parle de sexualité féminine. C’est un sujet sérieux qui demande votre sérieux.
  • un homme super sportif (fan de musculation) qui a étudié ma méthode m’a fait une réflexion qui m’a fait sourire. Ma méthode, c’est un peu comme de la protéine en poudre. Sans protéines, on prend moins facilement (et rapidement) de la masse musculaire. On peut mais c’est plus long. Et oui, ma méthode vous permet de faire jouir plus vite car je vous accompagne pas à pas !

Cette méthode s’adresse à tout le monde, à tous les niveaux et ce afin que vous puissiez la mettre en application le plus facilement du monde.

C’est difficile ou pas de donner des orgasmes (G-Spot) ?

Combien de temps faut-il pour donner un orgasme ?

Après la théorie vient la pratique. Il faut donc passer à l’action et se mettre au travail. Quand on ne sait rien sur le point G ou le squirt, est-ce si difficile et si long que cela en a l’air ? Et bien, ces messieurs ont été super rapides, encore plus que ce que j’imaginais.

Voici les résultats (pour rappel, je fais ici un focus sur l’orgasme vaginal et le point G, rien d’autre) :

  • 60% d’entre-eux ont fait jouir leur femme en moins d’une semaine
  • 25 % entre une semaine et 15 jours
  • 10% entre 15 jours et 1 mois
  • 5% en plus d’un mois

Si on fait un focus sur le squirting (étroitement lié au point de Gräfenberg), voici les résultats :

  • 60% d’entre eux ont fait éjaculer leur femme en moins de 15 jours
  • 20% de ces messieurs ont atteint leur objectif entre 15 jours et un mois
  • 15% ont dû attendre un mois et demi en moyenne
  • 5% ont dû attendre un peu plus à à savoir 2 mois en gros, pas si long que ça quand on prend un peu de recul

Vous le voyez, il ne faut pas 1000 ans pour que vous maitrisiez le point G et mes techniques pour stimuler ce dernier mais aussi pour faire mouiller abondamment votre partenaire.

Le taux de réussite sur un mois ?

Ce qu’il en ressort globalement de cette expérience, c’est qu’il n’y a eu aucun échec. Je ne dis pas ça pour me faire mousser, ce sont des faits. Évidemment, c’est plus ou moins long, chaque femme étant unique (et chaque homme pouvant avoir besoin de plus de temps pour assimiler et maîtriser mes techniques de stimulation sexuelle). Mais si je me base sur un mois de pratique, un court laps de temps selon moi, voici les résultats :

Concernant l’orgasme du point G :

  • 95% des mecs trouvaient le point G et donnaient un orgasme grâce à lui en moins d’un mois
  • 100% au-delà de un mois

Concernant le squirting (des fontaines plus ou moins fortes) :

  • 80% ont transformé leur partenaire en femme fontaine en moins d’un mois
  • 95% au-delà d’un mois
  • 100 % après 2 mois environ de boulot

Moralité ? Quand on sait comment faire, quand on a les bonnes techniques, trouver le point G d’une femme, cela se fait les doigts dans le nez, fingers in the nose comme on dit !

Messieurs, alors qu’attendez-vous ? En plus vous, vous en avez envie donc mentalement, vous êtes programmé pour la réussite.

Mesdames, vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous voulez que votre homme vous fasse hurler de plaisir !

Amicalement,

Nicolas

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Les Stages avec Moi 👑

Alicia témoigne (point G) 🎬

L’avis d’Antoine (vidéo) 🎬

À Lire Absolument 🚨

Ma méthode en détails 💦