Voici l’erreur que vous faites et qui vous empêche de trouver les deep spots !

Comme pour le point G, je voulais vous parler d’une méprise dont sont souvent victimes les personnes qui cherchent le deep spot. Déjà première erreur (et elle est importante), il n’y a pas un mais bien deux deep spots dans le vagin, le deep spot avant ou front deep spot et le deep spot arrière ou back deep spot. Ces points profonds localisés dans 2 cavités cervicales, des points que j’appelle points P dans ma formation et qu’on retrouve aussi sous l’appellation A-Spots, sont étonnants et déroutants d’un point de vue orgasmique. L’orgasme utérin est en effet quelque chose d’incroyable à vivre pour la femme et pour son partenaire !

Cela n’est donc pas étonnant que de nombreux articles sur internet fassent l’éloge de ces points érogènes très particuliers, des points que peu de personnes arrivent à trouver, à stimuler pour donner des orgasmes complètement fous !

On va donc voir ensemble quelle est l’erreur principale que vous faites et qui vous empêche de tomber dessus facilement !

Pour comprendre le deep spot, il faut redéfinir la notion de point érogène

Avant de savoir où se trouvent les deep spots, ce que j’explique d’ailleurs dans cet article sur mon blog, il faut déjà comprendre ce qu’ils sont réellement, concrètement.

Tout le problème réside dans le fait que les hommes et les femmes ont tendance à prendre pour exemple la zone érogène qu’ils connaissent le mieux à savoir le clitoris. Ils essayent alors de transposer ses caractéristiques physiques aux autres zones érogènes du corps féminin. Et oui, le clito est bien un petit bouton et dans ce cas, on aurait d’ailleurs dû parler de point C pour le clitoris selon moi. Avec le clitoris, cela fonctionne, c’est bien un point. Dès lors, quand on pense point sexuel qui donne des orgasmes, on pense point stricto sensu (cf point G). Grossière erreur pour 90% des zones sexuelles donnant des orgasmes chez la femme.

Et oui, quand on s’intéresse aux 2 deep spots sans réellement potasser le sujet, quand on enfonce son doigt profondément dans le vagin et bien on y va sans savoir ce qu’on l’on cherche réellement. On cherche surtout quelque chose qui fera hurler sa partenaire (ou vous fera hurler mesdames) un peu comme un interrupteur qui serait la clé de tout. Or comme pour le G-spot, si on se lance en ayant cette idée précise en tête, c’est foutu d’avance !

Il ne faut donc pas donner une définition stricte aux points érogènes (de façon globale) sinon vous allez vous planter. Parler de point, c’est donc contre-productif. Il vaut mieux parler de zone d’autant plus que chaque femme est unique, ce point donc cette zone sera alors peut-être plus ou moins étendue. Vous pourrez parfaitement vous retrouver avec un deep spot énorme, petit, moyen etc. C’est aussi une question de sensibilité.

Vous devez donc bien intégrer dans votre esprit que vous allez devoir rechercher et stimuler non pas un point mais bien une petite portion restreinte du vagin. Que ce soit le deep spot ou un autre point du sexe féminin, rien n’est défini au millimètre près. C’est encore une fois la pratique qui vous permettra de savoir !

Les A-spot sont tout sauf ce que vous imaginez

Les deepspots = deux zones très profondes dans le vagin

Dès lors, il faut bien comprendre que le deep spot n’est pas un point. Quand vous savez ça, vous avez (presque) tout pigé à l’orgasme utérin. Et oui, les points P (avant ou arrière) sont en fait des culs-de-sac vaginaux donc en disant ça, vous savez le plus important ! Vous allez alors pouvoir vous faire une bonne idée de la configuration de ces deux zones.

C’est important car contrairement au point G, vous n’allez pas pouvoir le voir. Même si mesdames (ou votre partenaire messieurs) vous utilisez pleinement vos muscles pubo-coccygiens, cela ne servira à rien. Il est bien trop profond pour le voir avec les yeux entre guillemets. Dès lors, en sachant à quoi ressemble cette zone et en gardant cette image en tête, en rentrant votre doigt, un gode ou un pénis dans le vagin, vous allez chercher au bon endroit et vous ne croiserez plus les doigts en espérant tomber dessus par hasard. Et oui, regardez un peu la localisation et surtout l’anatomie de ces points P :

La position du deep spot avant et arrière

Il va s’en dire que cette zone est en plus très proche du col de l’utérus, un col très sensible voir douloureux pour certaines femmes si vous le toucher. On ne peut donc pas faire n’importe quoi !

Ne faites plus qu’un avec ces culs-de-sac vaginaux

Le fait que ce soient 2 culs-de-sac vaginaux et pas juste deux points riquiqui est une chance. Pourquoi ? Le problème du point quand il se situe au fond du vagin, c’est que vous n’avez aucune visibilité dessus. Dès lors l’exciter, le stimuler, le masturber est beaucoup plus difficile. L’avantage de la zone, c’est qu’en étant plus large, vous allez pouvoir plus facilement vous retrouver nez-à-nez avec elle. Vous familiariser avec cette zone grâce à des indices qui vous renseigneront sur le fait que vous êtes dessus sera d’autant plus simple ! C’est tout de suite moins compliqué de stimuler 5 ou 8 centimètres que 5 ou 8 millimètres. Jetez un œil à la photo ci-dessous :

 

Les back et front deep spots en image

Regardez la photo ci-dessous, quand vous allez enfoncer votre doigt pour viser le point P avant, vous allez donc suivre et longer le plafond du vagin jusqu’à vous retrouver dans une zone creuse qui vous empêche de glisser plus loin dans le vagin. Soyez attentif, prenez votre temps. Tout est une question de ressentis avec votre doigt légèrement recourbé vers le haut :

Stimulez le deep spot avant avec un doigt

C’est le même principe pour le point P arrière mais côté fesses ! J’y reviendrai en détails dans ma méthode.

On peut donc définir le deep spot comme une région bien définie du vagin que vous allez pouvoir stimuler entièrement. On est très loin du petit point tel un petit pois qui serait magique pour donner un orgasme profond ! C’est le gros avantage de ces A-SPots !

Cette info ne paye pas de mine mais elle est pourtant essentielle. C’est tout sauf un détail. Cette information est primordiale car quand on cherche un point P qui n’est au final pas un point, comment voulez-vous y arriver ?! Grâce à cet article, vous savez maintenant ce que sont réellement les deep spots. Merci qui ?

Pour en savoir plus

Je vous en apprendrai beaucoup plus sur les deepspots dans ma formation en e-learning. Je vous parlerai notamment de toutes mes techniques pour faire jouir avec les A-Spots mais surtout pour faire éjaculer votre partenaire (squirt ou éjaculation féminine). Bref, si vous êtes curieux ou curieuse, let’s go ! Direction mon module dédié ici !

Amicalement,

Nicolas

Continue Reading
Cliquez ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Catégories 🔍

Alicia témoigne (point G) 🎬

L’avis d’Antoine (vidéo) 🎬

À Lire Absolument 🚨

Ma méthode en détails 💦